Ravens – Colts (31-25 a.p.) : Baltimore s’est fait (très) peur

Menés de 16 points dans le quatrième quart-temps, Lamar Jackson et ses coéquipiers sont allés arracher la victoire en prolongations.

Baltimore Ravens (4-1) – Indianapolis Colts (1-4) : 31-25 a.p.

Il n’aura fallu qu’un quart-temps (et quelques minutes de prolongations) aux Ravens pour remporter cette rencontre. Difficile d’imaginer la frustration que doivent ressentir les Colts au sortir de ce match. Indianapolis avait fait tout ce qu’il fallait pour se faciliter la tâche durant les 45 premières minutes d’une rencontre que les hommes de Frank Reich dominait de la tête et des épaules.

Malheureusement, ils ont laissé une ouverture à Lamar Jackson (37/43, 442 yards et 4 TDs + 14 courses et 62 yards) pour revenir et le quarterback s’y est engouffré sans se poser de questions… par la voie des airs cette fois. Carson Wentz (25/35, 402 yards et 2 TDs), lui, livre peut-être son meilleur match sous les couleurs des Colts, mais s’est éteint au plus mauvais moment.

Jonathan Taylor, homme du match durant trois quart-temps

Pourtant tout commence comme dans un rêve pour Indianapolis. Le premier éclair dans la nuit de Baltimore est l’œuvre de Jonathan Taylor (15 courses, 53 yards et 1 TD + 3 réceptions, 116 yards et 1 TD). Le running back, homme du match côté Colts, attrape une passe-écran de Carson Wentz sur la ligne de scrimmage et met les gaz sur 76 yards pour ouvrir le score de la rencontre (0-7). Ce sera le seul touchdown de cette première mi-temps. Il faut dire qu’Indianapolis est arrivé préparé.

Le schéma de Matt Eberflus, le coordinateur défensif, fonctionne à merveille et gêne considérablement les Ravens. Les quatre premières séries offensives se terminent par des punts et Lamar Jackson n’a pas de solutions. Ses tentatives de courses sont avortées et le backfield défensif des visiteurs tient le choc… pour l’instant. Il faut attendre la toute fin de la première période pour voir les premiers et seuls points de Baltimore durant les trente premières minutes (3-7). C’est maigre pour cette supposée puissance offensive. En face en revanche, l’attaque n’a pas de problème pour avancer. Et même si Carson Wentz perd un ballon dans la red zone sur un sack d’Odafeh Oweh, les Colts ne perdent pas confiance.

Ils inscrivent un 10-0 à cheval sur les deux mi-temps. Un field goal d’abord (3-10), puis un nouveau touchdown au retour des vestiaires (3-16) sur une magnifique passe de 42 yards pour Michael Pittman (6 réceptions, 89 yards et 1 TD). Dans la foulée, Lamar Jackson perd un ballon à quelques centimètres de l’en-but adverse, récupéré par Darius Leonard. Son attaque bonifie ce ballon avec un nouveau touchdown de Jonathan Taylor, au sol cette fois-ci (3-22). On pense alors que le match est plié, mais c’est mal connaître Lamar Jackson.

Tant pis pour le record

C’est à ce moment-là que Baltimore décide de passer la vitesse supérieure. Terminé les courses. Tant pis pour ce fameux record du nombre de matchs consécutifs à 100 yards au sol (les Ravens échoueront à 86). Les airs seront le salut des hommes de Jim Harbaugh. Profitant des absences et blessures qui s’accumulent chez les défensives backs des Colts, Lamar Jackson va se mettre à découper cette défense.

Les locaux vont inscrire 22 points en à peine plus de 15 minutes. Les trois touchdowns viendront donc des airs grâce notamment à deux joueurs en feu : Marquise Brown (9 réceptions, 125 yards et 2 TDs) et surtout Mark Andrews (11 réceptions, 147 yards et 2 TDs). Le premier capte une passe de 42 yards jusqu’à la end-zone, tandis que le second attrape les deux suivantes sur 5 et 4 yards. Indianapolis est submergé et ne répond que par un maigre coup de pied dans cet ultime quart-temps (25-25).

La défense de Baltimore a serré les rangs et les Colts n’arrivent plus à rien, à l’image de ce field goal bloqué par Calais Campbell à moins de 5 minutes de la fin. Les deux équipes se dirigent donc vers les prolongations, mais le momentum est tel qu’il ne fait plus de doute sur l’issue. Baltimore gagne le toss et traverse le terrain en 10 snaps. Le 10e sera une passe de 5 yards de Jackson vers Marquise Brown (encore eux !) pour conclure une rencontre qui nous aura tenu en haleine jusqu’au bout.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés