Buccaneers – Dolphins (45-17) : Tom Brady et les Bucs en balade

Tom Brady et Antonio Brown se sont bien amusés.

Tampa Bay Buccaneers (4-1) – Miami Dolphins (1-4) : 45-17

Pas vraiment à leur top niveau depuis deux semaines, les Buccaneers comptaient bien profiter de leur retour à la maison et d’un adversaire limité pour relancer la machine. Mission accomplie. Sous l’impulsion d’un Tom Brady au plus-que-parfait (30/41 à la passe, 411 YDS, 5 TD), les champions en titre n’ont fait qu’une bouchée des Dolphins.

Les Dolphins rivalisent… pendant un quart-temps

Dans cette opposition 100 % floridienne, les Dolphins prennent la rencontre par le bon bout. L’attaque aérienne guidée par Jacoby Brissett (27/39, 275 YDS, 2 TD, 1 INT) fonctionne bien sous l’impulsion notamment de Myles Gaskin (5 courses, 25 YDS, 10 REC, 74 YDS, 2 TD) et Preston Williams (3 REC, 60 YDS), qui accumulent les yards à la réception. Sur leurs deux premiers drives, les Dolphins repartent avec un field goal et un touchdown signé Gaskin.

Côté Tampa Bay, on ne perd pas de temps non plus pour trouver son rythme offensif. Premier drive, et Tom Brady fait déjà du Tom Brady. Mike Evans (6 REC, 114 YDS, 2 TD) et Chris Godwin (7 REC, 70 YDS) sont à la réception, Leonard Fournette (12 courses, 67 YDS, 1 TD, 4 REC, 43 YDS) ajoute une grosse course, et Giovani Bernard (4 courses, 21 YDS, 2 REC, 14 YDS, 1 TD) est à la conclusion du drive pour un touchdown. Sur leur second drive, les Buccaneers continuent d’avancer sans trop de résistance en face, mais un sack oblige Tampa Bay à se contenter d’un field goal.

Alors que le score est de 10-10, les locaux vont prendre le contrôle de la rencontre. Depuis le début de la saison, les Dolphins ont pris la mauvaise habitude de se faire dominer lors des deuxièmes quart-temps, et le scénario se répète une nouvelle fois. Leurs bourreaux ? Tom Brady évidemment, et Antonio Brown (7 REC, 124 YDS, 2 TD), qui devient dans cette rencontre le receveur le plus rapide à atteindre 900 réceptions en carrière. L’ancien joueur des Steelers – originaire de Miami – perce d’abord la défense adverse avec un superbe touchdown de 62 yards. Ensuite, il est à la conclusion d’un long drive de 13 jeux (dont 9 lancers) et 77 yards. 24-10 pour Tampa Bay, qui forcera même un turnover juste avant la mi-temps sur un sack de Shaquil Barrett. Domination des deux côtés du ballon, les Dolphins ne sont pas loin de couler.

Tom Brady au sommet de son art

Tranquillement devant au score, Tampa Bay se la joue un peu trop… tranquille au retour des vestiaires. Et avec des Dolphins qui reviennent avec de meilleures intentions, le match est rapidement relancé. Après un stop défensif, le jeu de course de Miami profite de la sortie sur blessure de Lavonte David pour se réveiller un peu tandis que Jacoby Brissett – pourtant touché à un ischio-jambier – fait les bons choix, lui qui trouve notamment Mike Gesicki (4 REC, 43 YDS) pour un gain de 23 yards. Et après une pénalité sifflée contre le cornerback Richard Sherman, Brissett trouve une nouvelle fois son running back Myles Gaskin dans la end zone (24-17).

Plus qu’un touchdown d’écart et le momentum est du côté de Miami. De quoi faire douter les champions en titre ? Pas vraiment, car Tom Brady remet immédiatement la machine en route. Le septuple champion trouve Chris Godwin à plusieurs reprises et s’appuie aussi sur son running back Leonard Fournette. Et c’est ce dernier qui va conclure l’affaire avec un touchdown à la course (31-17).

Les Dolphins ont laissé passer leur chance. Dans le quatrième quart-temps, l’écart se creuse rapidement. Les Buccaneers haussent le ton en défense, puis le receveur star Mike Evans participe à la fête. Il inscrit d’abord un touchdown de 34 yards (38-17), puis trouve une deuxième fois la end zone quelques jeux après une interception de son coéquipier Jamel Dean (45-17). Cela fait donc cinq touchdowns pour Tom Brady, et plus de 400 yards à la passe sur l’ensemble de la rencontre. Une première dans sa carrière.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés