Touchdown Shop

Chiefs – Chargers (24-30) : Los Angeles confisque le ballon et la victoire

Quatre pertes de balles et des pénalités cruciales ont douché les espoirs des Chiefs. Au bout du dernier jeu, les Chargers s'imposent à l'extérieur face à un favori.

Kansas City Chiefs (1-2) – Los Angeles Chargers (2-1) : 24-30

Un ArrowHead Stadium constellé de rouge accueillait un duel de haut vol entre deux des jeunes quarterbacks stars de l’AFC West. Une division difficile où les deux protagonistes du soir doivent rebondir après des défaites en semaine 2.

En première période, Kansas City a tué toutes ses chances en commençant ses trois premières séries par des pertes de balle. Los Angeles n’a pas refusé les offrandes adverses, et est rentré aux vestiaires avec deux scores d’avance. Pourtant une attaque très équilibrée et une défense qui sort le bon jeu au bon moment a offert la série de la gagne à Patrick Mahomes. Pour échouer de nouveau. Un ultime turnover et un Justin Herbert de gala ont enterré les Chiefs en capitalisant sur les erreurs de leur opposant. Les Chargers engrangent un succès difficile mais probant sur le terrain d’un adversaire de division considéré comme favori de la saison.

Les Chiefs se tirent trois balles dans le pied

Kansas City démarre la rencontre avec volonté : deux stops défensifs d’entrée et une progression constante grâce à un jeu offensif équilibré et rapide. Pourtant l’escouade échoue sur la défensive Californienne de manière répétée et redonne constamment la main à son adversaire. D’abord l’élan est brisé à quelques yards de la peinture, quand Asante Samuel (CB, 2 TKL, 1 INT) intercepte une balle en ricoché de Patrick Mahomes (QB, 27/44, 260 yards, 3 TD, 2 INT, 45 yards à la course) pour Marcus Kemp (WR). Puis Tyreek Hill (WR, 67 yards) échappe le cuir sur un contact plein centre. Des erreurs qui permettent à Los Angeles de pénétrer en zone rouge à l’ouverture du second quart temps.

Justin Herbert (QB, 26/38, 281 yards, 4 TD) trouve immédiatement Keenan Allen (WR, 50 yards, 1 TD) dans l’en-but et ouvre le score (0-6 après une transformation manquée). Et pour en rajouter, c’est cette fois Clyde Edwards-Helaire (RB, 109 yards) qui perd la balle sur la série suivante des Chiefs. Cette nouvelle perte de balle donne deux scores d’avance aux Chargers quand Herbert touche un Austin Ekeler (RB, 55 yards à la course, 52 yards, 1 TD à la réception) qui traine en zone courte et coure passer la ligne (0-14 suite à une transformation à 2 points). A ce moment Los Angeles prend la confiance. Ekeler tente de sauter au dessus d’un défenseur, Herbert allume la bombe pour Jalen Guyton (WR), et Brandon Staley (HC) se lance sur une quatrième tentative au milieu de terrain. Sans grande efficacité, mais l’ascendant psychologique est clair. Il faut un grand Travis Kelce (TE, 104 yards) pour que Kansas City débloque laborieusement son compteur juste avant la pause grâce à Harrison Butker (K, 1/1 FG, 3/3 XP) (3-14). Le match reste à portée, mais la première mi-temps a été douloureuse pour les locaux.

Quand trop d’erreurs font perdre un match

Au retour des vestiaires Kansas City revient directement dans le match et fait main basse sur le troisième quart. Une longue série de 12 actions se conclue par le touchdown de Jodie Forston (TE), 10-14. Avant qu’Edwards-Helaire ne passe le ligne sur une passe écran, 17-14. Le match est renversé.

Mais à l’ouverture de la dernière période, les Chargers ne sont pas encore prêts à s’incliner. Herbert dirige une série de 11 jeux, converti une quatrième tentative, et trouve Mike Williams (WR, 122 yards, 2 TD) pour un touchdown de 20 yards (17-21). Ce ne sera suffisant que pour le chassé-croisé, puisque Mecole Hardman (WR, 33 yards, 1 TD) passe la ligne sur une petite passe à-la-pelle de Mahomes (24-21) sur la série suivante. Malheureusement Kansas City retombe dans ses travers de première mi-temps au mauvais moment : une interférence défensive offre la balle à Los Angeles sur la ligne des 1 yards. Pour corriger, les Chiefs sortent la grosse pression défensive et ne concèdent que le coup de pied égalisateur (24-24). Deux minutes à l’horloge et Mahomes à la balle de la gagne dans les mains… qui fini une nouvelle fois dans les mains de la défense Californienne. Herbert n’en demande pas tant. Il connecte avec Keenan Allen et arrache une conversion de quatrième tentative sur pénalité. Deux dernières réceptions crucifixions de Mike Williams et Los Angeles marque le score qui fait la différence. Une ultime passe Ave Maria n’y change rien, Kansas City s’incline à domicile et pour la seconde semaine de suite.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires