France Autriche Football americain

Patriots – Jaguars (50-10) : Jacksonville n’était pas invité

New England n’a laissé aucune chance aux Floridiens pour se qualifier en playoffs.

New England Patriots (10-6) – Jacksonville Jaguars (2-14) : 50-10

Comme prévu, il n’y a jamais eu match entre des Patriots avec de grandes ambitions pour cette fin de saison et Jacksonville en roue libre. Appliqué des deux côtés du terrain, New England n’a jamais tremblé et en a profité pour donner de la confiance à plusieurs de ses joueurs majeurs comme Mac Jones (22/30, 227 yards et 3 TDs), Damian Harris (9 courses, 35 yards et 2 TDs) ou J.C. Jackson (1 interception, 4 plaquages, 1 plaquage pour perte et 1 passe défendue).

Les Patriots ont surtout assuré leur qualification en playoffs avec l’aide des Titans. En face, la calvaire continue pour Trevor Lawrence (17/27, 193 yards, 1 TD et 3 INTs) et des Jaguars qui n’ont jamais existé dans cette partie. Il leur reste désormais un match avant d’aborder une intersaison qui risque d’être très chargée en Floride.

J.C. Jackson en mode record

Bill Belichick et ses hommes se rendent le match facile dès le début. Les Patriots inscrivent des touchdowns sur leurs quatre drives de la première mi-temps. 28 points au total. Les deux premiers sur de longues séries offensives de 70 et 66 yards, concluent au sol par Damien Harris pour ses 13e et 14e touchdowns de la saison (14-3). Les deux suivants dans les airs pour Kristian Wilkerson sur 6 yards et Jakobi Meyers sur 4 yards (28-3). Deux passes bien senties de la part de Mac Jones qui élève son total à 20 sur la saison.

Et si New England inscrit des points en fin de première période, c’est aussi grâce à sa défense. Solide en début de match avec un punt forcé et un simple field goal encaissé, elle va encore monter d’un cran. Face à un Trevor Lawrence toujours en difficulté, elle va provoquer des pertes de balle. Myles Bryant d’abord, J.C. Jackson ensuite vont mettre les mains sur des passes du quarterback floridien. Pour le cornerback de New England, c’est déjà la 8e de la saison. La 25e en carrière. Un record pour les quatre premières saisons d’un nouvel arrivant en NFL.

Lawrence trouve enfin la end-zone

Le début de deuxième période est exactement sur le même schéma : les Patriots inscrivent un touchdown et Trevor Lawrence lance une interception. Les sept points viennent d’une passe de 20 yards de Mac Jones vers Kristian Wilkerson (34-3). Le turnover arrive lui des mains de Kyle Dugger. La suite est anecdotique. Les locaux ajoutent 17 points de plus, grâce notamment à deux courses vers la end zone du rookie Rhamondre Stevenson (19 courses, 107 yards et 2 TDs) et Jacksonville continue de couler.

Les Jaguars n’ont aucune solution et doivent attendre l’ultime drive pour inscrire un touchdown. Une piètre performance des deux côtés du terrain, à peine sauvée par la première passe de touchdown de Trevor Lawrence depuis le week-end de Thanksgiving. Une passe-écran de 28 yards du quarterback qui peut remercier Dare Ogunbowale qui a fait le gros du travail. Un maigre rayon de soleil dans une soirée bien sombre pour les Jaguars.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires