Touchdown Shop

[Fiches Draft] George Karlaftis (DE), la force tranquille

Après les piscines et les pistes d'athlétisme, George Karlaftis s'est essayé aux terrains de football. Et là aussi, il est performant.

George Karlaftis – Defensive End – 21 ans – Junior – Purdue

Taille : 1m93

Poids : 125 Kg

Position estimée dans la draft : deuxième moitié du 1e tour

Stats 2021 : 41 plaquages dont 11,5 pour pertes, 5 sacks, 3 fumbles forcés et 2 passes défendues en 12 matchs

Comparaison NFL : Trey Hendrickson (Bengals)

Points forts

– Qualités athlétiques
– Moteur
– Technique

George Karlaftis possède des qualités athlétiques hors du commun. En-dehors du football, il a pratiqué de nombreux autres sports qui lui ont permis d’acquérir de nombreuses compétences. Il a remporté à 2 reprises le championnat de l’Indiana du lancer de poids. C’est un joueur extrêmement puissant, et ses 21 répétitions au bench press lors du combine attestent qu’il n’a rien perdu de sa force. Il a des mains très violentes qui lui permettent d’obtenir facilement un avantage tackles adverses, créant un espace non seulement pour Karlaftis mais aussi pour ses coéquipiers.

En plus du lancer, Karlaftis a autrefois fait partie de l’équipe de Grèce jeune de water-polo. Sport d’endurance par excellence, il a apporté ses qualités sur les terrains de football. Contrairement à certains joueurs de son gabarit, George Karlaftis reste actif tout le long d’un jeu. Il n’abandonne jamais tant que le coup de sifflet n’a pas retenti. Une propension à mouiller le maillot qui est très appréciée des staffs NFL et des fans, mais qui peut aussi inspirer des coéquipiers.

S’il n’a pas la plus grande expérience du football qui soit, commençant sur le tard, Karlaftis est un pass rusher né. Il possède une grande variété de mouvements sur la ligne. Capable de passer en force comme en finesse, il a obtenu des résultats spectaculaires dans ce domaine à Purdue : 29 plaquages pour perte et 14 sacks en seulement 26 matchs pour les Boilermakers.

Points faibles

– Défense contre la course
– Deuxième effort

George Karlaftis n’est pas terrible dans le jeu de course. Il est plein de bonne volonté, mais cela est parfois trop par rapport à ce qu’il devrait faire. Il peut parfois même être gênant pour ses coéquipiers. Karlaftis, de par son jeu de pass rusher, à tendance à parfois trop se concentrer sur le tackle, et à en oublier le porteur du ballon, ce qui peut gêner la poursuite du coureur pour la ligne dans son ensemble. C’est un défaut qu’il va devoir gommer.

S’il possède des qualités indéniables en pass rush, George Karlaftis ne gagne pas tout le temps. Et lorsque son premier mouvement est repoussé par son adversaire direct, il peut tout simplement sortir du jeu. Ce n’est pas un problème d’endurance, car il va continuer à essayer, mais il peut parfois se retrouver pris à défaut. Il lui manque dans son arsenal des mouvements en deuxième effort pour se sortir d’une prise à deux.

La stat

70 snaps par match en tant que freshman

La première saison de George Karlaftis sur le campus de West Lafayette était en 2019. Si Purdue ne fait pas partie des programmes les plus réputés du pays, cela reste une équipe FBS. Et dès sa première saison, George Karlaftis était un titulaire indiscutable sur la ligne défensive. Il était même le leader de l’équipe en sacks et en plaquages pour pertes. Preuve qu’il savait déjà être décisif dès le plus jeune âge, et qu’à seulement 21 ans, il lui reste encore du temps pour atteindre son plein potentiel.

Destinations possibles

Arizona Cardinals, Philadelphia Eagles, Dallas Cowboys, Green Bay Packers, Tennessee Titans

George Karlaftis est un prospect alléchant pour toutes les équipes avec des besoins sur la ligne défensive. Il est puissant, endurant, intelligent, et il a une mentalité de compétiteur. Ce n’est pas anodin qu’il ait eu du succès dans plusieurs sports avant de se lancer pleinement dans le football : c’est un gagnant. Ce genre de joueur est le rêve de tout coach. Il va apporter à sa nouvelle équipe des bienfaits sur et en-dehors du terrain. Avec ce qu’il a montré depuis plusieurs années avec Purdue, les prétendants devraient être nombreux dans lorsque les pass rushers plus haut classés que lui (Hutchinson, Thibodeaux, Walker, Johnson…) ne seront plus disponibles.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires