unibet
Decathlon

49ers – Colts (18-30) : San Francisco prend l’eau à domicile

Sous une pluie diluvienne, Indianapolis a su faire ce qu’il fallait pour vaincre son adversaire et les conditions climatiques.

San Francisco 49ers (2-4) – Indianapolis Colts (3-4) : 18-30

Dans une rencontre aussi difficile à jouer qu’à regarder, les Colts auront su rester sereins malgré une météo capricieuse. Sous un orage californien, les coéquipiers de Carson Wentz (17/26, 150 yards et 2 TDs) se sont montrés sérieux et remportent un succès mérité au vu de la rencontre. Pour Jimmy Garoppolo (16/27, 181 yards, 1 TD et 2 INTs), il y aura eu trop d’erreurs pour croire à la victoire.

Pluie de punts

Durant le premier drive de la rencontre, on ne voit pas vraiment d’impact immédiat des conditions sur le jeu. Les 49ers courent beaucoup certes, mais jusque-là rien n’est très inhabituel pour eux. On a même l’impression qu’ils apprécient les conditions. Le rookie Elijah Mitchel (18 courses, 107 yards et 1 TD) lui est comme un poisson dans l’eau. Il porte la balle à 5 reprises pour 57 yards lors du premier drive qu’il conclut par un touchdown sur un portée de 14 yards (6-0). Ce sera le seul avant le début du quatrième quart-temps pour les locaux. Dans la foulée, la pluie rend les choses beaucoup plus difficiles pour tout le monde et la rencontre tourne à la parodie.

Les passes sont de plus en plus rares, les réceptions deviennent quasiment impossibles et le ballon glisse au moindre contact. Le match se termine d’ailleurs avec pas moins de 7 fumbles au total (4 perdus). Et quand la balle n’est pas échappée, elle est rendue au pied. À l’image de la météo, les punts pleuvent sur la Californie. Il y en aura 10 en tout. Au milieu de ce marasme aquatique, les Colts vont petit à petit sortir la tête de l’eau. Rapidement menés 9-0 dans cette partie, ils vont inscrire trois touchdowns pour passer devant et creuser l’écart. Les deux premiers avant la pause, le troisième, au retour des vestiaires.

Les Colts surnagent

Ces points arrivent grâce au bon travail de Jonathan Taylor (18 courses, 107 yards et 1 TD), mais aussi aux pénalités subies par les 49ers (7 pour 122 yards), notamment pour des interférences de passes. Pourtant le jeu aérien est limité par la pluie, mais cela n’empêche pas Carson Wentz de trouver Mo Alie-Cox sur 11 yards pour le premier touchdown. Les deux suivants seront à la course, par le quarterback justement, sur un yard, puis le running back avec une course de 5 yards (12-20). Et même quand San Francisco tente une remontée avec un touchdown de 14 yards de Deebo Samuel (7 réceptions, 100 yards et 1 TD), les hommes de Frank Reich ne vont pas couler.

Mieux, ils vont surnager avec un 10-0 infligé à leurs adversaires pour plier la rencontre. Un field goal, une interception de Xavier Rhodes et un touchdown de 28 yards de Michael Pittman (4 réceptions, 105 yards et 1 TD) et le Colts peuvent quitter la Californie sereinement (18-30). Leur regard est désormais tourné vers la réception déjà cruciale des Titans la semaine prochaine. Pour les 49ers, s’il est difficile de tirer des conclusions d’un match dans ces conditions, les hommes de Kyle Shanahan sont incontestablement attirés vers les profondeurs.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés

TouchDown