Top of the flops – S2 : que de règles stupides …

Le règlement NFL et l'arbitrage ont encore fait des leurs

La saison NFL est longue et il y a parfois des rencontres à oublier pour certains joueurs, coaches ou franchises. Un petit tour d’horizon qui en fera rire certains et pleurer d’autres. 

Le touchdown refusé à Julio Jones

Que faut-il donc faire pour marquer un touchdown à la réception aujourd’hui ? Les cas litigieux sont nombreux et le problème est toujours le même. Un quarterback ou running back portant le ballon doit simplement faire passer un millimètre du ballon dans la end zone avant de pouvoir en perdre le contrôle.

Un receveur, lui, doit avoir le contrôle du ballon jusqu’à la fin du mouvement, deux pieds dans le terrain. Le cas de Julio Jones est forcément discutable, mais le receveur des Titans réussit une réception en sautant en arrière à pleine vitesse. Il parvient à mettre le premier pied dans la end zone et les orteils du second également. Son talon gauche touche ensuite tout proche (ou même sur) de la ligne du fond. Les arbitres signalent touchdown, puis reviennent sur leur décision après visionnage de l’action. Dommage qu’une action pareille soit annulée par une règle qui divise depuis si longtemps.

Le flop de Joe Burrow

Avant que les fans des Bengals montent au créneau, il faut mettre les choses au clair. La majorité des fans aiment le football américain pour son intensité, ses duels et ses rebondissements. On ne regarde pas la NFL pour voir des joueurs simuler. Il y a bien assez d’autres sports et d’autres ligues dans le monde qui propose ce contenu pour ceux qui sont clients.

Sans forcément viser Joe Burrow, ce genre de geste n’a rien a faire en NFL. Certes, Robert Quinn aurait pu être un peut plus malin, mais si les arbitres cautionnent ce genre d’actions, la porte est ouverte pour d’autres joueurs et c’est la pire des choses qui puisse arriver à ce sport. Comme si la règle actuelle du « roughing the passer » ne surprotégeait pas déjà les quarterbacks …

Le Philly Special

Tout le monde se rappelle de cette réception de Nick Foles lors su Super Bowl gagné par les Eagles face aux Patriots. Nick Sirriani, le nouveau coach de Philadelphie a voulu la remettre au goût du jour et l’a appelée face à San Francisco.

Sauf, qu’elle n’a pas eu l’effet escompté. Les 49ers étaient en parfaite position et ont stoppé Greg Ward Jr. censé lancer le ballon à Jalen Hurts. Il faut dire que beaucoup de choses ont changé à Philly depuis le Super Bowl remporté, notamment le quarterback. Nick Foles, n’étant pas connu pour sa vitesse de course était alors une vraie surprise. Jalen Hurts, au contraire, est très athlétique et nul doute que les 49ers ont constamment un « spy » pour contenir ses mouvements.

La règle du taunting

Elle n’a pas plu lors de son annonce, elle ne colle pas avec l’essence de ce sport. Il n’est pas question d’encourager des gestes, des paroles haineux ou agressifs, mais le trash talk fait partie de la NFL et donne même lieu à des duels épics.

Oui, Mike Edwards a été pénalisé pour avoir couru en arrière dans la end zone.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés