[Intersaison] War Room – New York Giants : Attaque, chantier en construction

Daniel Jones joue gros en 2021.

La saison 2020-21 est dans le rétroviseur. La free agency ouvrira officiellement ses portes le 17 mars prochain. En attendant, Touchdown Actu en profite pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise.

La saison 2020,des New York Giants a alterné le bon et le mauvais, pour finir avec un bilan proche de celui attendu : 6 victoires pour 10 défaites, soit la meilleure saison depuis 2016.

Pour la première année de Joe Judge en tant que coach principal, les progrès défensifs ont été notables, alors que l’attaque reste un chantier. C’est ce dernier aspect du jeu qui sera le focus principal de l’intersaison 2021, du quarterback aux receveurs jusqu’aux joueurs de lignes.

Les tauliers

1 – Blake Martinez (LB)
2 – James Bradberry (CB)
3 – Daniel Jones (QB)

Les deux plus importantes recrues défensives de 2020 n’ont pas déçu, et elles sont rapidement devenues les leaders d’une jeune défense en recherche de repères. Blake Martinez a été à l’image de sa carrière, une machine à statistique, souvent dépassé en couverture de passe mais terriblement efficace contre la course. Chaque défense a besoin d’un capitaine au centre du système, et l’ancien Packers a les épaules pour ce rôle.

James Bradberry a lui aussi trouvé rapidement sa place à new York. Arrivé de Carolina, il a réalisé une excellente saison, encaissant seulement 594 yards et 4 touchdowns, Dans le même temps il a défendu 18 passes pour 3 interceptions. Il est le cornerback dont l’équipe avait besoin, et il sera lui aussi un incontournable des saisons à venir.

L’attaque au contraire manque encore de ce leader, cette pierre angulaire sur laquelle construire un système. Il existe des joueurs de talent, comme Saquon Barkley, mais il serait naïf de ne pas regarder du côté du quarterback pour essayer de trouver cette stabilité nécessaire.

Les indésirables

1 – Golden Tate (WR)
2 – Evan Engram (TE)

Actuellement, le site overthecap donne aux Giants moins d’un million de dollar de latitude sur le cap salarial (hypothèse 176 millions). Les Giants ont pourtant besoin de se renforcer, et donc de créer de la flexibilité financière. Le mouvement qui donnerait le plus de cap serait de se séparer de Kevin Zeitler, mais la ligne a trop besoin de lui.

Les deux victimes les plus probables sont Golden Tate et Evan Engram. Le premier à 33 ans et ne produit plus au niveau de son contrat, et le second est définitivement une déception après sa sélection au premier tour de la draft 2017. Ce dernier n’a jamais retrouvé le niveau de sa saison rookie, et ses drops ont coûté cher dans la course aux playoffs en NFC Est, notamment contre les Eagles.

L’homme de l’été

Saquon Barkley (RB)

Il est LA star de cette équipe… Quand il est sur le terrain. Après une saison tronquée en 2019, c’est une saison quasi-blanche qu’a connue l’ancien de Penn State en 2020. Les ligaments et le ménisque sont touchés, le genre de blessure qui préoccupe encore plus lorsqu’il s’agit d’un coureur.

Barkley peut-il retrouver l’explosivité de sa saison 2017, lorsqu’il a été nommé rookie offensif de l’année ? C’est toute la question. Il faudra pour cela qu’il soit aidé par sa ligne, et c’est tout l’enjeu de l’intersaison qui se prépare. S’il redevient la double menace qu’il pouvait être, la pression sur les épaules de son quarterback Daniel Jones sera beaucoup moins forte.

Les 5 principaux agents libres

1 – Leonard Williams
2 – Kyler Fackrell
3 – Dalvin Tomlinson
4 – Wayne Gallman
5 – Cameron Fleming

Si la défense a si bien réussi cette saison, c’est notamment grâce à son front seven qui a été très performant. Leonard Williams est le leader de cet escouade, et il est peu probable que les Giants le laisse partir vu le prix payé lors de son échange en 2019.

Mais il n’est pas le seul de cette escouade à être agent libre, puisque le linemen Dalvin Tomlinson et le linebacker Kyler Fackrell sont eux aussi sur le marché. New-York ne pourra pas garder tout le monde, et Joe Judge va devoir faire les bons choix.

Le cas de Cameron Fleming aussi devra être tranché, alors que Nate Solder va revenir d’opt out, et il faudra trouver une assurance derrière Barkley si Wayne Gallman vient à partir. Globalement les Giants ont peu de départs difficiles à gérer, et vont pouvoir se concentrer sur le recrutement.

Le top 5 des besoins

1 – Wide Receiver
2 – Tight End
3 – Ligne offensive intérieure
4 – Cornerback N°2
5 – Linebacker

Du côté des receveurs, rapprochés ou extérieurs, tout est à refaire. La draft, la free agency, tous les moyens vont devoir être mis en œuvre pour renforcer cette escouade. Daniel Jones doit recevoir de l’aide pour progresser, et cela doit être la priorité de la franchise de New York.

Mais l’aide ne doit pas venir que des cibles, elle doit aussi venir de la protection. Solder va revenir de opt-out, Andrew Thomas doit progresser sur sa seconde année, ainsi le recrutement viendra plutôt à l’intérieur. À part Zeitler, personne n’a convaincu, que ce soit Nick Gates, Shane Lemieux ou Will Hernandez. Il est donc fort probable que New York investisse dans ses postes. Bonne nouvelle, la draft s’annonce profonde.

Mais la défense n’est pas oubliée. Il faut trouver un compagnon de jeu pour Bradberry et pour Martinez, afin de consolider les forces de cette équipe. Là encore la draft pourra aider, même si un cornerback d’expérience ne serait pas de trop.

Sep 24, 2018; Tampa, FL, USA; Pittsburgh Steelers wide receiver JuJu Smith-Schuster (19) runs the ball during the first half against the Tampa Bay Buccaneers at Raymond James Stadium. Mandatory Credit: Douglas DeFelice-USA TODAY Sports

La cible

JuJu Smith-Schuster (WR)

C’est la thématique de cette fin d’article, les receveurs sont la priorité. Et le marché des agents libres regorge de joueurs intéressants cette saison. Si les plus grosses cibles risquent d’être impossibles à atteindre financièrement, JuJu Smith-Schuster peut lui poser ses valises chez les Giants.

En perte de vitesse depuis sa saison XXL en 2018, il a perdu sa place de titulaire chez les Steelers et devrait être disponible. Physique imposant capable de gagner les 50-50, il peut devenir la soupape de sécurité de Daniel Jones. Capable dévoluer à l’extérieur ou dans le slot, il dispose d’une polyvalence précieuse dans l’attaque de Jason Garrett.

Le sang neuf

Rashod Bateman (WR, Minnesota)

This city needs me. Quand Gotham a besoin d’être sauvé, Bat(e)man répond à l’appel. Daniel Jones a besoin d’une cible référence pour mettre en place un jeu vertical efficient, et Rashod Bateman semble être le profil parfait parmi les receveurs qui seront disponibles.
Coureur de tracés extraordinaire, il dispose d’une capacité à faire des réceptions dans le trafic assez remarquable. Il n’est pas le plus grand athlète de la cuvée mais son apport sera immédiat.

Sera-t-il choisi en 11 ? Surement pas, mais en cas de trade down ou de trade up depuis le deuxième tour, il pourrait être la bonne affaire de fin de premier tour, le Justin Jefferson de 2021.

Autre choix : Kyle Pitts (TE, Florida), Jaylen Waddle (WR, Alabama), Caleb Farley (CB, Virginia Tech), Patrick Surtain II (CB, Alabama), Zaven Collins (LB, Tulsa), Jaycee Horn (CB, South Carolina)

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec