[NCAA] Le match de la semaine : déjà un choc au sommet pour Clemson et Georgia

Choc au sommet dès la première semaine ! Georgia contre Clemson, un avant goût de NFL.

Chaque vendredi, la rédaction de touchdownactu vous décortique l’affiche du week-end en football universitaire. Pour suivre les futurs joueurs de vos franchises NFL préférées et pour vibrer au rythme de rivalités et de traditions ancestrales. La saison NCAA, les Bowl Games et les playoffs sont à suivre en direct ou en replay avec ESPN Player.

Semaine 1 : Georgia contre Clemson

Deux programmes majeurs du football universitaire, deux candidats aux playoffs à quatre ! Le tout sur terrain neutre : stade des Carolina Panthers à Charlotte. « Let’s get ready to rumble ! »

Clemson a le ballon

Du coté de Clemson, il faut remplacer le redoutable tandem Trevor Lawrence/Travis Etienne, tous deux désormais en NFL avec les Jaguars de Jacksonville. Et si prendre la suite d’un quarterback aussi doué ne peut être simple, le talent de DJ Uiagalelei semble donner une assurance à l’entraineur Dabo Swinney. Vu lors de deux matchs entiers en 2020, suite à la blessure de Trevor Lawrence, le quarterback Hawaiien a d’ores et déjà montré beaucoup de potentiel : 4 touchdowns à la passe et 2 au sol contre Boston College et Notre Dame (aucune interception). Il est grand, il est costaud, il a un bras puissant et il sait courir ! Que tout le monde reste calme mais on va en entendre parler d’ici à la draft 2023. (trop jeune pour la draft 2022).

Si LJ Dixon est loin d’avoir le talent de Travis Etienne, le comité de coureurs est encore solide en 2021, avec notamment la recrue 5 étoiles Will Shipley. Surtout, l’escouade aérienne de Clemson est prometteuse : Justyn Ross de retour de blessure, les troisièmes saisons de Frank Ladson et Joseph Ngata, les deuxièmes de EJ Williams et Ajou Ajou et les premières des supers recrues Beaux Collins et Dacari Collins (pas de lien de parenté). En plus d’une unité de tight-ends plus que correcte et une ligne offensive certes rajeunie mais toujours talentueuse, l’attaque de Clemson devrait être performante dès le 1e match.

Mais la partie ne sera pas simple. Le front 7 de Georgia (en schéma 34) est incroyable : Jordan Davis au milieu du premier rideau, entouré par Devonte Wyatt et Travon Walker a peu d’équivalent en NCAA. Les trois joueurs devraient être drafté en 2022 (dans cet ordre selon leurs cotes du moment). Derrière eux, Nakobe Dean à l’intérieur et Nolan Smith + Adam Anderson à l’extérieur proposent un trio de linebackers terrifiant pour tous les coordinateurs offensifs adverses.

Le cornerback Kelee Ringo va enfin jouer en 2021. Cette recrue 5 étoiles en 2020 n’avait pu le faire en raison d’une blessure. Grand, costaud et athlétique, il était considéré comme le meilleur parmi les lycéens pour le recrutement 2020. À ses cotés, l’expérience du safety Lewis Cine sera précieuse. À suivre, le formidable safety Tykee Smith. Auteur de 61 plaquages dont 8 pour pertes et 2 interceptions en 2020, il arrive à Georgia (depuis West Virginia) pour relever le challenge de la SEC et faire monter encore sa cote pour la draft. Blessé à un pied, il n’est pas encore déterminé si le safety pourra jouer ou non ce match.

Georgia a le ballon

À Georgia l’attaque semble davantage prête qu’au début de la saison 2020. Le quarterback JT Daniels va cette fois démarrer la saison comme titulaire. Le potentiel qu’il a montré en seulement quatre matchs 2020 (10 touchdowns) donne de l’espoir aux fans des Bulldogs. Même avec la perte sur blessure de son receveur numéro 1 (George Pickens), il pourra s’appuyer sur une escouade de tout premier plan : Kearis Jackson, Jermaine Burton et Dominic Blaylock (statut incertain en raison d’une blessure). Le tight-end/receveur Arik Gilbert est arrivé par transfert depuis LSU et son duo avec l’excellent Darnell Washington devrait proposer des solutions à JT Daniels pour cette saison 2021. Mais la participation de ces deux tight-ends est plus qu’incertaine pour ce match (Washington en raison d’une retour de blessure et Gilbert pour raisons personnelles).

Du coté d’Athens, la ligne offensive regorge de talent. Le tackle gauche 2020 Jamaree Salyer est toujours dans l’effectif. Il a le talent pour conserver son poste mais avec sa polyvalence, il pourrait finir par occuper la position de guard. Car dans l’effectif, la recrue 5 étoiles en 2020 Broderick Jones commence à montrer l’étendue de son potentiel, tout comme Xavier Truss. Tout cela pour chauffer la place à la recrue 5 étoiles de 2021, le débutant Amarius Mims, aussi impressionnant qu’un Avenger. Mais pour commencer la saison, Salyer devrait toujours être le protecteur du coté aveugle. Le jeu au sol de la « Dawg Nation » ne sera pas oublié, jamais avec l’entraineur Kirby Smart. Pas de superstar comme Georgia en avait connu avec Todd Gurley ou Nick Chubb mais un comité avec beaucoup de talents : Zamir White, James Cook (frère de Dalvin), Kendall Milton et le costaud Kenny McIntosh.

Le coordinateur défensif de Clemson, Brent Venables, est un des plus réputés du football universitaire. Il aura en 2021 encore une escouade de fou furieux. Sur le premier rideau (en 43), les deuxièmes saisons de Bryan Bresee (DT) et Myles Murphy (DE) sont très attendues après leurs saisons freshman de toute beauté. Bien qu’ils aient encore du temps, les deux joueurs ont le talent pour être des choix du top 5 de la draft 2023. De la jeunesse encore avec le linebacker Trenton Thompson mais aussi, de l’expérience avec Tyler Davis (DT), James Spector (LB), James Skalski (LB), Andrew Booth (CB) et Nolan Turner (S).

Le duel

Cerise sur le gâteau de ce duel au sommet, l’arrivée à Georgia de Derion Kendrick (CB) depuis Clemson ! Alors qu’il était pressenti pour la draft 2020, le joueur avait décliné l’opportunité pour retourner à Clemson et terminer son cursus scolaire. Cela ne s’est pas passé comme prévu.

Absent lors des entrainements du printemps, le joueur a été viré de l’équipe, lui qui avait déjà en 2020 connu une suspension par l’équipe pour raison disciplinaire. Il a expliqué que son fils était malade, qu’il était donc à l’hôpital auprès de lui et ne pouvait s’entrainer. Derion Kendrick a « plaidé » pour un manque de communication avec la fac de Clemson. Un mois plus tard, il était arrêté pour possession d’arme à feu sans permis et possession d’herbes à fumer. Il va tenter de se relancer avec Georgia et sera sans doute motivé comme jamais, face à ses anciens coéquipiers.

C’est donc un duel au sommet qui nous attend ! Laquelle de ces deux équipes ambitieuses va s’imposer ? Match à suivre à partir de 1h30 dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 septembre 2021.

Le mémo avec les positions et numéros des principaux joueurs

Clemson : DJ Uiagalelei (QB/5), Joseph Ngata (WR/10), EJ Williams (WR/6), Frank Ladson (WR/2), Jordan McFadden (LT/71), LJ Dixon (RB/23), Braden Galloway (TE/88), Bryan Bresee (DT/11), Tyler Davis (DT/13), Xavier Thomas (DE/3), Myles Murphy (DE/98), Trenton Thompson (LB/22), James Skalski (LB/47), Baylon Spector (LB/10), Nolan Turner (S/24), Andrew Booth (CB/23)

Georgia : JT Daniels (QB/18), Jermaine Burton (WR/7), Kearis Jackson (WR/10), Arik Gilbert (TE-WR/14), Darnell Washington (TE/00), Zamir White (RB/3), James Cook (RB/4), Jamaree Salyer (OL/69), Amarius Mims (OT/65), Xavier Truss (OT/73), Jordan Davis (DT/99), Devonte Wyatt (DT/95), Travon Walker (DT/44), Nakobe Dean (LB/17), Adam Anderson (OLB/19), Nolan Smith (OLB/4), Lewis Cine (S/16), Tykee Smith (S/23), Kelee Ringo (CB/5), Derion Kendrick (CB/11)

À suivre aussi sur le ESPN Player : North Carolina@Virginia Tech (vendredi 03 à minuit), Oklahoma@Tulane (samedi 04 à 18h), Miami contre Alabama (samedi 04 à 21h30).

Le bonus de la semaine

Depuis 1942, les joueurs de Clemson font leur entrée dans leur stade par une colline servant de tribune derrière un goal-post. La raison était pratique, les vestiaires se trouvaient à l’est du stade, c’était alors le chemin le plus court pour accéder au terrain.

En 1970, cette tradition était abandonnée car de nouveaux vestiaires avaient été construit et ceux-ci se trouvaient désormais à l’opposé de cette fameuse colline/tribune. Pendant trois saisons, Clemson joua 15 matchs à domicile en n’entrant plus sur le terrain de cette façon : 6 victoires et 9 défaites ! Alors, en 1973 la tradition reprit. Et depuis presque 50 ans, les joueurs de Clemson se rendent au vestiaire pour s’équiper puis remontent dans des bus, contournent le stade et font leur entrée en descendant la colline : « Running Down the Hill ».

Suivez la saison NCAA et les futures stars NFL sur ESPN Player !

Inscrivez-vous à ESPN Player ici : https://bit.ly/ESPNTouchdownActu

12 mois pour 79,99€ ou 11,99€ par mois. Les nouveaux abonnements incluent un essai gratuit de 7 jours.

Au programme : 800 matchs par an, les Bowl Games, les playoffs, la finale, mais aussi plus de 150 documentaires du catalogue ESPN !

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
ESPN Player

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés