Seahawks – Rams (20-9) : Seattle remporte la NFC Ouest !

Pour la première fois depuis 2016, les Seahawks remportent leur division.

Seattle Seahawks (11-4) – Los Angeles Rams (9-6) : 20-9

La NFC Ouest a un nouveau champion ! Dans un match rugueux et défensif, Seattle a réussi à faire la différence sur quelques coups d’éclats défensifs et offensifs pour l’emporter. Avec cette victoire, les Seahawks s’assurent la tête de division et donc une place en playoff.

Les locaux ont arraché la victoire en fin de quatrième quart-temps avec une série menée de main de maître par Russell Wilson (20/32, 225 yards, 1TD) qui conclue en se connectant dans l’endzone avec Jacob Hollister pour le touchdown de la victoire (20-9).

Mètre par mètre

Il y a peu de grosses actions offensives à se mettre sous la dent en première mi-temps.

Face à de très solides défenses, les attaques ont du batailler pour gagner le moindre yard. Pas toujours inspirées, à l’image de leur quarterback respectif, les deux équipes dépassent difficilement la barre des 100 yards gagnés à la pause et aucune d’entre elle n’est parvenue jusqu’à la zone rouge (les 20 derniers yards) adverse.

Forcément, le tableau d’affichage reflète également cet état de fait avec un petit 6-6 à la mi-temps. Les Rams ont marqué deux field goals après de longues séries sans trouver la faille pour conclure.

Côté Seattle, deux séries coup sur coup ce sont finies par des field goals. L’une venant par ailleurs à la suite d’une interception de Quandre Diggs. Des opportunités donc, mais pas de conclusion non plus.

Los Angeles plombé par la finition

La première série de la seconde mi-temps est la bonne avec le premier touchdown (13-6) du match sur une courte course de Russell Wilson après 70 yards remontés notamment grâce à un big play de 45 yards sur une 3&8 dont Seattle raffole tant.

Los Angeles donne le sentiment de pouvoir répondre en gardant le cuir près de 7 minutes et en arrivant au porte de l’endzone adverse. Sauf que McVay et les siens s’embrouillent et voient leurs quatre tentatives êtres bloquées !

Heureusement pour les Rams, ils peuvent compter sur leur défense qui empêche Seattle de sortir de sa zone d’en-but et permettant ainsi à leurs collègues de l’attaque de repartir de 44 yards adverse. Sauf qu’une nouvelle fois l’attaque patine à la finition et se contente d’un field goal (13-9). Le 4e quart débute et les visiteurs n’ont pris que 3 points sur leur 11 dernières minutes de possession. Peu, trop peu…

Seattle plus létal

Après un échange de punt, les locaux tuent le match avec un drive de 80 yards et 5 minutes qui illustre parfaitement ce qui sépare les deux équipes : le quarterback. Sur cette série, le numéro 3 de Seattle distribue et enchaîne les passes jusqu’à trouver Jacob Hollister pour le touchdown (20-9).

Avec moins de 3 minutes à jouer et 11 points de retard, Los Angeles ne parvient pas à revenir et dit adieu à la division et à une qualification en playoff dès cette semaine. Malgré un bel effort défensif de l’équipe, les interrogations autour de Jared Goff (24/43, 234 yards, 1INT) ne vont pas se dissiper.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec