[Intersaison] Denver Broncos : Un quarterback pour gravir les montagnes

Les Broncos cherchent à passer à l'étage supérieur

La saison 2019-20 est dans le rétroviseur. La free agency ouvrira officiellement ses portes le 18 mars prochain. En attendant, Touchdown Actu en profite pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. Aujourd’hui, les Broncos de Denver passent au crible.

Les saisons se suivent et se ressemblent dans le Colorado. Abonnés au ventre mou de la ligue depuis leur victoire au Super Bowl, les Broncos n’y ont pas échappé cette année. Exit Vic Fangio après 4 ans sans avoir réussi à faire décoller la franchise, bienvenue Nathaniel Hackett. Pourtant, les playmakers ne manquent pas des deux côtés du terrain. Avec une défense prometteuse autour du trio Simmons, Surtain, Chubb et une attaque qui a tous les joueurs de l’an dernier pour performer, Denver semble être du genre d’équipe à qui il manque un quarterback compétent pour devenir tout de suite très crédible. Problème, la solution ne semble pas exister en interne pour le moment.

Les tauliers

  1. Courtland Sutton (WR)
  2. Justin Simmons (S)
  3. Garett Bolles (LT)

Peu de receveurs sont plus sous-estimés que Courtland Sutton dans la ligue. Bien revenu d’une déchirure des ligaments croisés antérieurs, il continue à mener l’escouade offensive des Broncos et a été récompensé en paraphant un contrat de 4 ans pour plus de 60 millions de dollars. Du haut de ses 776 yards et 2 touchdowns, on a vu des productions plus reluisantes, mais il faut voir qui lui lançait le ballon.

Dans une défense orpheline de sa légende vivante, Von Miller, la star, c’est Justin Simmons. Le safety s’est affirmé depuis 5 ans comme l’un des intercepteurs les plus prolifiques de la ligue. Avec 10 interceptions sur les deux dernières saisons, il est l’un des plus réguliers dans l’exercice. Ajoutez à ça un gros volume de jeu et en voilà un autre qui a bien mérité sa prolongation de contrat (4 ans pour 61 millions de dollars).

La ligne offensive compte également du solide : Garrett Bolles. Le lineman offensif a bien rebondi après avoir connu un début de carrière bien compliqué et s’est imposé comme une des références au poste de tackle gauche. Si sa saison 2021 est moins parfaite qu’en 2020 avec 5 sacks concédés contre 0 l’an passé, il reste indispensable et un argument de choix dans la venue d’un quarterback.

Les indésirables

  1. Mike Purcell (DT)
  2. Sam Martin (P)

Uniquement nose tackle, Mike Purcell pourrait souffrir d’un changement de schéma après le départ de Vic Fangio. Son rendement assez moyen et sa difficulté à rester en bonne santé auront du mal à lui sauver la mise. En effet, il n’a joué que 6 matchs l’an passé et s’est fait presque doublé par DeShawn Williams dans la hiérarchie sur la saison dernière. Difficile alors de le garder lui et son impact supérieur à 4 millions de dollars pendant les deux prochaines saisons.

Avec de la dynamite dans les jambes, on pensait que Sam Martin allait exploser les records en profitant de l’altitude de Denver. Le résultat fut décevant, notamment à cause de son manque de régularité. En coutant près de 3 millions de dollars, les Broncos pourraient trouver aussi bon pour moins cher.

L’homme de l’été

Bradley Chubb (OLB)

Avec le départ de Von Miller, la nouvelle terreur des quarterbacks adverses, ça devait être lui. Malheureusement, l’ancien 5e choix de la draft 2018 peine à retrouver sa production de sa saison rookie (12 sacks) quand il jouait à côté de la légende. Après une saison tronquée où il n’a pas réussi le moindre sack, Bradley Chubb doit rebondir.

La saison prochaine, son contrat arrive à terme, il doit donc prouver à l’exécutif qu’il était plus qu’une comète dans le système des Broncos sous peine d’être un bust de plus pour John Elway.

Les 5 principaux agents libres

  1. Teddy Bridgewater (QB)
  2. Kyle Fuller (CB)
  3. Melvin Gordon (RB)
  4. Kareem Jackson (S)
  5. Bryce Callahan (CB)

Les autres : A.J Johnson (ILB), Bobby Massie (RT), Stephe, Weatherly (DE), Shamar Stephen (DT), Michael Ford (CB), Cameron Fleming (T), Eric Saubert (TE)

Les quarterback de talent, une denrée rare qui échappe aux Broncos depuis 7 ans. C’est le poste numéro 1 qui pose des soucis aux Broncos et le titulaire de l’année dernière est libre et prêt à aller voir ailleurs. La question est donc par qui va-t-on remplacer le fragile mais très fiable Teddy Bridgewater ?

L’arrière garde défensive voit aussi un certain nombre de ses joueurs clés devenir Free Agents. Kareem Jackson a trouvé une bonne synergie avec son comparse safety Justin Simmons et il ne serait pas surprenant de le revoir l’an prochain. Ce n’est pas le cas chez les cornerbacks où il faudra faire des choix. Le niveau excellent de Patrick Surtain prend automatiquement un strapontin de titulaire dans la défense des Broncos et Kyle Fuller comme Bryce Callahan risquent de revendiquer, avec raison, un prix un peu trop important pour un joueur de rotation.

Le poste de coureur voit également le titulaire actuel prendre la porte. L’explosion surprise de Javonte Williams rend le retour de Melvin Gordon dispensable à moins qu’il accepte un gros rabais sur son prix.

Le top 5 des besoins

  1. Quarterback
  2. Ligne défensive
  3. Linebacker
  4. Ligne offensive
  5. Cornerback

Denver a désespérément besoin d’un franchise quarterback qui puisse apporter de la stabilité au poste et faire passer à l’équipe un palier. Après deux saisons, Drew Lock n’a pas convaincu qu’il avait ce qu’il faut pour être titulaire en NFL. 19e au nombre de yards gagnés par les airs, la marge de progression est grande dans ce secteur.

Le pass rush est également loin d’être aussi dominant que durant leur heure de gloire. Avec 36 sacks sur le dernier exercice, ils terminent à une médiocre 19e place au classement. Shelby Harris est le plus gros contributeur avec 6 sacks. C’est peu, il manque un pass rusher capable de dominer à cet effectif. Ajoutez à ça une défense à la course qui a été martyrisée par les Raiders ou les Eagles en fin de saison régulière et on a de bonnes raisons de considérer le front seven comme un des secteurs les plus importants pour cette intersaison.

Pour attirer un quarterback d’élite, il faut pouvoir lui montrer que l’on peut bien le protéger. La ligne des Broncos n’est pas complètement hermétique. Avec 40 sacks concédés, elle est dans les 10 équipes qui en concèdent le plus de la ligue. Dalton Risner n’a pas eu la saison de sa vie et que le poste de tackle droit n’a pas trouvé d’intérieur.

Enfin, avec presque tous ses cornerbacks free agents, cette position devient mathématiquement la source d’attention du front office pour cette intersaison. En effet, Ronald Darby ne s’est pas montré à la hauteur de toutes les attentes des fans des Broncos et il faut donc du renfort dans cette arrière-garde où la seule certitude est le rookie Patrick Surtain.

Nathaniel Hackett: Denver Broncos nomme l'ancien Packers OC comme nouvel entraîneur-chef 

La cible

Aaron Rodgers (QB, Packers)

Depuis leur victoire au Super Bowl 50 avec Peyton Manning aux commandes, les Broncos ont titularisé la bagatelle de 10 passeurs différents sans réussir à trouver le bon. L’expérience Teddy Bridgewarter de l’année passée a donné à moitié satisfaction. Le quarterback, est en plus, à la recherche de stabilité après avoir enchaîné les contrats d’un an. Une stabilité que n’est pas disposée à lui donner l’encadrement. Mais ça tombe bien, le MVP de la ligue en titre est free agent. Aaron Rodgers a pour lui un CV plus que fourni et toujours l’un des bras les plus performants de la ligue.

Après l’engagement du coordinateur offensif des Packers en tant que coach principal, la rumeur veut que les Broncos soient all in sur lui. Si, par miracle, il pose ses valises dans le Colorado, ce ne serait pas un upgrade. Ce serait le jour et la nuit, au poste le plus important de notre sport.

Le sang neuf

George Karlaftis (DE)

Comme on l’a vu les besoins sur le front seven sont importants. Choisissant à la 9e place de la prochaine draft, les Broncos risquent de louper les deux prospects générationnels au poste de pass rusher : Kayvon Thibodeaux et Aidan Hutchinson. La classe des pass rushers est particulièrement profonde cette année, et passé ce premier palier, les joueurs de second palier restent plus que prometteurs. George Karlaftis, de Purdue est un spécialiste des plaquages pour perte, aussi doué contre la passe que la course, il pourrait apporter du talent et son activité pour aider les Broncos dans les deux secteurs.

Autres choix possibles : Ikem Ekwonu (OT), Aidan Hutchinson (DE), Kayvon Thibodeaux (DE), David Ojabo (DE), Evan Neal (OT), Kenny Pickett (QB)

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires