Touchdown Shop

Browns – Steelers (10-15) : Pittsburgh gagne sans kicker

Victoire précieuse pour les Hommes d'Acier. Privés de botteur, ils accrochent le succès sur les terres du rival Cleveland et remontent au classement de l'AFC Nord.

Cleveland Browns (4-4) – Pittsburgh Steelers (4-3) : 10-15

Pour la première fois de la saison les Browns pouvaient aligner leurs quatre stars offensives : Baker Mayfield, Nick Chubb, Jarvis Landry et Odell Beckham étaient sur la pelouse pour attaquer la rencontre. Pourtant, Cleveland n’a pas brillé offensivement. Contenus au score en première période, les Browns n’ont pas su profiter de leur avantage initial.

En seconde mi-temps les Steelers ont su se rallier et remettre la main sur la partie. Pourtant un jeu truqué audacieux les a privés de Chris Boswell (PK) ce qui a représenté un handicap certain pour les transformations et les engagements. Les Hommes d’Aciers ont été décisif des deux côtés du ballons en fin de rencontre et remportent un succès important dans la course à la division.

Des escouades offensives contenues

Dès le démarrage de la partie, Cleveland prend la main. Offensivement il faut protéger un Baker Mayfield (QB,20/31, 225 yards) convalescent, alors les Browns construisent sur la course et les passes rapides. Le jeu intermédiaire est privilégié et distribue la balle à tous les receveurs. Ailiers ou tight ends, ils sont tous alertés. L’escouade dévore le premier quart temps et ne laisse que 3 minutes de possession à ses adversaires.

Menant de 3 points à l’issue de la première période, Cleveland commet sa première erreur. Dès l’entame du second quart Nick Chubb (RB, 69 yards) est stoppé sur quatrième tentative et rend le cuir à Pittsburgh à la mi-terrain. La défense de l’Ohio contient Najee Harris (RB, 91 yards, 1 TD au sol / 29 yards à la réception) et Ben Roethlisberger (QB, 22/34, 266 yards, 1 TD) n’arrache que l’égalisation (3-3). Dans les deux dernières minutes les Steelers, bien contenus dans les airs, avancent grâce à la course et se positionnent pour accrocher des points avant le coup de sifflet. Mais les Hommes d’Acier tentent – et manquent – une feinte sur field goal et repartent bredouilles. Pire, Pittsburgh perd son botteur Chris Boswell sur l’action, l’équipe devra jouer sans kicker tout le reste de la partie.

A la pause, les attaques ont produit et présentent des statistiques très équilibrées, mais les défenses ont su maintenir la pression et ne pas flancher.

Pas besoin de kicker

Au retour des vestiaires, les Browns repartent en avant. Les marrons alignent une série de 86 yards durant laquelle Mayfield reprend son récital, et qui se conclue dans la peinture. D’Ernest Johnson (RB, 29 yards, 1 TD) passe la ligne et donne l’avantage aux locaux (10-3). En réponse Big Ben se connecte avec Pat Freiermuth (TE, 44 yards, 1 TD) et Chase Claypool (WR, 61 yards), et remonte 80 yards pour offrir la conclusion à Harris. Les Steelers recollent au score, mais privés de leur botteur échouent à égaliser (10-9).

A l’amorce du Money Time, les Steelers enfoncent le clou. Roethlisberger dirige une série de 85 yards, joue une quatrième sur la ligne adverse, et trouve Freiermuth dans le fond de l’en-but sur une réception jonglée acrobatique (15-10). Cerise sur le gateau, Joe Schobert (LB, 9 TKL) recouvre un fumble de Jarvis Landry (WR, 65 yards) alors que les Browns approchaient de la zone rouge.

Les derniers clous dans le cercueil arrivent dans les cinq dernières minutes. Minkah Fitzpatrick (S, 4 TKL, 1 PD) coupe une quatrième tentative, Diontae Johnson (WR, 98 yards) perce pour 50 yards et Pittsburgh finit de laisser l’horloge s’écouler.

Les Steelers s’imposent à l’extérieur chez un rival de division, et se relancent dans l’AFC Nord. Ils quittent le fond du classement et passent devant leurs adversaires du jour. Un bon coup si les Hommes d’Acier veulent garder leurs espoirs vivant pour la suite de la saison.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires