[Preview] Divisional Round Week-end : revanche pour les Bills et les Packers ?

Buffalo et Green Bay espèrent leur revanche face aux Chiefs et aux 49ers, au coeur de week-end qui promet d'être riche en émotions.

L’écrémage a commencé. Ils ne sont plus que 8 à pouvoir prétendre au titre désormais.Et si la logique est globalement respectée (7 des 8 équipes se sont imposées à domicile), il y a tout de même un trouble-fête : Green Bay. Les Packers retrouvent d’ailleurs les 49ers pour un match qui pourrait être leur revanche. Ils ne sont pas les seuls d’ailleurs à souhaiter vaincre les démons du passé puisque Buffalo accueille Kansas City avec l’idée d’enfin faire tomber ces Chiefs qui leur ont fait tellement de mal depuis quelques saisons.

Dans le même temps, Baltimore et Detroit espèrent s’imposer à domicile, mais affrontent des équipes poil-à-gratter. On n’attendait en effet pas forcément Houston et Tampa Bay à ce niveau de compétition, mais Texans et Buccaneers ne comptent jouer les faire-valoir. On aborde en tout cas, l’un des plus beaux week-end de la saison.

Le duel : Josh Allen vs. Patrick Mahomes

Coup d’envoi dimanche à 00h30
Buffalo Bills (2) – Kansas City Chiefs (3)

Comme on se retrouve. Pour la troisième fois en quatre ans, les Bills et les Chiefs vont s’affronter en playoffs. Les deux amis, Patrick Mahomes et Josh Allen, vont de nouveau se rencontrer dans un match à enjeu. Pourtant, on pensait bien que cette revanche n’arriverait cette année. En difficultés au cœur de la saison régulière, Bills et Chiefs ont su miser sur leur expérience pour de nouveau se retrouver à ce stade. Comme à chaque fois, leur rencontre se déroulera lors du Divisional Round. Pour l’instant, Patrick Mahomes et les Chiefs ont l’avantage avec deux succès et aucune défaite. Et si Josh Allen n’a pas souhaité parler de revanche, ces matchs sont présents dans toutes les têtes. Sauf que les choses ne sont pas tout à fait les mêmes cette saison. D’abord parce que cette fois-ci c’est sûr, cette rencontre ne se jouera pas sur un « pile ou face ».

Ensuite, parce que cette saison, Chiefs et Bills ne s’affronteront pas à l’ArrowHead, mais bien au Highmark Stadium. Pour la première fois, Buffalo va accueillir cette rencontre et compte sur ses fans pour faire la différence. Le duel de quarterback attirera forcément toute l’attention. D’un côté, Josh Allen nous a livré une nouvelle très belle saison (4 306 yards, 29 TDs et 18 INTs + 524 yards au sol et 15 TDs), mais ses nombreuses pertes de balle posent toujours question. De l’autre, Patrick Mahomes est toujours très dangereux pour une défense (4 183 yards, 27 TDs et 14 INTs + 389 yards au sol), mais ne semble pas à son meilleur niveau. Pas aidé, il est vrai, par une attaque en demi-teinte. Les défenses auront une lourde responsabilité dimanche, mais très clairement  le match se gagnera (ou se perdra) grâce aux quarterbacks. Alors, revanche ou pas ?

Le joueur : C.J. Stroud

Coup d’envoi samedi à 22h30
Baltimore Ravens (1) – Houston Texans (4)

Et dire que ce n’est que sa première année. En seulement une saison, C.J. Stroud s’est déjà imposé comme l’un des tout meilleurs lanceurs de la ligue. Non seulement, il a livré une très belle saison régulière, mais en plus il a validé ses performances par un match de playoffs impressionnant. Si on ne regarde que les statistiques lors du match de Wild Card, la performance ne paraît pas incroyable. Mais quand on se penche de plus près sur son match, on se rend compte que l’ancien d’Ohio State n’a quasiment fait aucune erreur. Résultat, les Texans ont réussi à passer un tour en post-saison et se retrouvent désormais à jouer lors du Divisional Round Week-End. Là où on ne les attendait certainement pas avant quelques années. Surtout, ils sont désormais sans pression et peuvent prendre toute cette expérience comme du bonus.

Attention, cela ne veut pas dire qu’ils se déplacent à Baltimore en victimes. Ils comptent bien rendre la vie du premier de l’AFC en saison régulière difficile. Ces deux équipes se sont déjà rencontrées cette saison. C’était en semaine 1 et les Ravens s’étaient imposés 25-9. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et les deux équipes ont suivi une courbe de progression exponentielle. À l’image de leurs deux quarterbacks. Le premier, Lamar Jackson, est le favori pour remporter le titre de MVP, tandis que le second sera le rookie offensif de l’année. Une victoire ce samedi serait en tout cas historique pour l’une ou pour l’autre de ces deux équipes. Baltimore n’a en effet plus accueilli une finale de conférence depuis 1971, tandis que les Texans n’ont tout simplement jamais atteint ce stade (les Oilers l’ont fait en 1980).

L’entraîneur : Matt LaFleur

Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 02h15
San Francisco 49ers (1) – Green Bay Packers (7)

Là encore, les deux équipes se connaissent très bien. Et même si elles ne sont pas dans la même division, l’histoire commune est riche. Aaron Rodgers, l’ancien quarterback des Packers, doit notamment faire des cauchemars à propos de San Francisco. C’est simple, les 49ers ont éliminé le multiple MVP à 4 reprises alors qu’il était le lanceur titulaire de Green Bay. Deux de ces éliminations sont d’ailleurs très récentes puisqu’en 2019 et 2021, les Californiens ont pris le meilleur respectivement en finale de conférence et lors du Divisional Round. Et si Rodgers n’est plus là, Matt LaFleur lui est toujours présent. Souvent critiqué, notamment après ces défaites, le technicien reste l’un des meilleurs entraîneurs de la ligue. Cette année, la saison régulière a été moins impressionnante que ces trois premières (13 victoires à chaque saison entre 2019 et 2021), mais il a tout de même qualifié son équipe en playoffs.

Matt LaFleur, entraîneur des Green Bay Packers.

Et après une victoire surprise face aux Cowboys, qui ne souffre toutefois d’aucune contestation, les Packers comptent bien enfin passer par-dessus l’obstacle 49ers et glaner cette fameuse revanche. Cette fois, LaFleur aura Jordan Love comme quarterback. Le jeune lanceur a prouvé tout son talent lors du match précédent et aborde lui ce match sans fantômes du passé. Pas de revanche pour lui, qui sera toutefois l’arme principale de son entraîneur, souvent dominé par son homologue. Kyle Shanahan avait en effet pris le dessus sur LaFleur lors de ces fameux matchs de playoffs. Leur opposition sur les bancs de touche risque d’ailleurs de valoir le détour. Dans ce match en tout cas, toute la pression est sur les 49ers. Après une semaine de repos (ainsi qu’une semaine 18 tranquille), ils ne doivent pas passer au travers de cette rencontre à domicile. San Francisco vise la victoire finale et atteindre la finale de conférence doit être la moindre des choses. Pour le reste, ils verront la semaine prochaine. Du moins, ils l’espèrent.

La stat : 1957

Coup d’envoi dimanche à 21h00
Detroit Lions (3) – Tampa Bay Buccaneers (4)

Plus qu’une statistique, une date. Celle de la dernière saison durant laquelle les Lions ont remporté deux succès en playoffs. Depuis, ils n’avaient gagné qu’un match de playoffs, en 1992, avant un retour en force cette saison. Le week-end dernier, les hommes de Dan Campbell ont enfin vaincu le signe indien et semblent sur leur lancée désormais. Sans complexe, ils visent grand et veulent s’appuyer sur leur bonne dynamique. L’objectif est maintenant le titre final. Pour cela, il va falloir faire le travail à domicile et enchaîner une deuxième victoire consécutive en post-saison pour la première fois depuis 67 ans. En face, les Buccaneers n’ont pas ce problème. Tampa Bay est en effet la seule équipe de NFC à s’être qualifiée tous les ans depuis 2020.

Plusieurs joueurs, vainqueurs du Super Bowl aux côtés de Tom Brady il y a 3 ans, sont toujours là. L’expérience est de leur côté face à des Lions inexpérimentés à ce niveau. Il faut tout de même noter que le dernier affrontement entre ces deux formations a tourné en faveur de Detroit. En semaine 6, les Lions s’étaient en effet imposé 20-6 en Floride grâce notamment à un très bon Jared Goff (353 yards et 2 TDs). Pas d’histoire de revanche ici, mais le duel à distance avec l’autre ancien numéro 1 de la draft, Baker Mayfield, sera intéressant à observer. Dans quelques jours, l’un des deux s’apprêtera à jouer une finale de conférence. Qui l’eût cru il y a encore quelques saisons.

Les affiches

Coup d’envoi samedi à 22h30
Baltimore Ravens (1) – Houston Texans (4)
Coup d’envoi dans la nuit de samedi à dimanche à 02h15
San Francisco 49ers (1) – Green Bay Packers (7)
Coup d’envoi dimanche à 21h00
Detroit Lions (3) – Tampa Bay Buccaneers (4)
Coup d’envoi dimanche à 00h30
Buffalo Bills (2) – Kansas City Chiefs (3)

Parier en ligne
sur la NFL avec

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires