[NCAA] Le match de la semaine : un Edge élite à Oregon pour défier l’armada de Ohio State

Encore un duel au sommet, encore de futurs joueurs NFL en nombre.

Chaque vendredi, la rédaction de touchdownactu vous décortique l’affiche du week-end en football universitaire. Pour suivre les futurs joueurs de vos franchises NFL préférées et pour vibrer au rythme de rivalités et de traditions ancestrales. Vous pouvez suivre les matchs, en direct ou en replay, avec ESPN Player.

Semaine 2 : Oregon à Ohio State

Justin Fields, Ezekiel Elliott, les frères Bosa, Michael Thomas et Marshon Lattimore, Cameron Heyward ou encore Terry McLaurin, l’université de Ohio State est une usine à fabriquer des joueurs pour la NFL : 47 joueurs formés à Ohio State sont actuellement en NFL, à l’entame de la saison 2021. Encore 10 d’entre eux ont été draftés en 2021. Séparées par 3000 kilomètres, d’est en ouest, les deux universités ne se sont rencontrées que 9 fois, la dernière fois en 2015 lors de la finale nationale. Ohio State mène cette série par 9 à 0. Sur leur terrain, ils seront favoris mais Oregon a bien des armes pour contrarier leur plan. Une, surtout.

Ohio State a le ballon

Les fans du campus de Columbus, à 160kms au nord-est de Cincinnati, ont certes perdu Justin Fields mais comptent toujours sur le meilleur duo de receveurs en NCAA. Pour encore une saison en tout cas. L’explosif Garrett Wilson et le technique Chris Olave seront scrutés en 2021 et les deux pourraient être choisi au 1e tour de la draft 2022. En raison de la constance de cette fac à être au plus haut niveau, les meilleurs lycéens s’y pressent chaque année : cercle vertueux. Et parlant de receveurs, derrière les deux stars, la rotation est assurée par une pléiade de jeunes de talent, les fameuses recrues « 5 étoiles » : Julian Fleming (WR1 des lycéens 2020), Jaxon Smith-Njigba (WR5 2020), Emeka Egbuka (WR1 2021). De plus, le fils d’une ancienne gloire NFL s’est fait remarqué lors du camp d’entrainement : Marvin Harrison junior.

Le jeu au sol des Buckeyes sera assuré par un trio : Master Teague (8 touchdowns en 7 matchs 2020), Miyan Williams (125 yards et 1 touchdown la semaine dernière) et par celui qui était évalué comme le meilleur coureur lycéen du pays en 2021 : TreVeyon Henderson. Mais le véritable point fort de l’attaque de l’entraineur Ryan Day est sa ligne offensive. Thayer Munford est de retour pour sa 4e saison et en 2020 il a joué 512 snaps sans commettre une seule pénalité. Tackle gauche en 2020, il glisse à l’intérieur pour occuper le poste de guard gauche et laisser la place à Nicholas Petit-Frere, qui jouait tackle droit en 2020.

Concernant le poste le plus important, lors de la 1e journée le titulaire était CJ Stroud. Quarterback doué, il a pu apprendre le cahier de jeu en 2020 derrière Justin Fields. Contre Minnesota lors du 1e match, il a connu une première mi-temps compliquée avant de se reprendre en seconde (4 touchdowns lancés dans le match). Stroud a intérêt à être bon car Ohio State a recruté en 2021 un quarterback lycéen 5 étoiles : Kyle McCord. Et la pression sera encore plus forte car la Star du recrutement 2022 avec un grand S, le quarterback Quinn Ewers, a décidé de passer outre sa dernière année de lycée, pour intégrer Ohio State un an avant la date prévue. Il fait partie des lycéens les mieux évalués de l’histoire, mieux encore que Trevor Lawrence en son temps. CJ Stroud devrait conserver son poste de titulaire mais il ne doit pas se rater.

Face à eux, un joueur hors-norme : Kayvon Thibodeaux (photo de couverture). Plus sur ce joueur, plus bas. Il est aidé sur le premier rideau par le defensive tackle Brandon Dorlus et par le linebacker extérieur Mase Funa.

Le tackle Penei Sewell vient de rejoindre la NFL avec les Lions de Detroit, en 2023 cela devrait être le tour de son benjamin Noah. Recrue 5 étoiles au poste de linebacker, Noah Sewell a déjà montré sa valeur malgré une saison raccourcie par la pandémie : 48 plaquages dont 6,5 infligeant une perte (2 sacks) en 7 matchs 2020. S’il reste en bonne santé alors il pourrait bien devenir un linebacker de haut rang en NFL : plus grand et encore plus costaud que Bobby Wagner (Seahawks), il a suffisamment de vitesse pour intervenir de diverses manières sur un terrain. Il était le 2e linebacker lycéen, de cet immense pays, pour le recrutement 2020. Le premier était…son coéquipier Justin Flowe ! Une véritable « bombe humaine » de 1m88 pour 110 kilos qui explose telle une balle de fusil depuis le second rideau. Blessé en 2020, il n’a pu montrer l’étendue de son talent. Lors du 1e match 2021 face à Rutgers, le joueur a été splendide : 14 plaquages dont 1 pour perte (derrière la ligne d’engagement) et une présence, remarquée et redoutée, sur chaque jeu.

La ligne arrière de Oregon a perdu les safeties Jevon Holland (Dolphins) et Brady Breeze (Titans) ainsi que les cornerbacks Thomas Graham (Bears) et Deommodore Lenoir (49ers) ! Les quatre titulaires ont tous été draftés en 2021. Face à l’armada aérienne de Ohio State, la secondary va souffrir. Heureusement, Kayvon Thibodeaux sera là pour mettre la pression alors que le cornerback Mykael Wright (9 passes défendues en 7 matchs 2020) et le safety Verone McKinley assureront les arrières de la défense.

Oregon a le ballon

Au poste de quarterback, le titulaire 2020 est parti à Texas Tech (Tyler Shough) mais Anthony Brown avait aussi joué (164 yards et 2 TDs). Il joue sa 5e année universitaire, profitant de l’année bonus accordée en raison de la pandémie : en trois saisons avec Boston College et une avec Oregon, il a lancé 42 touchdowns. S’il est un QB « double menace », il est loin du niveau du glorieux ancien de l’université, Marcus Mariota. La ligne offensive n’a plus Penei Sewell (Lions) pour protéger le quarterback mais le groupe est de qualité, comme souvent à Oregon. Les cinq hommes devront aider le coureur CJ Verdell. 1018 yards en 2018 et 1220 yards en 2019 (18 TDs) puis 3 touchdowns en seulement 3 matchs en 2020. Pour sa quatrième saison, il partage les portés avec Travis Dye (frère du linebacker des Vikings). Ce dernier est le parfait coureur moderne avec sa double compétence sol/air. Le receveur Mycah Pittman est le joueur à surveiller pour la ligne arrière de Ohio State. Le jeune frère du joueur des Colts est décrit par beaucoup comme « un receveur possédant un corps de coureur » ! À sa capacité à attraper les passes, il ajoute celle de gagner des yards malgré un défenseur tentant de le stopper. Petit mais costaud, Mycah Pittman offre quelques similitudes avec le nouveau receveur des Lions Amon-Ra St.Brown.

Stopper Mycah Pittman sera le rôle du cornerback Sevyn Banks. Il est la dernière pépite de Ohio State au poste de cornerback après Marshon Lattimore (Saints), Denzel Ward (Browns) et Jeff Okudah (Lions). Lors de la draft 2021, Ohio State a perdu beaucoup de ses éléments majeurs en défense avec 5 joueurs draftés. L’unité défensive comptera alors sur les jeunes et notamment les débutants J.T. Tuimoloau (1e DT lycéen) et Jack Sawyer (1e DE lycéen). Pour les encadrer, l’expérimenté tackle défensif Haskell Garrett. Ce dernier a surpris les observateurs en restant à l’université, alors que sa cote auprès des scouts, lui aurait sans doute permis d’être drafté avant son compère 2020 Tommy Togiai (Browns/4e tour). Zach Harrison (DE) est attendu comme un choix du top 50 de la draft 2022,  mais après avoir signé un sack face à Minnesota lors de la première journée, il a du quitter le terrain et la suite de sa saison est compromise. Tyreke Smith va devoir prendre le relais.

Le duel

Kayvon Thibodeaux face au tackle offensif Nicholas Petit-Frere. Les deux joueurs pourraient être choisi au 1e tour en 2022. Le tackle offensif Nicholas Petit-Frere tient son nom de famille de grand-parents Haïtiens. Recrue 5 étoiles à sa sortie du lycée à Tampa. Joueur athlétique pour suivre, tel un miroir les pass rushers, il sait aussi utiliser sa puissance pour ouvrir des brèches à ses coureurs. Alors qu’il jouait à droite de la ligne offensive jusque là, il occupe désormais le coté gauche pour protéger le fameux « coté aveugle » du quarterback. Joueur athlétique, il est le plus doué d’une ligne offensive de premier plan.

S’il est important dans ce sport d’avoir des linebackers sachant plaquer et des cornerbacks sachant couvrir, le pouvoir ultime est de posséder un pass rusher pour empêcher le quarterback adverse de vous découper depuis son fauteuil. Kayvon Thibodeaux a tout avec son mix de taille, de vitesse du 1e pas et il utilise ses long bras avec technique pour déstabiliser les linemen offensif adverses. Légitime héritier de Nick Bosa et de Chase Young, il devrait comme eux être le premier non-quarterback choisi lors de sa draft.

Après avoir signé un sack face à Fresno State, Kayvon Thibodeaux a du quitter le terrain la semaine dernière. À priori rien de grave et cette petite entorse ne devrait pas le priver de ce duel au sommet. Ce match dans le match sera déterminant et si le pass rusher l’emporte alors, Oregon aura une chance de s’imposer.

Le mémo avec les positions et numéros des principaux joueurs :

Ohio State : Garrett Wilson (WR/5), Chris Olave (WR/2), Julian Fleming (WR/4), Jaxon Smith-Njigba (WR/11), Emeka Egbuka (WR/12), Thayer Munford (OG/75), Nicholas Petit-Frere (OT/78), Jeremy Ruckert (TE/88), Master Teague (RB/33), TreVeyon Henderson (RB/32), Miyan Williams (RB/28), Tyreke Smith (DE/11), Zach Harrison (DE/9), Haskell Garrett (DT/92), Sevyn Banks (CB/7)

Oregon : Kayvon Thibodeaux (OLB/5), Mase Funa (OLB/47) Brandon Dorlus (DT/3), Noah Sewell (LB/1), Justin Flowe (LB/10), Mykael Wright (CB/2), Mycah Pittman (WR/4), Johnny Johnson (WR/3), CJ Verdell (RB/7), Travis Dye (RB/26), Alex Forsyth (OC/78)

À suivre aussi sur le ESPN Player

California à TCU (samedi 11 septembre à 21h30), Iowa à Iowa State (samedi 11 à 22h30), Texas à Arkansas (dimanche 12 à 01h), Appalachian State à Miami (dimanche 12 à 01h), Washington à Michigan (dimanche 12 à 02h), Utah à BYU (dimanche 12 à 04h15).

Le bonus de la semaine

Le fondateur de la firme Nike, Phil Knight, a fait ses études à l’université de Oregon. Il y a obtenu une licence en journalisme ! Cet ancien coureur de demi fond à l’université est ensuite devenu ce magnat de la chaussure, connu mondialement. Alors, l’université de Oregon, et plus particulièrement son équipe de football, est chaque année dotée d’équipements à la pointe de la technologie.

« Avant toute considération esthétique, on se concentre d’abord sur la performance pour les sportifs. On  teste les équipements dans notre laboratoire de recherche et sur le terrain. Mais les couleurs, les graphismes et le concept des uniformes sont également importants. Concevoir une tenue est une combinaison de science et d’art. Et pour les Ducks, on ne se donne aucune limite. », disait Todd Van Horne, vice président du secteur créatif chez Nike, au Daily Emerald (journal des étudiants à Oregon)

Si la firme s’applique à fournir les meilleurs équipements aux autres équipes sportives dans tous le pays, ainsi qu’à leurs consommateurs de base, l’université de Oregon est toujours traitée comme le V.I.P (very important person). Ci-dessous, l’équipement 2019 avant un match contre UCLA. Conçu en collaboration avec Sig Zane Designs, une entreprise basée à Hawaii. Le design tribal sur le casque et le jersey comporte des motifs signifiant « respect », « tradition » et « tous ensemble » pour honorer les très nombreux joueurs Polynésiens ayant joué pour l’université.

Suivez la saison NCAA et les futures stars NFL sur ESPN Player !

Inscrivez-vous à ESPN Player ici : https://bit.ly/ESPNTouchdownActu

12 mois pour 79,99€ ou 11,99€ par mois. Les nouveaux abonnements incluent un essai gratuit de 7 jours.

Au programme : 800 matchs par an, les Bowl Games, les playoffs, la finale, mais aussi plus de 150 documentaires du catalogue ESPN !

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
ESPN Player

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés