unibet

[Fantasy] Semaine 12 : des dauphins frétillants

L'attaque de Miami peut rapporter gros, sur tous les postes.

C’est le retour de la rubrique Fantasy sur Touchdown Actu, chaque samedi retrouvez nos bons plans, nos coups de coeur, et les écueils à éviter.

Les absents

Aucune équipe en bye en cette semaine 12, mais des blessures qui s’accumulent. Matt Stafford de nouveau en protocole commotion est forfait. Devenu un homme fort ces dernières semaines, Justin Fields est désormais sur le flanc et devrait être absent un certain temps.

Chez les coureurs, Joe Mixon est en protocole commotion et pourrait être contraint au forfait. A peine remis, Mike Williams revient sur la liste des absents en raison d’un problème à la cheville de quoi laisser un gout amer aux managers qui ont compté sur lui en début de saison.

Quarterbacks

La valeur sûre : Tua Tagovailoa. De retour d’une semaine de repos, et face à la plus mauvaise équipe de la ligue, Tua devrait reprendre sa marche en avant. Et même si les Texans concèdent peu de points de fantasy aux lanceurs adverses, le trio que le quarterback forme avec Waddle et Hill devrait le mener bien au delà des 20 points.
Le pari : Derek Carr. Matchup favorable pour le quarterback des Raiders. Productif en fantasy malgré les performances de son équipe avec 3 matches de suite à plus de 21 points. Il défie une défense des Seahawks qui reste sur 4 matches avec plus de 20 points concédés aux lanceurs adverses. Un pari pour lequel on peut se laisser tenter.
A éviter : Russell Wilson. On a arrêté de croire à Russell Wilson, ou à son coach, ou les deux. Mieux vaut le garder uniquement comme backup en cas de coup dur.

Running back

La valeur sûre : Jeff Wilson. Voilà une intégration réussie. A peine deux matches de jouer depuis son arrivée à Miami et Wilson s’est déjà imposé dans le système des Dolphins. Deux touchdowns en deux matches et une solide alternative au jeu aérien, il devrait faire encore des dégâts (et des points) face à Houston.
Le pari : Cam Akers. Darrell Henderson coupé en début de semaine, Akers a pris de facto du galon dans l’attaque des Rams. Avec Stafford sur le flanc cette semaine encore, Sean McVay pourrait limité l’inexpérimenté Bryce Perkins, 3e lanceur dans la hiérarchie et favoriser son jeu au sol.
À éviter : A.J Dillon. Avec un coach qui ne sait pas s’il doit courir ou passer, difficile de connaitre la charge de travail qu’aura AJ Dillon. Si on ajoute à ça une ligne défensive des Eagles renforcés de deux spécialiste de la défense au sol, mieux vaut passer sur le coureur des Packers.

Receveurs

La valeur sûre : Brandon Aiyuk . S’il n’a pas passé une fois les 100 yards de la saison, Ayiuk n’en reste pas moins productif de par son rôle dans l’attaque des 49ers.
Le pari : Skyy Moore. Avec l’hécatombe dans l’escouade de cibles de Mahomes, le rookie devrait enfin avoir un rôle important. Il a montré la semaine passée qu’il pouvait répondre présent quand on lui donne sa chance. Face à des Rams démotivés (voir démobilisés), Moore pourrait avoir des espaces pour engranger les points.
À éviter : Christian Watson. Jamais deux sans trois ? Rien n’est moins sur. Malgré deux excellents matches ces deux dernières semaines, la très bonne défense des Eagles est prévenue et le surveillera comme le lait sur le feu. Un duo de cornerback encore trop fort pour le jeune receveur.

Top 5 waivers de la semaine

1. Austin Hooper – TE
2. Cam Akers – RB
3. Demarcus Robinson – WR
4. Skyy Moore – WR
5. Sam Darnold – QB

La Griz’League

Deux duels au sommet ont rythmé la semaine 11. Les quatre premiers tous ex æquo se rencontraient. Antoine porté par Adams et Kittle a disposé d’Alain, pendant qu’Elioth s’est imposé nettement face à Tiffany. Les deux co leaders pourraient assurer leur place à minima en wild card dès ce week-end.

Derrière c’est la grosse bagarre dans le peloton. Là aussi un groupe de quatre de dispute les deux dernières places qualificatives. Victor a confirmé sa bonne forme du moment en battant Brice, tout comme Romain qui poursuit sa remontée avec une 3e victoire de rang en battant Gregory d’une courte tête.

Marc bien aidé par le rookie Chris Olave reste aussi dans le coup avec le bilan de 6-5. Xavier perd du terrain après une lourde défaite sur Alex qui garde un mince espoir de voir les phases finales.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires