Touchdown Shop

Le petit dej’ : Kyler Murray, Deebo Samuel et Aaron Donald boudent toujours

L'essentiel de l'actualité NFL du mardi 24 mai 2022.

L’actualité chaude

NCAA : le Français Thomas Le Boucher rejoint Arizona State

Nick Foles s’engage pour deux ans avec Indianapolis

Cardinals : Les cameras de Hard Knocks arrivent

Cardinals : pas de Kyler Murray à l’horizon

D’après ESPN, Arizona a ouvert ses Organized Team Activities sans son quarterback et la situation se prolongera toute la semaine. Kyler Murray (QB) et les Cardinals sont chacun insatisfaits, et les tensions se matérialisent dès le printemps.

Arrivé dans sa quatrième année de contrat rookie, le lanceur désire un nouvel accord plus avantageux sur le plan financier, tandis que la franchise voit surtout qu’elle conserve deux pleines saisons d’engagement à bon prix après avoir levé l’option sur une cinquième année de contrat. Le club a avancé qu’un échange n’est pas d’actualité et Murray s’est dit dédié à Arizona. Suffisamment pour être présent aux activités obligatoire, mais pas aux entraînements volontaires donc.

Deebo Samuel sera aussi absent des entrainements de printemps de San Francisco

La principale arme offensive des 49ers sera elle aussi absente pour les entraînements volontaires de la semaine. Deebo Samuel (WR) essaie de forcer un échange dont San Francisco ne veut pas entendre parler.

Samuel est dans la dernière année de son contrat rookie, et touchera 3,986 millions de dollars en salaire de base pour 2022. Un accord long terme peut donc encore se concrétiser, mais pour l’instant l’attaquant polyvalent a décidé de jouer le rapport de force.

Aaron Donald ne participe pas aux OTA des Rams, il veut un nouveau contrat

Alors qu’il fête ses 31 ans et qu’il dispose encore de trois ans d’engagement avec Los Angeles, Aaron Donald (DL, Rams) veut un nouveau contrat et la paie qui va avec son statut de lineman le plus craint de la NFL.

Les négociations avancent lentement, même si Sean McVay a déclaré à NFL.com que le « dialogue est bon ». En attendant une avancée significative, Donald a décidé de ne pas prendre part aux Organized Team Activities volontaires des Rams.

Browns : malgré un rabais sur salaire, Cleveland ne trouve pas preneur pour Baker Mayfield

Maintenant que Deshaun Watson (QB) a rejoint Cleveland, le club de l’Ohio doit se séparer de Baker Mayfield (QB). Mais avec un salaire de 18,8 millions de dollars en 2022 après la levée de sa cinquième année optionnelle, difficile de trouver un partenaire. D’après SI.com, les Browns ont proposé de financer « une bonne partie » de cette charge, mais il n’y a toujours pas de candidat suffisamment motivé.

Avec la majorité des franchises pourvues pour la campagne à venir, le Dawg Pound ne peut plus qu’espérer récupérer un petit quelque chose contre l’ancien premier choix général de la draft. Sinon, ce sera la coupe sèche avec salaire intégralement garanti à la clef. De son côté, Mayfield a annoncé qu’il ne participera pas aux Organized Team Activities de la semaine.

En attendant, ESPN annonce que Mayfield ne sera pas présent pour la reprise des entraînements volontaires ce mardi. Logique.

Transactions

– L’agent de Tyler Kroft (TE) a annoncé la signature de son client avec les 49ers pour une saison.

– Les Rams ont annoncé la re-signature de Jake Gervase (DB) pour 2022. (ProFootballTalk.com)

– Houston a annoncé l’embauche de Darrell Daniels (TE). Ancien des Colts et des Seahawks, le tight end était lié aux Cardinals depuis la fin 2018. (nfltraderumors.co)

Avec l’arrivée de Nick Foles (QB), les Colts ont fait de la place dans leur effectif en coupant James Morgan (QB). (nfltraderumors.co)

Blessures

Matthew Stafford (QB, Rams) n’a pas lancé le ballon lors de la reprise des entraînements volontaires lundi. Il a confirmé à la presse qu’il se remet d’une douleur au coude, pour laquelle il a reçu une injection d’anti-inflammatoire. Le quarterback a concédé au Los Angeles Times qu’il ne sait pas s’il lancera avant le camp d’entraînement de l’été.

– Blessé au Lisfranc durant sa première saison professionnelle, Travis Etienne (RB, Jaguars) a été déclaré apte pour les entraînements complets. Doug Pederson (HC) a annoncé à 1010XL que le coureur reste sous surveillance, mais que l’objectif est qu’il retrouve le terrain sans restrictions pour le programme d’intersaison de Jacksonville.

En bref

– L’avocat de Deshaun Watson (QB, Browns), Rusty Hardin, a expliqué au Cleveland Plain Dealer que son client a refusé l’invitation à participé au lancement du show « Real Sports with Bryant Gumbel » de HBO. Le nouveau quarterback des Browns semble craindre que l’émission ne donne un aspect défavorable de sa situation ou que ses propos ne soient utilisés dans les procès civils qui le touchent.

– D’après ESPN, les Commanders ont fait l’acquisition de 81 hectares de terrain en Virginie pour un peu plus de 100 millions de dollars. Le site serait privilégié pour la construction d’un nouveau stade et autres aménagements commerciaux. Mais d’autres investissements pourraient suivre pour la franchise qui souhaite quitter le FedEx Field. (ProFootballTalk.com)

– La Canadian Football League reste bloquée. Selon l’Associated Press, le syndicat des joueurs a confirmé que ses membres ont rejeté la proposition d’accord qui avait été négociée avec la ligue. Il s’agit de la seconde grève de l’histoire de la CFL, la première depuis 1974.

Dwayne Haskins était ivre au moment de son accident

Tragiquement fauché par un camion le 9 avril dernier, Dwayne Haskins (QB) était bien au-dessus de la limite d’alcoolémie légale au moment des faits. Selon ESPN, les deux prélèvements effectués lors de l’autopsie ont révélé un taux de 2,0 et 2,4 grammes d’alcool par litre de sang. Il aurait aussi testé positif à la ketamine et la norketamine.

Haskins aurait passé la soirée précédente en boite de nuit, et aurait notamment été impliqué dans une bagarre, selon le Miami Herald.

Arrêté au bord de la route, Haskins a été heurté par un camion alors qu’il tentait de traverser la route alors qu’il tentait d’aller chercher de l’essence. Sa mort a officiellement été qualifiée d’accident. Il avait 24 ans.

Pas d’émotion pour Russell Wilson lors de son retour à Seattle ?

Russell Wilson (QB, Broncos) joue désormais pour les Broncos, mais il n’en a pas encore terminé avec Seattle. Sa nouvelle équipe jouera chez son ancienne équipe pour débuter la saison. Le moment de lui tirer une larme ? Apparemment, non.

« Je pense que ça va être excitant », a-t-il d’abord concédé à la presse lundi. « Evidemment, Seattle a été tout pour moi ces 10 dernières années. Le Lumen Field est un endroit très, très spécial pour jouer. J’ai beaucoup d’estime pour tous les gars là-bas. Mais pour moi, je pense qu’il n’y aura pas d’émotion. Il faut qu’il n’y ait pas d’émotion. Il faut pouvoir y aller en sachant que c’est juste un jeu. Je dois aussi comprendre qu’il y a eu des moments incroyables. Il y a eu beaucoup de touchdowns, nous avons gagné beaucoup de matchs. C’était une super expérience. Ce sera toujours un endroit spécial dans mon cœur. Donc pour moi, il s’agit d’essayer de jouer le meilleur football et essayer de gagner. »

Matt Eberflus (Bears) ne laissera pas passer les bagarres pendant les camps d’entrainement

Fraîchement recruté depuis une équipe d’Indianapolis qui était la moins pénalisée de la NFL l’an passé, Matt Eberflus (HC, Bears) a décidé que discipline et intelligence de ses joueurs l’aideront à reproduire ses bonnes performances à Chicago. Pour cela, il ne laissera pas passer de bagarre entre les membres de l’effectif durant les camps, comme c’est arrivé la semaine dernière. Les émotions ne doivent pas prendre le dessus, les joueurs devront toujours privilégier la meilleure solution.

« La donne de base est celle-là, nous devons travailler ensemble lors des entraînements. Ce sera Bears contre Bears, et je ne tolèrerai pas ça ici, » a affirmé Eberflus à NBCSportsChicago.com. « […] Pour moi c’est que nous devons apprendre, nous tous, pendant ces camps d’entrainement. Ce qui est arrivé n’était pas grave, c’était un peu de bousculade et puis terminé. Ce n’était pas grand chose. Mais après l’entrainement j’ai envoyé le message : ‘Hey, nous devons nous assurer, vous savez que ce n’était pas grand chose, mais en match ça peut escalader au point de déclencher une pénalité. Nous ne voulons pas de ça’. »

Doug Pederson est satisfait de Trevor Lawrence

A quelques jours de l’ouverture des entraînements volontaires de printemps, le nouvel entraîneur des Jaguars est satisfait des efforts de son quarterback sophomore. Avec tous les espoirs placés en lui, Trevor Lawrence (QB) rempli pour l’instant les attentes de Doug Pederson (HC) avant de revenir sur la pelouse pour tester ses progrès après une première campagne en demi teinte.

« Pour lui, nous voulons juste qu’il soit à l’aise, et qu’il soit à l’aise avec l’attaque, » a déclaré Pederson en conférence de presse lundi, selon ProFootballTalk.com. « J’apprécie beaucoup son dialogue avec [Mike] McCoy (QB coach), Press [Taylor] (OC), et moi même à propos des choses qu’il aime et celles qu’il n’aime pas. Je veux juste voir sa progression au fur et à mesure du déroulement de l’intersaison jusqu’aux camps d’été. Mais il est concentré. Il était là, et il était attentif. Il a bien travaillé sur le terrain. C’est un leader. C’est ce que nous voulons développer à l’amorce des camps d’entrainement. »

Todd Gurley n’est pas amer

Alors qu’il a passé toute la saison 2021 comme agent libre, Todd Gurley (RB) a avoué à NBC qu’il ne regrette pas ses jours en NFL, ni d’avoir vu son ancien club remporter le championnat en février dernier. Touché au genou, approché par les Lions et les Ravens, pour le running back sa carrière s’écrit déjà au passé même si il n’a pas officialisé sa retraite.

« Il n’y a pas eu un instant où j’ai regardé le match et je me suis dit ‘j’aurais voulu être là bas’, » a déclaré Gurley à NBC LX. « J’ai apprécié mon temps dans la ligue, et j’ai réalisé des choses dont je n’aurais pas pu rêver. »

« J’aime pouvoir faire ce que j’ai envie, » a-t-il conclu.

Non, Bill Belichick n’a pas changé d’équipe

Grand supporter des franchises sportives de la région de Boston, et particulièrement des Celtics, Bill Belichick (HC, Patriots) a fait une entorse au code vestimentaire de la NFL jeudi dernier pour apporter son soutien à l’équipe NBA opposée au Heat de Miami en séries. Il est apparu avec une casquette du club lors de la conférence de lancement des Organized Team Activities de New England. Comme son propriétaire Robert Kraft, le légendaire coach est un proche de Brad Stevens, président des opérations sportives des Celtics.

Soutenir TDActu

N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens : TwitterInstagramFacebook

Vous pouvez nous soutenir directement sur Tipeee.

Ou en pariant chez Unibet.

Ou en vous abonnant à NordVPN en passant par ce lien.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires