Cowboys – Giants (44-20) : Trop facile pour Dallas

De l'attaque, de la défense, Dallas continue son bon début de saison

Dallas Cowboys (4-1) – New-York Giants (1-4) : 44-20

Dans un match où Dallas n’aura jamais tremblé, les Cowboys ont notamment fait la différence en seconde mi-temps avec plusieurs touchdowns et une nouvelle interception de Trevon Diggs en défense.

New-York y aura cru quelques minutes mais les nombreuses blessures dont celle de Daniel Jones (5/13, 98 yards) pour commotion auront eu raison des espoirs de l’équipe.

New-York résiste malgré tout

Le début de match est marqué par la maladresse des deux équipes entre Dak Prescott (22/32, 302 yards, 3TD, 1INT) qui perd deux fois la balle sur ses trois premières séries avec une interception et un snap raté lui faisant perdre la balle alors qu’il était dans les 10 yards de New-York ! Entre temps, Dallas a quand même réussi à marquer un field goal (3-0).

Côté New-York ce n’est pas beaucoup mieux avec 1 field goal raté et 2 punts en attaque. Le sort s’acharne même sur les Giants puisque Saquon Barkley se blesse à la cheville sur l’un de ces drives et doit quitter le terrain et ses partenaires pour la fin de la rencontre.

Les locaux finissent par trouver la faille en début de deuxième quart-temps lorsque Prescott envoie une passe en profondeur pour Ceedee Lamb (4rec, 84 yards, 1TD). Ca fait 49 yards et le touchdown pour Dallas (10-0).

Il faut également attendre ce quart-temps pour voir Daniel Jones réussir sa première passe ! A l’image de son quarterback, l’attaque de New-York va mieux et enchaîne 10 points avec un field goal puis un touchdown de Devontae Booker sur une 4&goal ! Un drive qui aura vu le rookie Kadarius Tooney (10rec, 189 yards) enfin s’illustrer cette saison.

New-York revient à 10-10 mais la mauvaise nouvelle c’est la blessure de Daniel Jones sur cette série alors qu’il tentait de marquer un touchdown sur une course… Le quarterback subit une commotion et doit quitter ses partenaires pour le reste du match.

Le 10-0 encaissé par Dallas a le mérite de réveiller les Cowboys. Dans une série tout en no huddle et en rythme, le quarterback des Cobwoys finit la mi-temps en se connectant sur une passe de 24 yards avec Amari Cooper dans l’end zone (17-10).

Dallas en contrôle

Si New-York et Mike Glennon parviennent à inscrire un field goal (17-13) sur la première série au retour des vestiaires, tout se complique ensuite. D’abord, parce que l’attaque de New-York n’avance plus vraiment entre turnover et opportunités manquées à l’image de cette 4&goal ratée dans le troisième quart.

Mais surtout parce que Dallas enchaîne en attaque avec des points sur chacun de ces drives. Ezekiell Elliott (21 courses, 110 yards, 2TD) inscrit deux touchdowns coup sur coup avec une course et une réception pour montrer l’étendue de sa palette. Entre temps, les locaux avaient également marqué un field goal (27-13) après une nouvelle interception de Trevon Diggs, son cinquième match de suite avec une interception !

New-York pense réduire l’écart en fin de 4e quart avec un nouveau touchdown (20-34) de Booker mais Dallas est taquin avec son rival de division et ajoute un field goal et une interception retournée pour un touchdown par Anthony Brown. Les Cowboys repassent alors la barre des +20 points et l’emportent 44 à 20.

Les Texans remportent une quatrième victoire de suite et s’affirme toujours un peu plus comme le grandissime favori en NFC Est. Pour New-York la soirée a viré au cauchemar avec un Daniel Jones inquiétant avant sa sortie sur blessure et la blessure de plusieurs des titulaires de l’équipe…

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés