Chris Jones (Chiefs) : « Les pénalités peuvent changer un match »

Kansas City a a souffert de quelques coups de sifflets litigieux. Un arbitrage trop serré au goût de Chris Jones.

Les arbitres n’ont pas fait de cadeaux aux Chiefs. À la fin de la première mi-temps, plusieurs mouchoirs jaune ont coûté cher à Kansas City.

Un joueur pénalisé sur un field goal pour finalement prolonger une série offensive des Buccaneers jusqu’à un touchdown. Une interférence défensive très sévère sur Tyrann Mathieu pour placer Tampa aux portes de la end zone et d’un nouveau touchdown juste avant la pause. Des décisions qui ont fait mal.

Après la rencontre, Chris Jones ne pouvait que constater les dégâts.

« Les pénalités affectent le match à 1000%. Qu’est ce que je peux dire ? Nous avons eu beaucoup de pénalités contre nous aujourd’hui », a expliqué le defensive tackle en conférence de presse.

Une interception a aussi été annulée suite à un tenu d’un cornerback des Chiefs.

« Cette interception aurait pu changer le match », assure Jones.

Si les décisions ont surpris Jones, c’est aussi parce qu’il attendait visiblement un arbitrage un peu différent.

« J’étais très surpris. C’est le Super Bowl. Normalement vous laissez les mecs jouer, surtout dans le plus gros match de l’année. Les pénalités peuvent changer le match. »

Les Chiefs ont été pénalisés 11 fois, contre 4 pour les Buccaneers. Si les joueurs de Kansas City n’ont pas été aidé, leur attaque n’a quand même jamais réussi à trouver de rythme. Pas sûr que le match se joue là-dessus.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec