France Autriche Football americain

[NFL Combine 2022] Defensive backs : Sauce Gardner clôt le débat

Les safetys et cornerbacks étaient sous la lumière à Indianapolis : verdict.

Parce que les qualités athlétiques sont primordiales dans ce sport, le NFL Combine permet à certains joueurs de marquer des points auprès des staffs NFL. Qui a brillé ? Qui a perdu des places à la draft 2022 ?

Gagnants

  • Ahmad « Sauce » Gardner, CB, Cincinnati
  • Tariq Woolen, CB, UTSA
  • Nick Cross, S, Maryland
  • Zyon McCollum, CB, Sam Houston State

Devenu favori pour être le premier cornerback sélectionné à la draft, Ahmad Gardner a confirmé au combine son potentiel. Auteur d’un 4,41 au 40 yards, ce qui est très bon pour sa taille et son poids, il a été très vif sur les ateliers, avec notamment une mobilité latérale très bonne.

Tariq Woolen, joueur de plus en plus tendance issue de l’université d’UTSA, a également brillé à Indianapolis. Extrêmement rapide (4.26 secondes), il a brillé dans tous les ateliers mesurant les capacités athlétiques. Il coche toutes les cases pour devenir une surprise du deuxième jour de draft. Toujours dans la catégorie des athlètes, voici Nick Cross. Rapide, fluide et mobile, il a dominé de la tête et des épaules sa position dans ce combine. Bonne nouvelle pour lui, le top 5 au poste de safety est encore grand ouvert.

Enfin, chaque année un joueur du niveau inférieur se distingue à l’occasion du NFL Combine et 2022 était le tour de Zyon McCollum (Sam Houston State). Grand et costaud, celui qui jouait safety au lycée est un joueur physique et non dénué de ball skills (13 interceptions en 4 saisons). Déjà bon lors du Senior Bowl, notamment dans les 1 vs 1, il a signé un Combine de toute beauté : 4,33 secondes sur 40 yards (3e temps des arrières défensifs), 1 mètre de détente verticale (2e), 3,35 mètres en saut en longueur départ arrêté (1e) ! Son chrono de 6,48 secondes sur le 3 Cone le place aussi dans le top 10 de ces 20 dernières années, toutes positions confondues. Joueur à très haut potentiel, il a sans doute gagné sa place pour le vendredi de la draft (tours 2 et 3).

Mais aussi

Kalon Barnes (Baylor) est passé tout proche du record sur 40 yards, échouant à 0,01 secondes de John Ross. Beaucoup de cronerbacks ont su profiter du combine pour se mettre en avant : Kaiir Elam de Florida est toujours en course pour le top 50, Cam Taylor-Britt (Nebraska) vise le deuxième jour, Decobie Durant (South Carolina State) pour sa part peut être la belle surprise de cette cuvée.

Perdants

  • Coby Bryant, CB, Cincinnati
  • Jermaine Waller, CB, Virginia Tech

Alors que son coéquipier Gardner a marqué des points, Coby Bryant en a perdu. Lent sur 40 yards (4.54), il a vu nombre de ses rivaux être plus explosif et mobile que lui dans ce combine. Pas de quoi menacer sa place à la draft, mais cela l’éloigne peut-être du deuxième jour.

La vitesse ne fait pas tout, mais 4,68 secondes pour un joueur aussi léger que Jermaine Waller est une mauvaise nouvelle. Il va falloir se reprendre au Pro Day pour éviter une chute à la draft.

Mais aussi

Smoke Monday (Auburn) est à l’image de Waller, trop lent et pas assez explosif ce dimanche. Derek Stingley peut être vu comme un « perdant », puisque les autres ont brillé en son absence. Kerby Joseph (Illinois) a perdu son duel à distance avec Nick Cross, ne brillant dans aucune catégorie.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires