France Autriche Football americain

Vikings -Bills (6-27) : Josh Allen s’offre la surprise de la semaine !

Minnesota Vikings (1-1-1) – Buffalo Bills (1-2) : 6-27 La NFL est folle ! Une rencontre qui semblait jouée d’avance entre des Vikings en béton et des Bills très mauvais...

Minnesota Vikings (1-1-1) – Buffalo Bills (1-2) : 6-27

La NFL est folle ! Une rencontre qui semblait jouée d’avance entre des Vikings en béton et des Bills très mauvais depuis le début de saison a accouché de la surprise de la semaine. Et tout est allé très vite !

Quitte à rater sa première mi temps, Minnesota n’a pas fait semblant. Pénalisé 6 fois dont 4 fautes personnelles, la défense a bien aidé le rookie Josh Allen (15/22, 196 yards, 1 TD à la passe, 39 yards 2 TD à la course) et l’attaque. Deux fumbles de Kirk Cousins (40/55, 296 yards, 1 TD, 1 int, 2 fumbles) sur les 2 premières possessions, seulement 2 first downs contre 13 pour Buffalo et un punter à 35 yard de moyenne, rien n’a fonctionné pour les violets.

Du côté des Bills, Josh Allen s’est montré impressionnant pour sa seconde sortie en NFL. Un touchdown à la course dès sa première possession, une grande capacité a éviter les sacks, le jeune quarterback s’est balladé face à l’une des meilleures défenses de la ligue.

Souvent en bonne position, les Bills ont creusé l’écart tout d’abord grâce à un touchdown à la passe de 26 yards pour le tight end Jason Croom (17-0). Allen a ensuite inscrit son second du match sur un quarterback sneak en 4e et 1 yard (24-0).

En défense, gros match du défensive end Jerry Hugues, qui a souvent pris le dessus sur Riley Reiff (RT), et mis une pression constante sur le quarterback des violets.

Il faut attendre les 5 dernières minutes de la première mi temps pour voir une action positive de la part des Vikings, un punt de 70 yards. A la surprise générale, le score est de 27 à 0 pour Buffalo à la mi temps.

Si la défense des Vikings semble enfin dans le match en début de seconde mi temps, l’attaque n’avance toujours pas. Pire, sur une passe déviée, Cousins se fait intercepter. Derrière, les Bills se contentent de manger le chrono, tandis que les Vikings essayent de sauver l’honneur sans grand succès.

Ils y arrivent finalement à 3 minutes de la fin grâce à une réception de 4 yards de Kyle Rudolph ( 48 yards 1 touchdown). La conversion à 2 points est ratée. 6 – 27. L’onside kick sort en dehors du terrain, game over.

Une défense qui ne manque quasiment aucun plaquage et qui provoque des turnovers, une attaque qui n’en concède pas. C’est ce qui a permis au Vikings de 2017 de remporter la NFC nord. Aujourd’hui, c’était tout le contraire, et les Bills ont su faire ce qu’il faut pour en profiter. Une grosse pression sur Cousins (3 sacks, 2 fumbles forcés) en défense, de l’intelligence dans l’appel des jeux en attaque, il n’en fallait pas plus pour battre de bien pâles Vikings.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires