Touchdown Shop

Les 12 leçons de la Semaine 4 : les Jets ont (peut-être) enfin trouvé leur franchise quarterback

Premier match de Zach Wilson depuis sa blessure, premier drive victorieux sur le terrain des Steelers !

La Bills Mafia sait aussi être généreuse

Quand on pense à la Bills Mafia, les mots qui reviennent le plus souvent sont « passion » et « folie ». Mais les supporters de Buffalo savent également se montrer généreux, la preuve ces derniers jours. En marge de l’affaire Tua Tagovailoa, plus de 1 000 dons ont été réalisés de la part des fans des Bills envers la fondation du quarterback des Dolphins.

Pour rappel, Tua avait initialement été blessé contre Buffalo en troisième semaine sur un choc tête contre sol. Cela ne l’avait pas empêché de terminer le match et de commencer le suivant jeudi contre Cincinnati, dans lequel il a été victime d’une commotion cérébrale l’obligeant à rejoindre l’hôpital après avoir été évacué sur civière. Match qu’il n’aurait visiblement jamais dû jouer sachant que le neurologue qui lui a donné le feu vert vient d’être viré après avoir réalisé « plusieurs erreurs ».

Depuis, la NFL et le syndicat des joueurs ont trouvé un terrain d’entente pour mettre à jour les protocoles commotion…

Wil Lutz est l’homme le plus malchanceux du week-end

28-25 pour les Vikings, deux secondes à jouer dans le tout premier match de la saison à Londres, Wil Lutz au field goal pour égaliser sur un kick de 61 yards… Poteau, transversale, et ça retombe dans la zone d’en-but. La déception est énorme, mais c’est un joli hommage au pays du soccer.

Zach Wilson est le quarterback que les Jets attendaient

Absent lors des trois premières semaines de la saison, le deuxième choix de la Draft 2021 Zach Wilson a fait son grand retour hier à Pittsburgh. Et au milieu des hauts et des bas qui ont logiquement accompagné son premier match, il a montré qu’il avait les épaules pour mener les Jets au succès.

Déjà auteur d’un touchdown à la… réception (premier quarterback dans l’histoire des Jets à réceptionner un touchdown) et d’un autre à la passe, Wilson s’est montré hyper clutch dans les quatre dernières minutes du match. Le quarterback sophomore a effectivement géré son ultime drive comme un chef alors que New York était mené 17-20 sur les terres des Steelers, permettant ainsi à son équipe de prendre l’avantage à 16 secondes de la fin sur un touchdown de Breece Hall. Ce dernier n’a pas hésité à rendre hommage à son jeune coéquipier.

« Il a vraiment des grosses cou*lles. Ça se voit qu’il croit en lui. »

De quoi voler la vedette à Kenny Pickett, qui avait pris la place de Mitch Trubisky et qui s’imaginait bien donner la victoire à Pittsburgh.

Les Ravens ne savent pas tenir un score

Dans le choc face aux Bills dimanche, Baltimore menait 20-3 en première mi-temps et semblait très bien parti pour remporter une troisième victoire en quatre matchs. Résultat final ? 23-20 pour Buffalo, et un scénario qui n’est pas sans rappeler celui de la deuxième semaine face aux Dolphins où les Ravens sont tombés devant leur public après avoir compté jusqu’à 21 points d’avance.

L’attaque menée par Lamar Jackson a connu un véritable coup d’arrêt en deuxième période (zéro point marqué, deux interceptions), et la décision de John Harbaugh de jouer un quatrième down au lieu de tirer le field goal à quatre minutes de la fin s’est retournée contre Baltimore. Les Ravens affichent désormais un bilan de 2-2 alors qu’ils pourraient aisément être invaincus et en tête de l’AFC Nord.

Dak Prescott n’a pas besoin de précipiter son retour

Quand les Cowboys ont perdu leur premier match ainsi que Dak Prescott lors de la journée d’ouverture face à Tampa Bay, on ne donnait pas cher de leur peau. Depuis ? Dallas est tout simplement invaincu grâce aux exploits de sa défense mais aussi un Cooper Rush qui remplit parfaitement son rôle d’intérimaire.

En tant que quarterback titulaire des Cowboys, Rush en est à quatre victoires en quatre matchs. Cette saison, il a envoyé quatre touchdowns sans perdre le moindre ballon et permet ainsi à Dallas d’être dans une très bonne dynamique en attendant le retour de Prescott.

La « défense » des Lions peut transformer n’importe quel quarterback en Hall of Famer

132,6. Voici le rating de Geno Smith face aux Lions dimanche.

Le quarterback de Seattle, auteur d’un début de saison très honorable selon ses standards, s’est bien amusé face aux Lions en envoyant deux touchdowns dans les airs avec 320 yards au compteur (23/30) et un autre au sol (7 courses, 49 yards). Sous son impulsion, les Seahawks ont planté… 48 points à Detroit sans jamais punter alors qu’ils étaient limités à seulement 15,6 en moyenne sur les trois premiers matchs de la saison.

Après cette nouvelle journée portes ouvertes chez les Lions (35,3 points encaissés par match depuis le début de saison), il risque bientôt d’y avoir deux-trois changements dans le staff…

La parité n’a peut-être jamais été aussi forte en NFL

L’une des raisons pour lesquelles on aime tant la NFL, c’est que tout est possible chaque week-end et que la parité domine habituellement la ligue. C’est particulièrement le cas en ce début de saison 2022. Après quatre semaines, plus qu’une seule équipe sur les 32 est invaincue (les Eagles à 4-0), seuls les Houston Texans n’ont pas encore gagné le moindre match, et pas moins de 13 franchises possèdent un bilan équilibré à 2 victoires – 2 défaites.

Les Cardinals ne savent toujours pas débuter un match

7-23, 0-20, 6-13, 3-10. Voici le score à la mi-temps dans chacun des quatre premiers matchs des Cardinals cette saison. Menée à chaque fois d’un touchdown minimum, l’équipe de Kyler Murray a pris la très mauvaise habitude de courir après le score. Heureusement, quand vous jouez Baker Mayfield comme ce dimanche, vous pouvez tout de même vous en sortir et remporter le match, mais Arizona va devoir corriger le tir rapidement.

Les Bears n’arrivent pas à passer en avant, alors ils passent en arrière

Dans un match opposant Justin Fields à Daniel Jones et où les Giants ont finalement terminé la rencontre sans quarterback (aucune blague), le jeu aérien n’était clairement pas au rendez-vous. Heureusement, les Bears nous ont offert cette masterclass dans les dernières secondes.

It’s Bailey Zappe time !

Mac Jones forfait et Brian Hoyer rapidement sorti sur blessure, c’est le jeune Bailey Zappe qui était aux commandes de l’attaque des Patriots hier pour affronter Aaron Rodgers sur le terrain de Green Bay. Et on peut dire qu’il s’est plutôt bien débrouillé : 10/15 à la passe, 99 yards, 1 touchdown, 0 interception (1 fumble perdu), tout ça dans un match que New England a failli remporter à la surprise générale.

Une performance qui mérite une première titularisation pour le rookie drafté au quatrième tour il y a quelques mois. Avec les Lions en ligne de mire, ce serait une belle récompense pour Zappe.

Les Eagles ont plus d’un tour dans leur sac

Seule équipe invaincue en ce début de saison NFL, les Eagles sont plein de ressources. En marge des performances hyper séduisantes de Jalen Hurts, on a vu les receveurs A.J. Brown et DeVonta Smith briller à tour de rôle et même parfois ensemble, on a aussi vu la défense être décisive contre Minnesota et Washington, et hier face à Jacksonville c’est le running back Miles Sanders qui s’est illustré avec 134 yards au sol et deux touchdowns.

Portés par leur coureur mais aussi une défense qui a su faire tomber Trevor Lawrence de son petit nuage, les Eagles ont remonté un déficit de 14-0 sous la pluie pour enchaîner une quatrième victoire consécutive. Fly, Eagles, Fly !

Pat Mahomes continue de repousser les limites

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires