[Top 50] #39 : Julio Jones, la locomotive

Malgré une petite saison 2020, le receveur vedette des Falcons reste une des références de la NFL.

Julio Jones – Receveur – Atlanta Falcons

Carte d’identité : 32 ans – 1,91 cm – 100 kg

Draft : n°6 au 1er tour de la Draft 2011 – Alabama

CV : 2 First-team All-Pro (2015-2016), 3 Second-team All-Pro (2017-2019) , 7 Pro Bowl (2012, 2014 – 2019)

Stats 2020 (saison régulière) : 9 matchs joués, 771 yards pour 3 touchdowns

Stats en carrière (saison régulière) : 12 896 yards et 60 touchdowns en 135 matchs joués sur 10 saisons

Pourquoi est-il là ?

Grand (1m91), rapide (40 yards en 4,39 secondes) et hyper puissant, Julio Jones terrorise les défenses de NFL depuis son entrée dans la ligue en 2011. Capable des réceptions les plus spectaculaires, Jones est impossible à contenir en 1 contre 1 et force les défenses adverses à s’adapter pour réduire, sans succès, son impact.

Machine à yards, Jones est d’ores et déjà un des 20 meilleurs receveurs de l’histoire de la NFL en yards gagnés. En cas de retraite de Larry Fitzgerald, il deviendrait le joueur le plus prolifique encore en activité.

Le statut de Julio provient aussi de l’impression visuelle qu’il laisse. Une fois la balle lancée par Matt Ryan, Jones se transforme en locomotive qui défonce tout obstacle le séparant de la balle, sans jamais dérailler. Un délice pour les supporters, un calvaire pour les défenses adverses.

Quel objectif en 2021 ?

Avec seulement 773 yards en 9 petits matchs la saison dernière à cause d’une blessure tenace aux ischios-jambiers, Jones a signé sa première saison à moins de 1 000 yards depuis 2013. Cet épisode pose la question de sa capacité à continuer ses performances plusieurs années, et fixe la durabilité comme objectif principal de sa saison 2021. Point positif pour les fans des Falcons : la décision de ne pas faire jouer Jones a également été liée l’année dernière à la situation désespérée de la franchise, donc le receveur devrait être en pleine forme cette saison.

Au niveau collectif, il est peu de dire que l’attaque aérienne des Falcons risque de faire tourner des têtes en 2021. Déjà excellents l’an dernier avec leur duo Jones-Ridley, les Falcons ont drafté le phénomène Kyle Pitts, donnant à Matt Ryan des armes exceptionnelles pour faire chavirer n’importe quelle défense, surtout si Jones joue tous les matchs. A 4-11 l’année dernière, les Falcons avaient particulièrement déçu, enchaînant les défaites maintenant typiques de la franchise avec des avances considérables dilapidées dans le dernier quart-temps, accumulant au passage pas moins de 8 défaites de 5 points ou moins, dont deux de 1 point. Atlanta n’est pas une mauvaise équipe, et si le nouvel entraîneur Arthur Smith parvient à leur faire franchir un cap dans la gestion du score, les Falcons peuvent viser les playoffs, voire plus.

Il existe cependant une astérisque sur ces projections puisque la possibilité d’un échange du joueur n’est pas nulle. Dans une situation difficile au niveau de la masse salariale, Atlanta économiserait 15 millions de dollars cette saison, tout en se créant plusieurs dizaines de millions de pertes pour les saisons suivantes. Rien n’est sûr.

Entendu dans la rédaction

« Le receveur parfait. Même si son physique commence à décroître, il reste un joueur dominant et un casse-tête pour n’importe quelle défense » Victor Roullier.

« Julio Jones : un receveur parfait. Peut-être un peu haut dans notre classement, mais comment le voir plus bas tant il semble encore capable de dominer certains matchs ? » Raphaël Masmejean

Le classement général

40. Justin Simmons
41. Zack Martin
42. Alvin Kamara
43. Chandler Jones
44. Jamal Adams
45. Chase Young
46. Lavonte David
47. Nick Chubb
48. Corey Linsley
49. Lamar Jackson
50. Fred Warner

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés