Le nombre de commotions cérébrales repart à la hausse en 2019

Malgré les efforts de la ligue, le nombre de joueurs commotionnés a augmenté entre 2018 et 2019

Mises en lumière par les nombreux procès d’anciens joueurs ou encore au cinéma, les commotions sont devenues une des principales inquiétudes de la NFL. L’année 2018 avait été concluante à ce sujet puisqu’elle mettait un terme à 6 années de hausses consécutives, passant de 281 cas diagnostiqués à 224.

Malheureusement pour les joueurs, cette tendance ne s’est pas prolongée, puisque 234 commotions ont été enregistrées pour l’année 2019, pré-saison et saison régulière cumulées.

Cependant, tout ne serait pas négatif. Selon Judy Battista, pour NFL.com, la ligue serait satisfaite de voir que le nombre de commotion à baissé, entre 2018 et 2019, lors des séances d’entraînement de la pré-saison. Pour la NFL, le bannissement de certains types de séances auraient permis cette diminution des blessures.

Jeff Miller, le vice précident en charge de la santé et de la sécurité des joueurs en NFL a expliqué que la ligue ne comptait pas en rester là, et cherche toujours des moyens supplémentaires pour limiter les blessures. Présent dans le débat depuis longtemps, la question du maintien des kick offs pourraient une fois de plus ressurgir.

Tags →  
Partagez cet article sur : Twitter Facebook

L'info NFL en continu

Afficher les actus suivantes
Soutenez Touchdown Actu sur Tipeee

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés
Parier en ligne sur la NFL avec