[Free Agency 2021] Defensive backs : du choix dans le fond du terrain

Les options sont nombreuses, mais tout est une question de profils à ces postes.

On le répète sans répit, mais dans une ligue où le jeu aérien est roi, les défenseurs du fond du terrain ont de plus en plus de valeurs. Les dirigeants s’attèlent donc à garder leurs très bons cornerbacks/safeties et les stars ne deviennent que très rarement agents libres. Il est toutefois possible de faire de bonnes affaires lors de la free agency avec des joueurs de grands talents qui n’ont pas pu être resignés ou qui ont besoin de changer d’air.

Cette année, la cuvée des safeties semble plus profonde que celle des cornerbacks. Mais dans les deux cas, il y aura de quoi faire pour les franchises, mais elles devront viser juste.

1. Anthony Harris – 29 ans

Stats 2020 : 16 matchs, 104 plaquages et 7 passes défendues.

La saison dernière, les Vikings avaient été obligés de le tagger pour le conserver. Un an plus tard, le dilemme Harris se pose de nouveau pour Mike Zimmer et son staff. Sauf qu’il y a un an, le safety sortait d’une saison 2019 impressionnante avec 6 interceptions et le conserver ne faisait aucun doute. Depuis, il a été plus en difficulté en 2020, notamment après le changement de schéma défensif de Minnesota.

Ses statistiques sont moins parlantes et les Vikings pourraient avoir d’autres priorités. Il reste tout de même ce qui se fait de mieux au poste de safety à la free agency cette saison. Surtout après les tags de Justin Simmons, Marcus Maye et Marcus Williams. Nul doute que de nombreuses équipes seront intéressées par Harris qui devrait signer un gros contrat.

La destination idéale : Cleveland Browns. La franchise a des besoins au poste de safety et a la place nécessaire dans le salary cap. Surtout, Kevin Stefanski, l’actuel head coach, connait bien Harris après son passage en tant que coordinateur offensive dans le Minnesota.

2. Shaquill Griffin –  26 ans

Stats 2020 :12 matchs, 63 plaquages, 3 interceptions et 12 passes défendues.

Rares sont les jeunes cornerbacks de qualités qui seront disponibles sur le marché cette saison. Shaquill Griffin entre dans cette catégorie. Pourtant, on ne pensait pas le voir disponible. Après quatre saisons de bonnes factures à Seattle, on imaginait les Seahawks placer le franchise tag sur le défensive back. Ils ne l’ont pas fait. Signe peut-être qu’un contrat longue durée est dans les tuyaux.

Mais cela peut aussi vouloir dire que Pete Carroll et son staff ne le retiendront pas. Titulaire quasiment depuis le jour de sa draft en 2017, Griffin a toujours été un défenseur solide pour les Seahawks… quand il était sur le terrain. Malheureusement, les blessures ont souvent ralenti sa progression, notamment l’an dernier avec seulement 12 matchs joués. S’il arrive à rester en bonne santé, Griffin devrait être un solide titulaire durant les prochaines années. Raison pour laquelle les offres ne devraient pas manquer et Seattle va devoir se battre si la franchise veut garder son cornerback.

La destination idéale : New York Jets. Robert Saleh et son staff sont à la recherche de joueurs pour compléter leurs lignes arrières et Shaquill Griffin a le profil.

3. John Johnson – 25 ans

Stats 2020 : 16 matchs, 106 plaquages, 1 interception et 8 passes défendues.

Discret au milieu d’une défense remplie de stars, John Johnson n’en est pas moins talentueux. Capable de jouer aux deux postes de safety, sa polyvalence a une grande valeur en NFL. Les Rams le savent, mais ils savent surtout qu’ils ne pourront pas le garder cette année. C’est pourquoi, en deux ans, trois safety ont été draftés à Los Angeles. En 2019, Taylor Rapp est arrivé, tandis que Terrell Burgess et Jordan Fuller ont été choisis l’an dernier. Tous les trois peuvent jouer en strong ou free safety.

L’idée était déjà de palier au futur départ de Johnson. Car à 25 ans, l’ancien de Boston College n’aura pas de mal à trouver un point de chute convenable et le contrat qui va avec. En 2020, PFF faisait de lui le quatrième safety le mieux noté de la ligue. La seule inconnue concernant Johnson serait peut-être sa capacité à être aussi performant sans être entouré d’aussi bons joueurs qu’à Los Angeles (Jalen Ramsey, Darious Williams…). On devrait le découvrir rapidement.

La destination idéale : Los Angeles Chargers. Le lien est facile entre Brandon Staley, l’ancien coordinateur défensif des Rams et désormais nouvel entraîneur principal des Chargers, et John Johnson. Le safety resterait à LA, mais jouerait pour une autre franchise.

4. William Jackson III – 28 ans

Stats 2020 : 14 matchs, 45 plaquages, 1 interception et 11 passes défendues.

Drafté en 2016 au premier tour, William Jackson aura eu un passage en dents de scie à Cincinnati. D’abord en ne jouant aucun match lors de sa saison rookie à cause d’une blessure au muscle pectoral. Ensuite, en livrant une deuxième saison (sa première sur le terrain) impressionnante de talent et de maturité pour un si jeune joueur à l’époque. Pro Football Focus lui donne même la note de 90,1 pour cette saison-là.

Depuis, Jackson n’a pas forcément progressé comme les Bengals auraient pu l’imaginer, mais il s’est tout de même imposé comme un titulaire solide au poste de cornerback. Mis dans une bonne situation et entouré de bons éléments, William Jackson peut-être d’une grande aide pour une franchise en manque de talent sur ces postes. Il a le potentiel pour être un cornerback numéro 1 dans cette ligue. En tout cas, il sera certainement payé en tant que tel.

La destination idéale : Indianapolis Colts. La franchise de l’Indianapolis pourrait perdre Xavier Rhodes et Williams Jackson serait un remplaçant de luxe.

5. Desmond King – 26 ans

Stats 2020 : 15 matchs, 54 plaquages, 2 sacks et 2 passes défendues.

Ce choix pourrait être surprenant à la dernière place de notre top 5. Surtout quand on se rappelle que Desmond King a été tradé en milieu de saison par les Chargers pour un 6e tour seulement. Mais la jeunesse et le profil atypique du cornerback pourraient attirer. À seulement 26 ans, Desmond King a encore une énorme marge de progression. Il avait montré de belles promesses lors de ses deux premières saisons à Los Angeles, mais on attend encore la confirmation.

Il pourrait toutefois intéresser quelques franchises, attirées par sa polyvalence. Desmond King est l’un des meilleurs cornerbacks de la ligue dans le slot. Il est aussi capable de mettre la pression sur les quarterbacks en de rares occasions, à l’image de ses 8,5 sacks en quatre ans. Ses 9 derniers matchs dans le Tennessee cette saison ont en tout cas montré que King en avait encore sous la semelle.

La destination idéale : Tennessee Titans. Desmond King a semblé revivre sous les ordres de Mike Vrabel qui a pu profiter d’un défenseur dans le slot. Les deux parties pourraient prolonger l’expérience.

La bonne affaire ? Xavier Rhodes – 31 ans

On le pensait complètement cramé lors de sa dernière saison dans le Minnesota. Xavier Rhodes avait alors 30 ans et ses meilleures années étaient déjà derrière lui. Du moins, c’est ce que l’on pensait. Et puis les Colts ont décidé de tenter le coup en le signant sur une saison. Ils ne l’ont pas regretté. Mis dans les meilleures conditions dans le schéma défensif de Frank Reich, Rhodes a semblé ressusciter.

Il n’est certes pas revenu à son niveau All-Pro de 2017, mais il a tout de même impressionné. On l’a vu toujours capable de suivre son receveur dans les moments chauds. Son talent et son expérience devraient intéresser quelques franchises.

Les joueurs restreints : JC Jackson (25 ans) et Darious Williams (27 ans)

On peut, sans trop s’avancer, affirmer que ces deux-là ne bougeront pas de franchise cette saison. Que ce soit JC Jackson à New England ou Darious Williams à Los Angeles, les deux hommes ont trop de valeur pour que leur franchise respective ne fasse pas le nécessaire pour les garder. Les deux cornerbacks sont d’ailleurs dans des situations similaires.

Ils jouent tous les deux à l’opposée d’un des meilleurs cornerbacks de la ligue. Pour Jackson c’est Stephon Gilmore, meilleur défenseur de l’année en 2019, tandis que pour Williams, c’est Jalen Ramsey, déjà deux fois All-Pro. Pourtant, ils ont réussi à se faire un nom grâce à leur qualité en couverture et leur talent. À 25 et 27 ans, ils sont l’avenir des Patriots et des Rams à leur poste.

Les vétérans : Richard Sherman (33 ans), Patrick Peterson (31 ans), Malcolm Butler (31 ans) et Kareem Jackson (32 ans)

Ces quatre-là sont des noms bien connus de la NFL. Forcément quand on pense à Sherman, Peterson, Butler ou Jackson, on pense à des actions magnifiques, des saisons extraordinaires et du talent à revendre. Pas sûr que l’un des quatre soit encore capable de jouer à son meilleur niveau, toutefois, même un cran en dessous, ces joueurs restent des défenseurs d’une qualité rares.

Leur expérience compense désormais le léger déclin physique et recruter l’un de ces trois joueurs est l’assurance de voir arriver un leader dans son vestiaire. Certes le prix doit être raisonnable, mais Sherman Peterson, Butler et Jackson prétendent encore largement à une place de titulaire dans cette ligue.

Les autres : Jason Verrett (30 ans), Ronald Darby (27 ans), Mike Hilton (27 ans), Janoris Jenkins (32 ans), Jaquisi Tartt (29 ans), K’Waun Williams (30 ans), Xavier Woods (25 ans), Keanu Neal (25 ans), Bashaud Breeland (29 ans), Quinton Dunbar (29 ans), Malik Hooker (24 ans), Tre Boston (28 ans), Troy Hill (29 ans), Chidobe Awuzie (26 ans), Tashaun Gipson (30 ans)…

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec