Touchdown Shop

Anthony Lynn (Chargers) : « L’autre jour, c’était Pearl Harbor »

Le vrai naufrage semble être celui d'Anthony Lynn à la tête des Chargers.

Suite à leur très large défaite dimanche, il va y avoir du changement chez les Chargers. L’entraîneur, Anthony Lynn, a déclaré mercredi aux journalistes qu’il assumera les fonctions de coordinateur des équipes spéciales pour le reste de la saison. Lors du match contre les Patriots, ils ont encaissé un touchdown sur retour de punt et un de leurs field goal a été bloqué et retourné en touchdown.

C’est le deuxième changement dans le coaching des équipes spéciales cette saison. Lynn a précédemment réaffecté George Stewart du poste de coordinateur des équipes spéciales à un rôle d’analyste principal en novembre. L’entraîneur adjoint des équipes spéciales Keith Burns et l’assistant Chris Caminiti ont été chargés de remplir le rôle de Stewart. Et c’est désormais Anthony Lynn qui va prendre les choses en main.

Des drôles de comparaisons

Le point presse de mercredi a aussi été l’occasion de voir Lynn se perdre un peu plus avec ses comparaisons qu’avec sa gestion du jeu. S’il a admis que la situation des Chargers était compliquée,il a soutenu que le meilleur était à venir. En comparant cette situation à une autre, pourtant bien différente.

« L’autre jour, c’était Pearl Harbor, l’une des plus grandes défaites de ce pays. Et nous avons rebondi de cela. J’ai en quelque sorte utilisé cela comme exemple avec mon staff l’autre jour. Nous sommes en difficulté, mais nous ne sommes pas encore morts. »

Avec 3 victoires et 9 défaites, les Chargers sont mathématiquement éliminés de la course aux playoffs. Ils sont donc bien « morts » sur le plan sportif.

La bonne nouvelle, c’est quand même que la défaite de dimanche contre les Patriots n’a pas causé plus de 2500 morts… Le seul point commun, c’est que Lynn a coulé.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires