[Draft 2022] Si j’étais un espoir : Malik Willis (QB), la double menace

Avec un bras puissant et une mobilité redoutable, Malik Willis rappelle un quarterback passé par les Eagles et les Falcons.

Alors que la saison universitaire se déroule parallèlement à celle en NFL et en attendant les fiches draft d’après-saison, la rédaction de TDActu vous propose un coup de projecteur sur les futures pépites qui rejoindront la NFL en 2022. La saison NCAA, les Bowl Games et les playoffs sont à suivre en direct ou en replay avec ESPN Player.

Malik Willis

Né le 25 mai 1999 à Atlanta, Georgie
1m83 pour 99 kilos
Quarterback, Liberty, senior

Derrière le grand espoir Spencer Rattler (Oklahoma), la cuvée de quarterbacks est homogène en 2021 et elle propose des profils variés. Si Malik Willis aurait eu du mal à trouver une place en NFL il y a encore 15 ans, l’évolution d’une ligue recherchant aussi des joueurs mobiles au poste, lui donne une chance d’être choisi dès le 1e tour en 2022.

Si j’étais une qualité : athlète

Quarterback costaud, Malik Willis sera capable d’encaisser les chocs, pourtant si rudes, de la NFL. Quand il les prendra ! Car sa mobilité est très largement au-dessus de la moyenne alors, si sa morphologie est bien différent de celle de Lamar Jackson (Ravens), Malik Willis est tout aussi compétent pour esquiver les défenseurs. Bien entendu, les défenseurs de la NFL sont bien plus rapides qu’au niveau universitaire mais la capacité de Malik Willis à se faufiler et échapper aux plaqueurs, sera toujours efficace, même en NFL. Sa mobilité est également en évidence lorsqu’il veut donner du temps à ses receveurs : Malik Willis sait bouger dans la poche et, plus qu’aucun autre quarterback de cette cuvée, il sait effectuer de bonnes passes lorsqu’en mouvement.

Il possède aussi une puissance de bras lui permettant de lancer dans n’importe quelle zone du terrain, y compris les plus profondes. Athlétique, mobile et possédant un bras très puissant : un certain Trey Lance a été choisi en 3e position de la draft 2021, avec ces caractéristiques.

Si j’étais un défaut : régularité à la passe

En 2020, Malik Willis lance pour 2250 yards et 20 touchdowns. Mais il ne réussi que 170 passes sur 265 tentées. Surtout que les deux meilleures défenses qu’il a affronté étaient celle de Virginia Tech et celle de Coastal Carolina, soit deux bonnes défenses mais rien d’exceptionnel. Les neuf autres défenses auraient du lui permettre d’avoir un meilleur pourcentage de réussite. Là est son travail principal en 2021 car, si Malik Willis réussit parfois des passes comme peu de quarterbacks le peuvent, il rate encore trop de passes « faciles ».

Il rate des lancers et il pèche aussi dans ses lectures. Trop souvent, plutôt que d’attendre que ses receveurs progressent dans leurs tracés, Malik Wills court. Courir est trop souvent sa première intention et cela, en NFL, ne peut être une qualité. Même s’il court très bien.

Si j’étais une stat : 14 touchdowns à la course

S’il a tendance a parfois trop vouloir courir, Malik Willis est néanmoins très efficace dans ce domaine. Pour Liberty, et pour sa future franchise NFL, il offre la possibilité de gagner des yards au sol. Il sait, plus important encore, être décisif et atteindre la zone d’en but en portant le cuir. Il a inscrit 14 touchdowns en portant le cuir, en 10 matchs 2020 !

Si j’étais un joueur NFL : Michael Vick

Une comparaison n’a pas pour objectif d’évaluer le niveau d’un joueur universitaire mais de donner un instantané de son style de jeu. Insaisissable à la course et avec un bras puissant, Malik Willis peut faire penser à Michael Vick. Il porte d’ailleurs le numéro 7, comme son idole. Cependant, Malik Willis a pour différence d’être droitier. En 2017, il avait d’ailleurs pu recevoir les conseils de son illustre ainé.

Si j’étais un choix de draft : 1e tour

La saison 2021 démarre à peine alors, entre aujourd’hui et le 28 avril 2022, les cotes des joueurs ne vont cesser de fluctuer. Choix du top 10 ou 3e tour, le statut de Malik Willis est impossible à déterminer pour l’instant. Cependant, au vu des attributs discutés plus haut, puissance du bras et mobilité, il pourrait séduire une franchise NFL et ce, dès le 1e tour de la draft 2022.

Depuis quelques années, des joueurs possédant beaucoup de mobilité ont été choisi par les franchises (Murray, Jackson, Lance) alors Malik Willis correspond à cette tendance.

Si j’étais une équipe NFL : Washington Football Team

L’équipe de la capitale n’a pas de quarterback d’avenir. Ils avaient essayé avec Dwayne Haskins mais ce choix de draft s’est révélé être une erreur. L’entraineur Ron Rivera a eu sous ses ordres un Cam Newton qui possédait, peu ou prou, les mêmes caractéristiques que Malik Willis. Bien que les deux joueurs soient différents, il est forcément un entraineur qui saurait l’utiliser. Suivant la réussite de leurs quarterbacks respectifs (surtout si échec), les Eagles, les Giants, les Lions, les Texans, les Panthers, les Saints ou les Broncos pourraient aussi être intéressés. De même que Falcons et Steelers voulant préparer l’avenir proche.

À suivre cette saison

  • samedi 4 septembre face à Campbell (division 2)
  • dimanche 25 septembre à Syracuse
  • samedi 06 novembre à Ole Miss
  • samedi 20 novembre à Louisiana

Suivez la saison NCAA et les futures stars NFL sur ESPN Player !

Inscrivez-vous à ESPN Player ici : https://bit.ly/ESPNTouchdownActu

12 mois pour 79,99€ ou 11,99€ par mois. Les nouveaux abonnements incluent un essai gratuit de 7 jours.

Au programme : 800 matchs par an, les Bowl Games, les playoffs, la finale, mais aussi plus de 150 documentaires du catalogue ESPN !

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
ESPN Player

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés