[Le bon numéro] #52 : Ray Lewis, l’âme des Ravens

Les légendes se succèdent encore et toujours.

Un joueur est reconnaissable à son style de jeu, sa personnalité, son physique… mais aussi son numéro. Signe d’un fort attachement, les joueurs gardent souvent le même numéro (si possible) lorsqu’ils changent d’équipe, et il devient parfois un outil de communication.

Durant 99 épisodes, nous allons parler des meilleurs joueurs par numéro en NFL. Avec à chaque fois un titulaire et un remplaçant.

Dans ce 52e épisode, un maître corbeau déploie ses ailes.

Titulaire : Ray Lewis (LB, Baltimore Ravens 1996-2012)

Si la « jeune » franchise des Ravens a connu tant de succès, il le doit à sa défense. Et si les joueurs de talents ne manquent pas dans l’histoire de la franchise, comme Ed Reed, Ray Lewis est le joueur le plus légendaire.

Choisi au premier tour de la draft 1996, il est un an plus tard Pro Bowler, All Pro et meilleur plaqueur de NFL. L’apogée de sa carrière arrive en 2000, lorsqu’il porte avec la défense une équipe des Ravens qui mise tout sur l’escouade défensive. Défenseur de l’année, il rayonne en playoffs et est MVP du Super Bowl, illustration d’une campagne incroyable où Lewis cumule, en 3 matches, une ligne de statistique incroyable : 31 plaquages, 9 passes défendues, 2 interceptions, 1 fumble recouvert et un touchdown.

Le reste de la carrière de Lewis est tout autant victorieux, avec un nouveau titre de défenseur de l’année en 2003, 10 sélections All Pro, 13 Pro Bowl, une sélection dans l’équipe type des années 2000 et du centenaire de la NFL. Il obtiendra même une seconde bague au crépuscule de sa carrière, porté cette fois par l’attaque de Joe Flacco. Même si le numéro 52 contient de nombreux joueurs incroyables, Ray Lewis est le titulaire sans hésitation.

Remplaçant : Mike Webster (C/G, Pittsburgh Steelers 1974-88, Kansas City Chiefs 1989-90)

Si les Steelers ont dominé les années 1970, ils le doivent notamment à l’incroyable draft 1974 et à la défense « steel curtain ». Nous avons eu l’occasion de parler de la défense de Pittsburgh, mais cette fois c’est l’attaque qui nous intéresse, particulièrement le centre « Iron Mike ». Il a marqué la ligue, dans sa vie comme dans sa mort.

Difficile de ne pas commencer par le terrain. Vainqueur des 4 Super Bowls des Steelers de l’époque, il a disputé 245 matches en NFL et cumule les récompenses individuelles. Présent dans deux équipes de la décennie (70’s et 80’s), il est nommé dans toutes les équipes commémoratives de la ligue. Il est un des 7 centres au Hall of Fame, et il peut être considéré comme le plus grand de tout les temps.

Sa mort d’un arrêt cardiaque a 50 ans fut brutale, et historique en un sens puisqu’il est le premier joueur à avoir officiellement été diagnostiqué avec une encéphalopathie traumatique chronique (CTE). Il est devenu un symbole pour la sécurité des joueurs, et son héritage lui a survécu dans ce combat.

Mentions : Patrick Willis (LB), David Harris (LB), Dave Edwards (LB), Clay Matthews (LB), Robert Brazile (LB), Frank Winters (C/G)

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
ESPN Player

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés