[NCAA] Le baromètre Draft : Desmond Ridder (QB) pour conduire Cincinnati en playoffs ?

Encore un samedi riche en surprises et rebondissements !

Chaque dimanche, la rédaction de TDActu vous propose un point sur les joueurs universitaires. Qui a été performants et qui a déçu ? Car il n’est jamais trop tôt pour se préparer à la draft 2022, un hebdomadaire axé sur les performances individuelles des futurs joueurs NFL. 

Semaine 5 :

Un samedi où Alabama et Georgia ont confirmé qu’ils sont les deux favoris principaux pour le titre national. Un samedi où des équipes pourtant en formes ont chuté (Florida, Notre Dame, UCLA). Un samedi où des quarterbacks ont brillé et d’autres beaucoup moins. Un samedi de football universitaire en somme.

Temps ensoleillé

  • Grayson McCall, QB, Coastal Carolina : 212 yards (13/13) et 2 touchdowns
  • Desmond Ridder, QB, Cincinnati : 297 yards (19/32) et 2 touchdowns, 1 touchdown au sol
  • Malik Willis, QB, Liberty : 287 yards (13/19) et 1 touchdown, 144 yards au sol et 2 touchdowns
  • Jayden Daniels, QB, Arizona State : 286 yards (13/19) et 2 touchdowns, 45 yards au sol
  • John Metchie, WR, Alabama : 35 yards et 1 touchdown
  • Tyler Allgeier, RB, BYU : 218 yards et 3 touchdowns

Même si l’opposition était relative face à Louisiana Monroe, le quarterback Grayson McCall a rendu une fiche impeccable en trouvant sa cible sur chacune de ses 13 tentatives. L’adversaire était bien plus coriace pour Desmond Ridder face à Notre Dame, il a donc normalement eu un peu de déchet dans son jeu. Mais il a conduit Cincinnati à une victoire de prestige avec ses lancers et aussi avec ses jambes. Malik Willis pour sa part consolide son statut de top 15 avec une nouvelle performance dominante, au sol et dans les airs face à UAB. Autre quarterback a avoir confirmé, Jayden Daniels et son style « double menace » qui a mis au supplice une équipe de UCLA pourtant en forme en ce début de saison.

Face à Ole Miss, John Metchie III a une nouvelle fois fait étalage de son talent. Déjà auteur de 976 yards et 6 touchdowns (16 yards de moyenne/réception) en 2020, il est un joueur explosif offrant des similitudes avec Antonio Brown (Buccaneers) ou son ancien coéquipier Jaylen Waddle (Dolphins). Alabama utilisant chacune de ses nombreuses armes offensives (8 receveurs trouvés contre Ole Miss), Metchie n’a apporté que 3 réceptions mais y est allé de son touchdown. Et malgré un gabarit moyen (1m83 pour 86 kilos), il se montre également un bloqueur volontaire, dans une équipe aimant user du jeu au sol (26 passes tentées contre 49 courses). Il pourrait être le prochain, d’une longue liste de receveurs de Alabama, à entendre son appelé lors d’un 1e tour de draft NFL. Et le pire pour les adversaires de Alabama, c’est que son compère receveur Jameson Williams pourrait connaitre le même destin.

Il n’est pas le coureur le plus connu de la cuvée, pourtant Tyler Allgeier montre chaque semaine qu’il a sa place parmi les meilleurs prospects. Joueur massif, 100 kg pour 1m80, il dispose cependant d’une pointe de vitesse largement suffisante. Après la draft de Zach Wilson (Jets), il est le leader de l’attaque des Cougars.

Mentions :

  • Sam Howell, QB, North Carolina : 321 yards (18/32) et 3 touchdowns
  • Jahan Dotson, WR, Penn State : 84 yards et 2 touchdowns
  • Chris Olave, WR, Ohio State : 119 yards et 2 touchdowns
  • David Bell, WR, Purdue : 120 yards
  • Drake London, WR, USC : 130 yards et 1 touchdown
  • Kenneth Walker III, RB, Michigan State : 126 yards et 3 touchdowns
  • Breece Hall, RB, Iowa State : 123 yards et 2 touchdowns
  • Tyler Goodson, RB, Iowa : 66 yards au sol, 85 yards après réception et 1 touchdown
  • Cam’Ron Harris, RB, Miami : 111 yards et 2 touchdowns
  • Greg Dulcich, TE, UCLA : 136 yards
  • Blake Freeland, OT, BYU
  • Emil Ekiyor, OG, Alabama
  • DeMarvin Leal, DT, Texas A&M : 4 plaquages dont 2 sacks
  • Isaiah Thomas, DE, Oklahoma : 4 plaquages dont 1 sack
  • Will Anderson, DE, Alabama : 9 plaquages dont 2,5 pour perte dont 1 sack, 2 pressions
  • George Karlaftis, DE, Purdue : 5 plaquages dont 1 pour perte
  • Drake Jackson, EDGE, USC : 4 plaquages dont 2 sacks
  • Kingsley Enagbare, DE, South Carolina : 4 plaquages, 2 passes défendues et 2 pressions
  • Devonte Wyatt, DT, Georgia : 6 plaquages dont 1,5 sacks
  • Nakobe Dean, ILB, Georgia : 4 plaquages dont 2 pour perte
  • Henry To’o To’o, ILB, Alabama : 10 plaquages dont 1 pour perte
  • Damone Clark, ILB, LSU : 13 plaquages dont 1 pour perte
  • Edefuan Ulofoshio, ILB, Washington : 16 plaquages
  • Brandon Smith, ILB, Penn State : 5 plaquages dont 1 sack et 1 passe défendue
  • Andrew Booth, CB, Clemson : 8 plaquages dont 1 pour perte
  • Ahmad Gardner, CB, Cincinnati : 2 plaquages et 1 interception

Temps pluvieux

  • Taulia Tagovailoa, QB, Maryland : 16/29, 157 yards, 2 touchdowns et 5 interceptions
  • Kyren Williams, RB, Notre Dame : 45 yards au sol (3.5 de moyenne), 19 yards dans les airs, 1 touchdown
  • Treylon Burks, WR, Arkansas : 3 réceptions pour 10 yards
  • Jake Haener, QB, Fresno State : 388 yards (28/50), 3 touchdowns et 4 interceptions

Performant depuis le début de saison, le petit frère de Tua Tagovailoa (Dolphins) avait un gros test face à la défense d’Iowa. Le moins que l’on puisse dire est qu’il s’est loupé : 5 interceptions et une lourde défaite. Jamais vraiment dans le rythme, Taulia Tagovailoa a multiplié les erreurs sans pourtant être soumis à une forte pression de la ligne défensive des Hawkeyes. Il a manqué de vision, de patience, de précision… Bref, un match à oublier.

Attendu comme un des meilleurs coureurs de cette cuvée de draft, Kyren Williams tarde à confirmer. Pas aidé par une ligne catastrophique, il a réussi à compenser les semaines dernières par son apport en réception. Ce n’était pas le cas contre Cincinnati, où il n’a pas su peser sur le match. Explosif et ayant une bonne vision de jeu, WIlliams doit faire plus. Le receveur Treylon Burks (Arkansas) faisait jusque là un début de saison remarquable. Son mix de puissance et de vitesse le projetait comme un probable choix du 1e tour en 2022. Si un match ne serait tout remettre en cause, les scouts NFL auraient aimé le voir briller face à une défense telle que celle de Georgia. Raté.

À l’honneur dans nos colonnes dimanche dernier, Jake Haener s’est cette fois-ci raté : 4 interceptions face à une défense de Hawaï qui prenait l’eau de toutes parts jusque là. C’est un coup d’arrêt pour le quarterback et son équipe de Fresno State dans la course au titre de conférence en Mountain West.

Sous les radars

  • Isaiah Likely, TE, Coastal Carolina : 95 yards et 2 touchdowns
  • Bailey Zappe, QB, Western Kentucky : 488 yards (46/64), 3 touchdowns
  • Jalen Tolbert, WR, South Alabama : 143 yards

Plus les semaines passent et moins le tight-end Isaiah Likely est sous les radars ! Davantage receveur que bloqueur, il est une arme offensive pour les quarterbacks avec sa vitesse et son agressivité lors des catchs contestés. S’il devra progresser en tant que bloqueur pour la NFL, ses qualités athlétiques seront précieuses dans un rôle de TE2, celui plus dynamique qui entre sur 3e tentative pour ajouter une solution aérienne.

Bailey Zappe a enflammé la FCS (second niveau universitaire), il est maintenant une sensation en FBS (1e niveau). Capable d’effectuer de nombreux types de lancer, il est peu à peu en train de prendre la mesure de la première division, montrant une belle résistance à la pression pour réussir des jeux compliqués dans une attaque qui ne passe que par lui. Joueur des modestes Jaguars de South Alabama, le receveur Jalen Tolbert est un joueur suivi par les scouts NFL. S’il n’a pu éviter la défaite de son équipe face à Louisiana, il a confirmé tout son talent après ses plus de 1000 yards et 8 touchdowns en 2020. Un joueur à suivre…

Mentions :

  • Jaquarii Roberson, WR, Wake Forest : 135 yards
  • Alec Pierce, WR, Cincinnati : 144 yards
  • Jerreth Sterns, WR, Western Kentucky : 186 yards et 1 touchdown
  • Makai Polk, WR, Mississippi State : 126 yards et 2 touchdowns
  • Brian Robinson, RB, Alabama : 171 yards et 4 touchdowns
  • Chris Rodriguez, RB, Kentucky : 99 yards et 1 touchdown
  • Peyton Henderhorst, TE, Indiana : 88 yards
  • Brennan Jackson, DE, Washington State : 5 plaquages dont 2 sacks
  • Dom Peterson, DT, Nevada : 5 plaquages dont 2 sacks
  • DeAngelo Malone, Edge, Western Kentucky : 9 plaquages dont 2 pour perte et 1 passe défendue
  • Grant Morgan, ILB, Arkansas : 12 plaquages dont 1 pour perte
  • Avery Roberts, ILB, Oregon State : 16 plaquages
  • Olakunle Fatukasi, ILB, Rutgers : 10 plaquages et 1 passe défendue
  • Baylon Spector, LB, Clemson : 6 plaquages dont 1,5 pour perte
  • Noah Taylor, OLB, Virginia : 6 plaquages dont 1 sack
  • Riley Moss, CB, Iowa : 5 plaquages dont 1 pour perte et 1 interception
  • Nick Grant, S, Virginia : 4 plaquages et 3 passes défendues

L’action de la semaine

Receveur de grande taille (1m96), Drake London (USC) confirme semaine après semaine son statut de possible choix du top 50 en 2022. S’il n’est pas le plus rapide de la cuvée, London reste un joueur explosif, capable de faire la différence sur ses mouvements de corps et ses feintes. Il a également d’excellentes mains qui lui servent dans les réceptions contestées mais également dans le type d’action ci-dessous.

Contre Colorado, il apporte 130 yards et il signe un touchdown avec une réception à une main. Contrôle du corps, feinte, réception à une main : il y a tout dans cette action, et c’est le genre de réception qui va rester dans la tête des scouts NFL. Le second tweet montre sa capacité à s’imposer lors des réceptions contestées.

écrit en collaboration avec Victor Roullier

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés