Le petit dej’ : Larry Fitzgerald indécis, Stephon Gilmore réclame son dû

L'essentiel de l'actualité NFL du samedi 10 juillet 2021.

L’actu chaude

(Saints) : Mickey Loomis croit en Taysom Hill

Frank Clark (Chiefs) risque trois ans de prison

Larry Fitzgerald (Cardinals) n’a pas fait son choix

Jouera ? Jouera pas ? Le brouillard autour de l’avenir de Larry Fitzgerald (WR) n’est pas encore dissipé et le joueur lui-même n’a pas encore pris sa décision sur une éventuelle participation à une 18e saison professionnelle. Dans une interview accordée aujourd’hui à ESPN, le receveur a déclaré qu’il ne savait pas s’il serait de retour avec les Cardinals, ou toute autre équipe, ou s’il prendrait sa retraite.

« Je n’ai rien décidé », a déclaré Fitzgerald. « Je suis juste assis ici à jouer au golf et à m’amuser. Le camp d’entraînement commence dans quelques semaines. Je suis excité, ça va être une autre grande année pour la NFL ».

À bientôt 38 ans, le vétéran ans a passé toute sa carrière NFL avec les Cardinals, mais son utilisation a chuté lors de la dernière campagne. Fitzgerald a enregistré le moins de réceptions (54), yards (409) et touchdwon (1) de sa carrière sur 13 matchs en 2020. Arizona a signé une autre cible expérimentée, A.J. Green, pendant l’intersaison, et recruté Rondale Moore lors de la draft (2e tour), mais l’équipe n’a pas exclu de faire revenir son receveur.

Stephon Gilmore (Patriots) veut être payé au prix qu’il mérite

Stephon Gilmore (CB, Patriots) a montré son mécontentement à plusieurs reprises durant cette intersaison. L’ancien défenseur de l’année 2019 a expliqué à la journaliste Josina Anderson sur quoi portait son mécontentement, notamment des questions contractuelles.

“Je veux ce dont j’estime mériter pour jouer,” explique Gilmore. “Tout joueur devrait jouer au prix qu’il mérite, ça devrait être la règle.

Si la situation est tendue, Gilmore ne cherche cependant  pas à être échangé par les Patriots.

“J’espère que nous allons trouver une solution pour arranger tout cela. Je sais ce qu’apporte mon style de jeu et ce que cela doit me rapporter. Pour le moment, j’essaie simplement de rester concentré afin de me sentir bien mentalement et physiquement.

Opéré durant l’intersaison et n’ayant pu jouer que 11 matchs en 2020, le cornerback se sent mieux depuis  et sera prêt à écouter les offres de New England.

Jared Goff (Lions) trouve plus de facilité de communiquer avec un staff composé d’anciens joueurs pro

Arrivée durant le mois de février à Détroit en échange de Matthew Stafford, Jared Goff (QB) va connaître cette saison un effectif où l’entraîneur, le coordinateur offensif et le coordinateur défensif sont tous d’anciens joueurs de la ligue. Outre ces 3 positions, 5 autres postes d’entraîneurs sont détenus par d’anciens joueurs, un fait qui permet selon Jared Goff de bien mieux communiquer.

“C’est intéressant. J’ai déjà été entraîné par d’anciens joueurs, mais c’est la première fois qu’il y en a autant pour nous entourer,” explique Goff à Eric Woodyard de ESPN.com. “C’est cool, très bon pour nous. Randle El [coach des receveurs], a joué à un haut niveau pendant plusieurs années et sait de quoi il en retourne, pareil pour les autres coachs. A son poste, il a accompli des choses dans la ligue. Duce [Staley, coach des runnings backs], l’a fait aussi, c’est pareil pour Hank [Fraley, coach de la ligne offensive], Dan [Campbell, entraîneur principal] et Mark [Brunell, coach des quarterbacks]. Tous ces gars ont réussi à jouer à un haut niveau dans cette ligue, donc c’est plus facile pour communiquer et pour eux de comprendre le point de vue d’un joueur.”

Même son de cloche pour D’Andre Swift, qui est satisfait d’avoir un coaching staff « qui sait ce qu’il faut pour performer au haut niveau ».

Nécrologie

Triste nouvelle pour les fans de San Francisco. L’ancien tight end, Greg Clark est décédé à l’âge de 49 ans. L’annonce a été faite par la famille. Utilisé principalement comme tight end bloqueur, Clark a joué sous les couleurs des 49ers de 1997 à 2000, attrapant 92 passes pour 909 yards et 4 touchdowns. Il a manqué toute la saison 2001 en raison de blessures aux ischio-jambiers avant d’être coupé l’année suivante.

Son plus grand moment restera ses 2 touchdowns face aux Packers lors du tour de Wild Card en 1998, qui ont contribué au succès des siens 30-27 face aux double champions en titre NFC. Il était aussi connu pour avoir joué face aux Vikings en 1999 avec cinq côtes fêlées et un poumon perforé.

Camps d’entrainement

. Les fans n’étaient pas autorisés à assister aux entraînements l’été dernier et de nombreuses équipes ont fait part de leurs projets d’accès à plus d’une douzaine de séances. Les partisans des Falcons n’auront pas autant d’occasions de voir leur équipe en action avec 6 pratiques ouvertes au public. Cinq d’entre elles seront gratuites et se dérouleront dans leurs installations de Flowery Branch. L’autre aura lieu au Mercedes-Benz Stadium et coûtera 5 $ l’entrée, les recettes étant destinées aux programmes de recherche et de découverte d’Emory Healthcare. Le premier entraînement ouvert aura lieu le 31 juillet dans le cadre de l’événement « Back Together Saturday » de la NFL.

. Du côté des Rams, la franchise s’est montrée plus généreuse. 10 séances ouvertes sont prévues entre le 28 juillet et le 10 août lors de la préparation qui se tiendra à Irvine, sur le campus de l’université de California. Certaines avec d’anciennes gloires locales, qui seront disponibles pour des photos et autographes.

. Les supporters des Giants n’auront pas cette chance. Selon Paul Schwartz du Post, l’équipe new-yorkaise n’accueillera aucune personne lors de la préparation estivale. Seul un entrainement au sein du MetLife Stadium sera ouvert au public.

Six équipes dépassent le seuil de 85 % de vaccination

À moins de trois semaines des camps d’entraînement, une date intéressante approche concernant la vaccination. Tout joueur qui n’aura pas reçu deux doses de vaccin, ou une dose du vaccin Johnson & Johnson, d’ici lundi ne sera pas considéré comme totalement vacciné pour la préparation. Mais le nombre de joueurs qui ont franchi cette étape ne cesse d’augmenter.

Selon, Tom Pelissero de NFL.com, six équipes ont atteint le seuil de 85 % de vaccination. Parmi elles, les Broncos, premiers de la classe, qui ont vu près de 95 % de leurs 90 joueurs recevoir une ou deux doses de vaccin, selon Mike Klis de 9News. Les Dolphins, Saints et Steelers ont rejoint leur homologue du Colorado en se situant autour du seuil de 85 % à la fin du mois de juin. Les Jaguars et Panthers n’étaient pas loins derrière à ce moment-là. Globalement, 69 % des joueurs ont été vaccinés ajoute Pelissero. Un chiffre en hausse par rapport aux 65 % d’il y a deux semaines. Axés sur les décisions de vaccination des joueurs, les protocoles COVID-19 de cette saison créent deux séries de règles. Les équipes qui atteignent des niveaux de vaccination élevés bénéficieront d’avantages.

Les joueurs qui choisissent de ne pas se faire vacciner – un droit négocié collectivement par la NFLPA, bien que les employés des équipes de niveau 1 et 2 soient tenus de le faire – devront subir des tests de dépistage du virus tous les jours dès le début du camp et risqueront de manquer plusieurs matchs en cas de test positif. La quasi-totalité du personnel de niveau 1 et 2 est vaccinée, complète Pelissero. Les entraîneurs font partie de cette catégorie ; et il doit être entièrement vacciné pour être autorisé à travailler directement avec les joueurs.

Anthony Firsker (Titans) continue d’apprendre et de s’améliorer

Auteur de 39 réceptions cette saison, Anthony Firsker (TE) a de grands objectifs cette saison. Longtemps troisième tight end derrière Delanie Walker et Jonnu Smith, leurs départs laissent le champ libre à Firsker qui continue de s’améliorer et de perfectionner son jeu.

“Je vais continuer de faire ce que je fais depuis le début et continuer d’apprendre et de m’améliorer jour après jour,” explique Firsker sur le site internet des Titans. “Je vais continuer de progresser et de travailler mes points faibles. C’est la mentalité que j’aborde depuis mon arrivée dans la ligue. Je veux juste m’améliorer et développer mon jeu afin d’être utile à l’équipe.”

Avec l’arrivée de Julio Jones et Josh Reynolds, Anthony Firsker peut trouver la faille face à des défenses moins vigilantes contre les tight ends.

Steve Smith explique à DJ Moore (Panthers) d’avoir « une mentalité de chien » sur le terrain

En 2020, DJ Moore (WR) a parcouru 1193 yards ; dans l’histoire de la franchise carolinienne, seuls Mushin Muhammad et Steve Smith ont réussi à en faire plus. Possédant le record local avec 1563 yards, Smith a offert quelques conseils au jeune receveur pour battre sa marque. Sur le site web de la franchise, Moore est revenu sur les conseils prodigués par l’ancien receveur des Panthers et des Ravens.

“Il m’a dit de travailler dur,” déclare Moore dans une interview reprise sur le site internet des Panthers. “Il parle toujours de travailler mes entraînements avec autant d’intensité qu’en match, d’être toujours très professionnel et d’avoir une mentalité de chien quand je suis sur le terrain. Que l’on ait un caractère bien trempé comme le sien ou bien plus tranquille comme moi, il faut lâcher le chien en soi quand on entre sur le terrain.”

Kenyan Drake voit l’attaque des Raiders réaliser de grandes choses

Recrue estivale, Kenyan Drake (RB) va partager le poste de running back avec Josh Jacobs, auteur d’une très belle saison 2020. Présent sur SiriusXM NFL Radio, l’ancien coureur des Cardinals explique pouvoir réaliser quelques piges au poste de receveur et estime que cette attaque est destinée a faire de grandes choses.

« C’est incroyable de voir la connexion que possède Derek Carr avec le coach, on sent totalement que cette attaque possède les outils pour réussir, » déclare Drake. « Je pense que Derek Carr a les capacités de nous emmener encore plus loin, avec moi en renfort et d’autres armes comme Willie Snead et John Brown, cette attaque est faite pour réaliser de grandes choses.”

Des propos dithyrambiques de la part de Drake pour une attaque qui s’est renforcée certes, mais qui a également connu un grand chambardement sur la ligne offensive.

Soutenir TDActu

N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens : Twitter – Instagram – Facebook

Vous pouvez nous soutenir directement sur Tipeee.

Ou en pariant chez Unibet.

Ou en vous abonnant à NordVPN en passant par ce lien.

Et n’oubliez pas de vous inscrire à notre Newsletter du mercredi.


Partagez cet article sur : Twitter Facebook
ESPN Player

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés