La NFL regarde vers l’Australie (mais pas que)

La NFL pense à l'Australie pour continuer son développement international. L'Irlande est aussi sur le coup.

NFL international Australie

Roger Goodell a déjà annoncé qu’il veut une NFL mondiale. Et la ligue n’hésite pas à regarder loin.

Mardi, Peter O’Reilly, directeur des affaires internationales de la ligue, a confirmé que l’Australie fait partie des pays en lice pour accueillir un match.

« L’Australie fait partie d’un groupe de marchés que nous regardons. Et ce n’est pas un petit groupe », a expliqué O’Reilly.

Comprenez que d’autres pays sont actuellement dans le radar de la ligue.

La NFL en Australie, des initiatives déjà concrètes

Sauf que beaucoup de pays n’ont pas encore de liens concrets avec la NFL. C’est bien le cas pour l’Australie, qui accueillera une NFL Academy à partir du mois de septembre. Par ailleurs, le fait d’être un pays anglophone facilite les choses.

L’Irlande, et plus précisément Dublin, figureraient également parmi les destinations potentielles.

Cet été, des membres de la NFL vont visiter certains pays pour y observer les stades, l’engouement populaire et les installations qui pourraient accueillir les équipes.

« Quand on parle de l’Asie, du Pacifique et de l’Australie, il y a des questions de distance et de logistique, avec l’aspect football qui correspond à ça. Donc ces facteurs sont réels. Mais notre rôle est de vraiment regarder le globe, voir où il y a des grosses bases de supporters et faire notre travail d’évaluation. »

Le Brésil, l’Espagne… Et d’autres

Maintenant que les propriétaires NFL ont donné leur feu vert à 8 matchs internationaux par an à partir de 2025, les possibilités s’ouvrent.

Le Brésil aura droit à son premier match à la rentrée 2024. L’Espagne suivra en 2025.

La France avait été évoquée en 2022. Mais depuis, la NFL n’a plus vraiment parlé de l’hexagone.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires