[Clash of Camp 2021] AFC Sud : renverser l’équilibre des forces ?

Les places sont chères et tous veulent montrer qu'ils méritent d'être dans l'effectif.

L’été rime avec chaleur mais aussi avec reprise du football. Les camps d’entraînements démarrent et, chaque année, le public est attentif aux moindres batailles de position pour établir une hiérarchie. Qu’il s’agisse d’un poste de titulaire, de remplaçant ou de joueurs qui se battent simplement pour une place dans l’effectif, il existe toujours une compétition entre les joueurs. Les camps d’entrainements débutent le 27 juillet (possiblement plus tôt pour les Cowboys et les Steelers qui joueront le Hall of Fame Game), Touchdown Actu vous présente celles qui ont attiré notre attention dans chaque équipe. Division par division.

Aujourd’hui, focus sur la division sud de la conférence Américaine. Si deux équipes sont allés en playoffs en 2020, les deux autres ont connu de piètres résultats. La hiérarchie semble donc claire parmi ces quatre franchises. Pourtant, chaque saison la NFL nous offre des surprises, dans un sens ou dans l’autre. Pour tirer le groupe vers le haut, les batailles de positions sont importantes, en voici quelques-unes.

Jacksonville Jaguars : ligne défensive

En tant qu’entraineur, Urban Meyer a surtout dirigé des équipes avec une défense en base 43 (soit 4 defensive linemen et 3 linebackers). Le coordinateur défensif Joe Cullen vient lui de Baltimore où un schéma de base en 34 était utilisé. Si les alignements seront variés, on peut néanmoins supposer, d’après les retouches de l’effectif à l’intersaison, que la base défensive sera bien en 34. Sans trop entrer dans les détails, les trois joueurs sur le premier rideau se voient assigner la responsabilité de un ou de deux « gap » (espace entre joueurs de ligne offensive).

Joe Cullen ayant entrainé la ligne défensive des Ravens pendant deux saisons, sous la coordination de Don Martindale, on peut supposer que comme lui, il va privilégier un schéma de base agressif où hormis le nose tackle au centre, les autres joueurs devront concentrer leurs attaques sur un espace et un seul.

Bien entendu, Joe Cullen va envoyer différents alignements pour perturber les attaques adverses : parfois 4 joueurs de première ligne seront chargés de mettre la pression pendant que les 7 autres seront en couverture. Parfois, il y aura un blitz (attaque du quarterback par un safety ou un linebacker intérieur), parfois les linebackers extérieurs (Josh Allen et K’Laivon Chaisson) attaqueront la poche, parfois un ou les deux reculeront en couverture, parfois etc Mais la base avant variations devrait ressembler à un schéma en 34.

Si Davon Hamilton et Malcolm Brown vont se disputer (et alterner sur) le poste tout au centre, il y a cinq defensive-ends pour deux places : Taven Bryan, Jihad Ward, Roy Robertson-Harris, Adam Gostis et Jay Tufele. Et c’est ce le poste qui nous intéresse aujourd’hui.

Le rookie Jay Tufele a été habitué à jouer dans un système similaire avec l’université de USC (défense en base 335) et il a le gabarit et la qualité de déplacements pour exceller dans ce type de schéma. Cependant, il ne sera qu’un débutant en 2021, avec donc un apprentissage nécessaire. Ancien 1e tour de draft, Taven Bryan peine à confirmer ce statut avec seulement 3,5 sacks en 3 saisons et, s’il a joué les 48 matchs possibles depuis sa draft, il n’en a débuté que 17. Un changement de philosophie défensive pourrait lui être bénéfique : c’est dans ce type de schéma où le DE doit attaquer un seul « gap » que JJ Watt a construit ses plus belles saisons. Taven Bryan est à des années lumières en terme de production mais son gabarit similaire ainsi que des qualités entrevues avec l’université de Florida, pourraient lui permettre d’enfin s’épanouir.

Jihad Ward aussi propose le même combo gabarit/qualités et il a l’avantage de connaitre ce système après une saison et demi à Baltimore, avec donc Joe Cullen. Adam Gotsis va jouer sa 6e saison NFL et lors de sa première, il a pu se familiariser avec ce schéma sous la houlette de Wade Phillips : son père Bum Phillips a popularisé dans les années 70s, ce « One Gap Attacking Scheme » avec les Oilers de Houston. Enfin, si Roy Robertson-Harris est un anonyme en NFL après pourtant 4 saisons et 52 matchs joués (30 QB Hits), il a été signé par le nouveau staff dès le 17 mars 2021, soit dès le 1e jour de l’ouverture du marché. Hasard ? Peu probable.

Certes, la rotation est un élément important, plus encore pour ces gabarits imposants bataillant dans les tranchées, tous joueront mais lesquels auront le plus de temps de jeu ? Le camp d’entrainement devrait donner quelques éléments de réponses.

Pronostic : Robertson-Harris/Hamilton/Bryan

À suivre aussi : tackle gauche, les deux postes de safety, tight-end

Houston Texans : coureurs

Bien entendu, et comme la majorité des attaques NFL, les Texans vont utiliser plusieurs coureurs, dans ce que l’on nomme un comité. Le plus souvent, ce sont deux joueurs qui se partagent la majorité des portés, avec un troisième joueur venant de temps à autres les suppléer. À Houston, ils sont quatre à pouvoir prétendre à un rôle important.

David Johnson a beaucoup fait parlé de lui en 2020, car il a fait partie de l’échange envoyant DeAndre Hopkins en Arizona. Malgré une saison collective très difficile (4-12), il a su tirer son épingle du jeu avec 1005 yards et 8 touchdowns en cumulant jeu au sol et réceptions. Sa polyvalence lui donne un avantage certain, notamment sur 3e tentative. Avec lui, trois nouveaux : Mark Ingram, Phillip Lindsay et Rex Burkhead.

Le costaud Mark Ingram est sans doute le plus talentueux de tous mais, en 2021 il jouera sa 11e saison NFL ! Ce poste étant le plus exposé aux chocs de toutes les positions sur un terrain, il se peut qu’il ne puisse plus être davantage qu’un coureur de complément. Point positif, le nouvel entraineur David Culley le connait bien puisque les deux hommes étaient ensemble à Baltimore. Phillip Lindsay a lui les jambes fraiches après seulement trois saisons NFL. Non drafté, il a dépassé la barre des 1000 yards lors de chacune de ses deux premières saisons NFL. Il a connu quelques blessures benignes lors de sa troisième et cela couplé à son petit gabarit (1m73 pour 85 kilos) l’ont privé d’un nouveau contrat à Denver. Son dynamisme en fait pourtant un coureur intéressant lorsque l’attaque a besoin de vivacité. Rex Burkhead a lui un tout autre gabarit, le rendant ainsi précieux sur des tentatives courtes genre 3e&1. Il a passé 4 saisons à New England où officiait le manager général Nick Caseiro.

Avec beaucoup d’incertitudes au poste de quarterback, les Texans devraient miser sur le jeu au sol en 2021. Quelle sera la combinaison gagnante pour faire avancer les chaines ?

Pronostic : David Johnson et Phillip Lindsay seront les deux coureurs les plus utilisés

À suivre aussi : ligne défensive, linebackers intérieurs, guard droit

Indianapolis Colts : defensive ends

En 2020, les Colts du coordinateur défensif Matt Eberflus ont été une des équipes utilisant le moins le blitz. La pression pour lui doit venir des quatre hommes sur le premier rideau, les sept autres ayant des assignations le plus souvent dédiées à la couverture. Après les départs de Justin Houston et de Denico Autry, les Colts vont devoir trouver deux joueurs sur les extérieurs, pour aider DeForest Buckner et Grover Stewart à l’intérieur.

Heureux. Le manager Chris Ballard était à la fois surpris et heureux de voir qu’avec le choix 21, Kwity Paye était toujours disponible. La réflexion n’exista même pas : aussitôt le choix numéro 20 annoncé, les Colts avaient le leur. Bien qu’il ne sera qu’un rookie en 2021, il devrait débuter la saison comme titulaire. Mais alors qui sera à son opposé ?

Au second tour de la draft 2021, Chris Ballard a remis ça en sélectionnant un autre defensive-end. Ce qui a fait penser au propriétaire Jim Irsay au retour du duo Dwight Freeney-Robert Mathis (With the next pick sur leur chaine youtube). Oui mais Dayo Odeyingbo s’est blessé à la cheville en janvier 2021 et ratera non seulement le camp d’entrainement mais aussi une partie de la saison. Kemoko Turay lui sera de retour de blessures. Mais sa santé fragile lui a fait rater 23 matchs en trois saisons ! Ben Banogu a lui aussi connu des soucis de blessures au milieu de la saison 2021 mais, même lorsqu’il était sur la feuille de match, il ne jouait en moyenne que 21% des snaps défensifs ! Aucun sack ! Pour un ancien 2e tour de draft, 2021 est l’année où jamais pour s’imposer.

Ce second poste de defensive-end devrait au final se jouer entre deux autres joueurs. Al-Quadin Muhammad est un choix du 6e tour de la draft par les Saints en 2017 et, après trois saisons dans l’Indiana, il a su prouver sa valeur en tant que joueur de rotation. Efficace contre la course, il sait aussi apporter en pression (5 sacks sur les deux dernières saisons). Un profil qu’offre également Tyquan Lewis. Avec son gabarit et sa formation technique, Tyquan Lewis peut jouer à l’extérieur tout comme attaquer la poche depuis l’intérieur, rôle qu’occupait avant lui Denico Autry dans la défense des Colts. Il devrait avoir l’avantage mais devra le confirmer lors du camp d’entrainement.

Parce que le meilleur en terme de sacks jouait à l’intérieur en 2020 (DeForest Buckner), les Colts se veulent mettre davantage de pression depuis l’extérieur de la ligne défensive. Trevor Lawrence, Ryan Tannehill et X sont prévenus.

Pronostic : Kwity Paye et Tyquan Lewis.

À suivre aussi : guard droit, cornerback numéro 2

Tennessee Titans : tackle droit

Lors de la draft 2020, les Titans ont utilisé un choix du 1e tour pour sélectionner le tackle offensif Isaiah Wilson. Grand et imposant, il semblait alors parfait pour ouvrir des brèches à Derrick Henry. Quelques mois plus tard, le joueur est sans contrat en raison de problèmes extra sportifs. Cet échec a laissé un trou béant sur la ligne offensive de la franchise de Nashville.

Dès l’ouverture du marché, les Titans ont donc signé le tackle offensif Kendall Lamm. Ce dernier a pour meilleur fait d’armes, en 6 saisons NFL, d’avoir capté une passe de Baker Mayfield pour inscrire un touchdown contre…les Titans. Sa seule saison titulaire a eu lieu en 2018 avec les Texans et il n’a pas convaincu, au point de ne pas être prolongé par une franchise pourtant en besoin sur ce poste. Ty Sambrailo est lui dans l’équipe depuis 2020 mais ses 4 sacks concédés en cinq matchs comme titulaire, n’offrent pas toutes les garanties.

Avec leur choix du second tour 2021, Tennessee a choisi le tackle Dillon Radunz et son profil devrait lui permettre de remporter la compétition. Mais ce n’est pas son talent qui est en cause. Tout d’abord, il a fait son cursus universitaire à North Dakota State, soit au second niveau universitaire. Et si NDSU domine très largement cet étage, l’opposition qu’il a rencontré était donc moindre que pour les 130 universités du niveau supérieur. Très mobile pour son gabarit et bloqueur puissant pour le jeu de course, le niveau de son opposition est forcément à prendre en compte quand on regarde ses matchs à l’université. De plus, Dillon Radunz jouait à gauche de la ligne offensive.

Cela semble un détail pour beaucoup de fans mais changer de coté nécessite du travail, beaucoup de travail et un temps d’adaptation : changer de jambe d’appuis, changer le sens de sa course à reculons, changer le coté où l’on peut recevoir l’appui d’un guard pour une prise à deux. Tout en s’ajustant à un niveau de jeu où les assaillants sont bien plus costauds, rapides et intelligents qu’en division 1AA universitaire. Le point positif le concernant est justement que ses coéquipiers et son entraineur de position, ont loué son attitude lors des minicamps du mois de juin.

Importants pour un quarterback, les tackles offensifs le sont tout autant pour les coureurs et avec 2690 yards au sol, Tennessee avait la 2e attaque au sol en 2020. Alors qui sera le pendant de Taylor Lewan ?

Pronostic : Dillon Radunz

À suivre aussi : linebackers intérieurs, tight-end, strong safety

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec