[Intersaison] War Room – Indianapolis Colts : le pari Carson Wentz

Se relancer et faire passer un cap, voilà la mission de Carson Wentz

La saison 2020 vient de se terminer, et dès le 17 mars prochain, la campagne 2021 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. A l’honneur, aujourd’hui, les Indianapolis Colts.

Que penser de la saison des Colts ? Absent des playoffs l’an dernier, Indianapolis a retrouvé la phase finale cette année mais s’est fait battre dès le premier tour par Buffalo. Si Philip Rivers a permis à sa nouvelle équipe de retrouver les playoffs, on l’a senti en bout de course et il a sans réelle surprise annoncé sa retraite.

Les Colts étaient donc à la croisée des chemins avec un effectif taillé pour jouer les playoffs mais pas de capitaine aux commandes. Le moment choisi par Ballard pour tenter un nouveau coup en montant un échange avec les Eagles pour faire venir Carson Wentz. Un pari intéressant vu la compensation mais suffisant pour faire passer un palier aux Colts ?

Les tauliers

1. Quenton Nelson (G)
2. Darius Leonard (LB)
3. DeForest Buckner (DT)

Excellents depuis leur entrée dans la ligue il y a trois saisons, Quenton Nelson et Darius Leonard se sont imposés comme les piliers et leaders de leur équipe. Gros caractère, all-pro et quasiment irréprochables sur le terrain, les deux jeunes joueurs devraient être bientôt prolongés (dès cet été ?) et continuer chez les Colts.

Arrivé l’été dernier via un échange, DeForest Buckner s’est rapidement imposé comme un élément fort de la défense des Colts et comme le moteur de la ligne défensive, apportant enfin cette capacité à produire du pass-rush depuis le centre de la ligne. Il sera encore une fois l’un des points forts de la franchise en 2021.

Les indésirables

S’il y a une chose que l’on peut difficilement reprocher à Chris Ballard, c’est bien la gestion des contrats. Quand on se penche sur les joueurs encore sous contrat l’an prochain, aucun ne semble être une épine dans le pied pour la franchise au point de devoir s’en séparer prématurément et avoir des pénalités dans la masse salariale pour cela.
Côté « comportement », là encore, aucun joueur ne semble poser un problème chez les Colts.

L’homme de l’été

Carson Wentz (QB)

Qui d’autre que Carson Wentz ? Le quarterback sera scruté à tous les niveaux et pour plusieurs raisons.
D’abord, il doit se relancer après une saison 2020 catastrophique en terme de niveau : perte de balles, imprécision, mauvaise lecture… Les défauts étaient nombreux et Wentz devra vite montrer qu’il est de nouveau un titulaire en NFL. Forcément avec une ligne offensive plus solide, un coach-mentor et quelques cibles de plus, cela devrait aller un peu mieux pour lui.

Ensuite en le faisant venir après avoir tenté Philip Rivers, le message de Chris Ballard est assez clair : faire passer un palier supplémentaire à Indianapolis. Le manager général des Colts doit suffisamment croire au talent du jeune quarterback (et en Frank Reich) pour tenter ce pari dans une équipe avec un effectif solide.
Mais verra-t-on le Carson Wentz de 2017 ou celui des dernières saisons ?

Les principaux free agents

T.Y Hilton (WR)
Justin Houston (DE/OLB)
Malik Hooker (S)
Xavier Rhodes (CB)
Anthony Walker (LB)

Dans cette cuvée de joueurs libres, TY Hilton et Justin Houston font office de vétérans. Les deux joueurs en ont encore sous le capot (à l’image d’Houston dans le top 10 des edge rusher les plus efficaces cette saison) et peuvent apporter leur leadership auprès de joueurs pas encore prêt à prendre la relève (Pittman et Campbell notamment pour les receveurs). On peut donc s’attendre à ce que Chris Ballard trouve un terrain d’entente avec les deux joueurs pour leur proposer des contrats d’une ou deux saisons à prix intéressant pour les deux camps.

Pour l’arrière garde défensive, la gestion est plus complexe. Si Malik Hooker est un joueur correct, ses nombreuses blessures et son rendement en-dessous de ce que l’on peut attendre d’un premier tour devraient lui coûter sa place dans l’effectif. Quant à Xavier Rhodes, sa saison à Indianapolis lui a fait le plus grand bien, lui qui sortait de deux saisons désastreuses à Minnesota. Les bons cornerback ne sont pas légion, et les équipes n’en n’ont pas assez, Rhodes devrait donc avoir plusieurs propositions cette intersaison. A lui de voir s’il veut retenter sa chance ailleurs ou rester dans l’équipe qui l’a relancé…

Enfin, le très apprécié (par les fans et le vestiaire) Anthony Walker devrait faire ses bagages. Bien qu’il soit un solide titulaire, Chris Ballard pourrait préférer se concentrer sur des prolongations de contrat et voir en Bobby Okereke un successeur sur le poste de Walker.

Le top 5 des besoins

1 – Left tackle
2 – Cornerback
3 – Safety
4 – Defensive end
5 – receveur

La retraite anticipée d’Anthony Castonzo a jeté « un froid » chez les Colts, Indianapolis avait jusque-là un groupe complet et sans faille. Avec le départ de leur tackle gauche, les Colts doivent rapidement le remplacer pour continuer à faire de cette ligne offensive le point fort de l’équipe et permettre à Wentz de se remettre rapidement en « marche » avec une ligne solide.

En défense, et d’autant plus dans l’hypothèse de départ de Malik Hooker et Xavier Rhodes, les Colts devront renforcer leur arrière garde défensive sur les deux postes afin d’accompagner les jeunes Rock ya-Sin et Julian Blackmon. Enfin, du renfort sur la ligne est également à prévoir compte tenu du fait que Houston, Autry et Muhammad sont libres cette intersaison.

Enfin le corps de receveur peut être amélioré, surtout si TY Hilton venait à ne pas resigner chez les Colts. L’apport d’un autre receveur bien établi dans la ligue serait un plus dans ce cas.

La cible

Chidobe Awuzie (CB)

En partant du principe que Chris Ballard pourrait faire revenir TY Hilton, il nous semble peu probable de voir Indianapolis allait chercher un gros receveur sur le marché. Notre choix s’oriente donc vers le backfield défensif.

Sans superstar à cette position sur le marché, Indianapolis pourrait se laisser tenter par le pari Chidobe Awuzie. Un peu décevant en 2020 et pas forcément fait pour la couverture individuelle du futur coordinateur défensif de Dallas, l’actuel défenseur des Cowboys connait bien Matt Eberflus.

L’actuel coordinateur défensif des Colts l’avait supervisé durant sa saison rookie en 2017. Awuzie semble plus à l’aise sur la couverture de zone et ça tombe bien car Indianapolis est la 2e équipe de la ligue qui utilise le plus la couverture de zone.

Le jeune joueur pourrait donc signer à un prix correct et voir son niveau de jeu augmenter grâce aux schémas de son coach. Un combo gagnant pour les deux camps.

Le sang neuf

Samuel Cosmi (T)

Vu leur position à la Draft à ce jour (21e), il semble compliqué pour Indianapolis d’aller chercher un des meilleurs cornerback. L’équipe devrait donc aller vers un autre de ces besoins. A ce titre, la cuvée talentueuse de jouer de ligne offensive pourrait permettre aux Colts de trouver le remplaçant d’Anthony Castonzo.

Compte tenu des tendances, un tackle comme Samuel Cosmi pourrait faire l’affaire. Doté d’une excellente mobilité et d’une bonne palette technique, le joueur pourrait être à l’aise dans le système de Frank Reich. Expérimenté et efficace contre la course, il semble coller avec les besoins d’Indianapolis à cette position à la Draft.

(propos rédigé avec l’aide de Victor Roullier)

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec