unibet
Decathlon

Les 10 leçons de la Semaine 11 : Buffalo Blues

Pas encore de panique, mais les Bills continuent de se chercher.

Qu’est ce qui se passe avec les Bills ?

Une victoire, une défaite. Une victoire, une défaite. Une victoire, une défaite. Les Bills sont le symbole de l’irrégularité en NFL depuis six semaines. Mais surtout, ils sont inquiétants. Les équipes qu’ils ont battu cette saison : Dolphins, Washington, Texans, Chiefs, Dolphins et Jets.

Le tableau de chasse n’est pas fameux, surtout que Kansas City était encore en galère à ce moment-là. Dimanche, dans la défaite face aux Colts, la défense a pris l’eau. L’attaque n’a pas fait mieux. Josh Allen a lancé 5 interceptions sur les trois derniers matchs.

Surtout, Buffalo n’est désormais plus que deuxième de l’AFC Est, derrière des Patriots qui connaissent parfaitement leurs forces et leurs faiblesses, ce qui n’a plus l’air d’être le cas des Bills.

Pas de panique tout de même. Rien ne sert d’être en feu en novembre. Cette équipe reste bourrée de qualités, et deux matchs contre New England se profilent. Deux succès pourraient permettre d’oublier ce petit coup de blues.

Hey, revoilà les 49ers !

Finalement, ils sont dans la course aux playoffs. Avec un bilan équilibré, ils occupent actuellement la 8e place en NFC, mais à égalité avec les Vikings, qui sont 6e.

S’ils ont gagné trois fois en quatre matchs, c’est d’abord parce qu’ils gagnent à nouveau plus de ballons qu’ils n’en perdent. C’est évidemment essentiel.

San Francisco joue son prochain match contre… les Vikings. En cas de victoire, avec une fin de calendrier plutôt abordable, les hommes de Kyle Shanahan seront plus que relancés. Ils auront leur destin entre les mains.

Kirk Cousins, Mike Zimmer, frères de sang

Toujours le match qu’il faut pour sauver leur job. Bien joué.

Ils ont bien profité du fait que les defensive backs des Packers avaient l’air d’être dirigés par un mec qui jouait à Madden pour la première fois et ne savait pas quel joueur il contrôlait. Au moins, ils ont su en profiter en insistant sur Justin Jefferson et Adam Thielen, qui ont cumulé 16 réceptions, 251 yards et 3 touchdowns à eux deux.

Kansas City s’est trouvé une défense ?

Quand Chris Jones va, tout va. Dimanche, le defensive tackle des Chiefs a réussi 3,5 sacks, forcé un fumble et recouvert un fumble. Résultat : Dallas n’a pas marqué le moindre touchdown.

Kansas City a gagné quatre matchs de suite, sans jamais prendre plus de 17 points. Au passage, ils ont repris la tête de l’AFC Ouest.

Si l’attaque fini par retrouver du rythme, alors les rouges seront de nouveau des prétendants au titre. Surtout dans une AFC plus incertaine que jamais.

Les supporters des Bears ont raison

« Fire Nagy. » C’est le chant qui a retenti dans le Soldier Field alors que les Bears s’inclinaient contre des Ravens pourtant privés de Lamar Jackson.

Chicago n’a pas d’identité, que ce soit en attaque ou en défense, alors que le coach est au coeur de sa quatrième saison. Si ce n’est pas le cas maintenant, cela n’arrivera jamais.

Nous aussi (un peu) (parfois)

Pete Carroll n’aime pas perdre et ne sais pas comment gérer la défaite. Dommage, parce que les résultats actuels sont la conséquence de l’effectif que John Schneider et lui ont bâti ces dernières années.

Pas question de virer un coach qui a gagné un Super Bowl en cours d’année. Mais il est peut-être temps de penser à imaginer une belle sortie pour Carroll à la fin de la saison.

La défaite des Titans n’est pas si surprenante

Tennessee gagnait, mais Tennessee gagnait à l’arrache. Sans Derrick Henry, Julio Jones, Bud Dupree et quelques autres, il fallait bien que ça finisse par lâcher.

On savait que Houston ne lâche rien cette saison. Tyrod Taylor et le coach David Culley sont exemplaires. Alors non, ce n’était pas SI étonnant.

Pauvres Raiders

Destins croisés pour les anciens voisins de la Bay Area. Pendant que San Francisco revit, les Raiders coulent. Difficile de leur en vouloir. Entre le départ de Jon Gruden et l’arrestation d’Henry Ruggs, cette équipe ne pouvait pas tenir indéfiniment à l’orgueil.

Après la correction subie contre les Bengals, cela fait trois défaites de suite. Avec des matchs à venir contre les Cowboys, Washington, les Chiefs, Browns, Broncos, Colts et Chargers, les espoirs de playoffs générés par un beau début de saison semblent s’éloigner à grande vitesse.

Taylor Heinicke est sacrément fun

Il y a des joueurs qui n’ont pas le talent pour mener une équipe vers les sommets sur le long terme, mais qui font une honorable et longue carrière de remplaçant parce qu’ils ont tout de même un vrai talent.

On va probablement pouvoir ranger Taylor Heinicke dans cette case. Contre les Panthers, le lanceur de Washington a encore régalé, avec quelques séquences assez folles. Il y a du Brett Favre chez ce garçon.

Personne ne baisse mieux la tête que Carson Wentz

Peut-on appeler ça « une Carson Wentz » ? Quand le quarterback baisse la tête pour faire passer le défenseur au-dessus de lui avant de s’échapper ? En tout cas, c’est fun.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

TouchDown