Cardinals – 49ers (17-10) : Arizona reçu cinq sur cinq

Pas de victoire pour Trey Lance pour sa première titularisation

Arizona Cardinals (5-0) – San Francisco 49ers (2-3) : 17-10

Cinq sur cinq pour les Cardinals ! Dans un match haché par les pénalités (13 au total), Arizona s’en est sorti à « l’expérience » en maitrisant quelques temps forts et en faisant vivre une soirée compliquée à Trey Lance (15/29, 192 yards, 1INT) et son attaque. Kyler Murray (22/31, 239 yards, 1TD) a été plus en difficulté que jamais en ce début de saison avec de nombreuses mauvaises lectures et des passes peu inspirées… Mais la bonne nouvelle c’est que l’équipe sait aussi gagner quand il n’est pas bon !

Lance aura été trop limité ce soir pour faire gagner son équipe et pourra longtemps ressasser ses nombreux ratés sur 4e tentatives (1/5) dont deux à la course et une passe déviée par JJ Watt alors que son équipe aurait pu passer devant au score pour la première fois. Mais le rookie n’est sans doute pas le seul à blâmer à l’instar d’un Kyle Shanahan et de sa 4e tentative jouée en appelant un « fullback sneak »…

La traversée du désert pour les 49ers

Comme depuis plusieurs semaines, Arizona débute très bien sa rencontre que ce soit en attaque ou en défense. Les Cardinals interceptent d’entrée le rookie Trey Lance sur une vilaine passe. Un turnover que l’attaque bonifie en remontant facilement le terrain puis en trouvant l’enbut (7-0) par l’intermédiaire de James Conner.

Sauf que derrière, les locaux ne parviennent pas à enchaîner comme ils l’aimeraient. C’est notamment le cas en attaque où l’équipe se contente d’un field goal (10-0) après un drive de 93 yards et rate un autre coup de pied juste avant la mi-temps avec une dernière série étrange entre gestion du chrono et arbitrage…

C’est en défense qu’Arizona s’en sort le mieux en forçant les 49ers à un punt et surtout en bloquant par deux fois Trey Lance à la course sur des 4emes tentatives dont une fois sur la goal line ! San Francisco avait pourtant remonté 96 yards à ce moment-là…

Les 49ers rentrent donc aux vestiaires menés 10 à 0. Si la défense et Nick Bosa se montrent, l’attaque est en revanche trop limitée dans cette première période.

Le strict minimum pour l’attaque des Cardinals

La seconde mi-temps ne change pas de visage. Les Cardinals restent inoffensifs en attaque pendant de longue minute en enchaînant les punts (3) et en perdant même la balle sur un fumble de Chase Edmonds à 8 minutes de la fin du match.

Heureusement pour les locaux, la défense est toujours dans un grand jour et bloque l’attaque des 49ers à plusieurs reprises. La difficulté des 49ers à avancer est symbolisée par la première série de la mi-temps : 10 jeux et 7 minutes utilisées pour seulement 18 yards gagnés et 1 punt. Trop peu…

Finalement, les visiteurs parviennent enfin à débloquer leur compteur à 1 minute du 4e quart grâce à l’inévitable Deebo Samuel (3rec, 58 yards) qui court sur 13 yards pour le touchfdown (10-7).

Après un fumble des Cardinals dans leur propre camp, San Francisco pense avoir l’opportunité de passer devant au score mais l’équipe échoue une nouvelle fois en 4e tentative sur une passe déviée par JJ Watt.

Arizona repart alors du milieu de terrain et ne laisse pas filer l’occasion de reprendre un peu d’avance. Comme souvent la différence est faite par le duo Kyler Murray et DeAndre Hopkins (6rec, 87 yards, 1TD) avec deux passes-réceptions coup sur coup de 30 yards puis de 9 yards pour le touchdown (17-7).

Mais les visiteurs maintiennent la pression sur leurs rivaux avec un field goal (17-10) obtenu en à peine 1 minute de jeu. Sauf que cela ne sera pas suffisant et que l’attaque adverse parvient à confisquer le ballon sur les 4 dernières minutes du match pour l’emporter.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés