Top of the flops – S1 : il pleut, il glisse, c’est la fête à…

La première semaine n'a pas déçu en matière de rebondissement et quand il y rebondissement, il y a forcément un perdant.

La saison NFL est longue et il y a parfois des rencontres à oublier pour certains joueurs, coaches ou franchises. Un petit tour d’horizon qui en fera rire certains et pleurer d’autres. 

Aaron Rodgers

Ouch ! La reprise a été très difficile pour les joueurs de Green Bay qui se sont faits littéralement aplatir par les assauts de Jameis Winston, Alvin Kamara et leurs compères. Forcément, les regards se sont particulièrement tournés vers Aaron Rodgers, MVP en titre, qui est apparu impuissant (15/28, 133 yards, 0 touchdown, 2 interceptions).

Le maître à jouer de Green Bay devra rapidement redresser la barre sans quoi les médias vont s’empresser de reparler de son attitude critique envers le front office de sa franchise. Mais bon, que les fans de Green Bay se rassurent, ce n’est que la 3e fois en 16 ans que Rodgers lance 2 interceptions dans un match.

Le FedEx Field

Il n’y a pas que pour les Packers que le début de saison a été difficile, les fans de Washington tout contents de retrouver leur stade et leur équipe se sont vus arrosés d’un liquide semblant provenir des toilettes du stade.

La saison risque d’être longue pour une équipe en pleine reconstruction qui ne semble pas pouvoir jouer les premiers rôles en NFC Est. Quoique, on parle de NFC Est. Ajoutez à ça la blessure de l’increvable Ryan Fitzpatrick et vous avez un dimanche gâché du côté de la capitale fédérale.

Les runnings backs des Patriots

Les coureur des Patriots ont eu les mains pour le moins savonneuses en cette première semaine. Rhamondre Stevenson et Damien Harris ont tous les deux commis un fumble durant la confrontation face aux Dolphins. Pire, Harris a commis le sien en toute fin de match durant le drive où les Patriots pouvaient repasser devant Miami et aller chercher la victoire.

Connaissant Bill Belichick, il y a peu de chance que Stevenson et Harris aient un rôle important la semaine prochaine. À noter que la rotation des running backs a rarement porté préjudice au coach des Patriots puisque son équipe n’avait pas commis 2 fumbles dans le même match depuis … 2006.

Les Bills

La première semaine est celle des conclusions hâtives. Sans aller aussi loin, force est de constater que les équipes qui prolongent leur saison en janvier sont soit celles qui réussissent des stops défensifs au bon moment, soit celles qui parviennent à scorer malgré la difficulté de faire avancer leur attaque de façon régulière.

Le parfait exemple a été montré par les Steelers qui pendant une bonne partie du match ont peiné à avancer en attaque, mais ont malgré tout réussis à arracher la victoire en quelques actions d’éclats de l’attaque, de la défense et des équipes spéciales, tout en ayant été largement menés aux yards gagnés (371-252). Buffalo devra repartir de zéro en semaine 2 et retrouver son allant de la saison 2020 où la franchise de l’État de New York avait été chercher une finale AFC.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés