Seahawks : Jamal Adams, le safety qui voulait un contrat de linebacker

Les sacks de Jamal Adams risquent de coûter cher aux Seahawks.

Jamal Adams Seattle Seahawks

Au point mort dans leurs négociations avec Jamal Adams, les Seahawks restent fermes et seraient même prêts à faire signer le franchise tag au safety All-pro en fin de saison.

Safety. Pas linebacker. Selon Mike Florio (Pro Football Talk), cela pourrait devenir le nœud du problème. Si Seattle souhaite aller jusqu’au franchise tag, alors Jamal Adams serait prêt à déposer une réclamation à la ligue pour être reconnu en tant que linebacker, lui qui a souvent joué proche de la ligne en 2020. Assez fréquemment pour ramasser 9,5 sacks au passage.

La décision de la ligue serait alors basée sur le nombre d’actions jouées en tant que safety ou en tant que linebacker lors de la saison à venir. Une règle qui pourrait donc contraindre les Seahawks dans leurs appels de jeux défensifs. Ils devraient alors tenir les comptes pour être sûrs qu’Adams a plus été utilisé en tant que safety qu’en tant que linebacker et donc se priver de la polyvalence de l’un de ses playmakers principaux.

L’enjeu est bien évidemment financier pour Adams, puisque le montant du franchise tag équivaut à la moyenne des cinq joueurs les mieux payés à ce poste. En 2022, le franchise tag safety est projeté à 13,55 millions de dollars. Celui des linebackers est estimé à 17,87 millions de dollars, soit une différence de plus de 30%.

Alors, se priver de la versatilité d’Adams pour le tagger moins cher, au risque de le froisser ? Le laisser être considéré comme linebacker mais devoir casser la tirelire ? Le stock de doliprane est prêt du côté de Seattle.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires