France Autriche Football americain

Eagles – Chargers (24-27) : Justin Herbert a déplumé Philadelphie

Il aura fallu attendre la dernière seconde, mais Los Angeles repart avec une victoire.

Philadelphia Eagles (3-6) – Los Angeles Chargers (5-3) : 24-27

Dans son scénario comme dans la qualité de jeu, ce match a fait plus que tenir ses promesses. Après un mano à mano de 60 minutes, les Chargers l’ont finalement emporté au bout du suspens.

Le duel de jeunes quarterbacks a été palpitant, entre un Justin Herbert (32/38, 356 yards, 3 TD) impérial dans les airs et un Jalen Hurts (162 yards, 1 TD, 62 yards au sol) dans son rôle de double menace. Les Eagles sont restés dans le match grâce à une attaque efficace au sol, mais la défense a coulé face au rouleau compresseur Chargers.

Los Angeles aurait dû gagner ce match plus tôt, mais l’essentiel est fait avec une victoire après deux défaites consécutives. Les Eagles peuvent tirer du positif de ce match, mais cette nouvelle défaite risque de couter cher pour la course aux playoffs.

Les Chargers avancent, mais peinent en quatrième tentative

Après une mauvaise performance contre les Patriots, Justin Herbert avait la pression, il a rapidement répondu aux critiques. Si le premier drive de 98 yards se termine sur une quatrième non converti, le drive suivant est un touchdown réussi par Stephen Anderson (39 yards, 1 TD) . L’attaque est en forme, et Philadelphie est dos au mur (7-0).

Pourtant, Jalen Hurts et le jeu au sol réagissent rapidement. Dans un drive quasi exclusivement au sol, Philadelphie revient au score porté par un Jordan Howard (71 yards, 1 TD) intenable pour une défense historiquement faible dans le domaine (7-7). La défense fait le travail ensuite, réussissant pour la deuxième fois du match à stopper l’attaque des Chargers en 4e tentative. 181 yards pour Los Angeles, pour seulement 7 points, l’efficacité laisse à désirer.

Du côté de Philly la recette est simple : du 13 personnel, et des courses. Encore, et encore. Cette stratégie à deux avantages : faire avancer l’équipe et manger l’horloge. Après un drive de 16 jeux pour 68 yards et 7 minutes de jeu, les Eagles marquent le field goal pour passer devant à la mi-temps (10-7).

Un match à suspens

Le retour des vestiaires pour les Chargers ressemble au premier acte. Des yards, encore et toujours, mais seulement 3 points (10-10). Justin Herbert diversifie ses cibles, de Donald Parham (39 yards, 1 TD) à Keenan Allen (104 yards) en passant par Joshua Palmer (22 yards), mais l’attaque se liquéfie en zone rouge.

Le déclic va venir en deux passes, grâce à un Justin Herbert impérial. Une passe de 49 yards pour Mike Williams (58 yards), et un touchdown de Donald Parham. Los Angeles trouve enfin la faille et passe devant (10-16).

Mais Philly a du coeur, et pour la deuxième fois du match ils reviennent alors qu’ils sont dos au mur. Devonta Smith (116 yards, 1 TD) donne le tourni à la défense, alors que Jalen Hurts commence à distribuer dans les airs bien aidé par un Lane Johnson impérial sur la ligne. Le drive se finit au sol par un touchdown de Kenneth Gainwell, et les Eagles sont devant (17-16).

Heureusement pour les Chargers, ils ont un excellent quarterback pour les guider. Et quand Justin herbert n’utilise pas son bras, il utilise ses jambes. Touchdown, et Los Angeles repasse devant dans un match fou (17-24). Pour revenir dans le match, Philadelphie va se reposer sur un duo de chox : le quarterback Jalen Hurts, et le receveur Devonta Smith. Les deux anciens coéquipiers d’Alabama font le drive à deux et les Eagles égalisent sur une passe de touchdown de 28 yards (24-24).

La suite? Justin Herbert, du panache et un field goal.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires