[Preview] Semaine 12 (Thanksgiving) : des Cowboys à la fête ?

Pour Thanksgiving, les Cowboys veulent poursuivre leur bonne dynamique au cœur de 4 rencontres entre jeudi et vendredi.

Coup d’envoi jeudi à 18h30
Detroit Lions (8-2) – Green Bay Packers (4-6)

Paradoxalement, la courte victoire des Lions face aux Bears a presque conforté cette équipe dans le haut de tableau. Malmenés, bousculés par une équipe motivée, les Lions ont réussi à se sortir du piège de Chicago. Un match qu’ils auraient peut-être perdu il n’y a pas si longtemps. Désormais, les hommes de Dan Campbell peuvent gagner de différentes manières, même quand Jared Goff n’est pas au top.

Pour lancer ce Thanksgiving, ils accueillent des Packers qui sortent eux aussi d’une victoire. À domicile, Detroit ne doit pas laisser passer l’occasion de mettre la pression sur ses adversaires dans la NFC. À commencer par les Cowboys et les 49ers qui joueront dans la foulée. De leur côté les partenaires de Jordan Love n’ont pas encore abandonné tout espoir de playoffs, mais chaque défaite désormais les éliminerait quasi-définitivement.

Jared Goff, quarterback des Detroit Lions.

Coup d’envoi jeudi à 22h30
Dallas Cowboys (7-3) – Washington Commanders (4-7)

Micah Parsons est près pour le festin ! Les Cowboys adorent Thanksgiving. Habitués à jouer en ce jour particulier, ils affichent un bilan de 32 victoires pour 22 défaites et 1 match nul. Surtout, ils prennent souvent l’avantage face aux Commanders. Depuis 1966 et le premier match de Dallas lors du 4e jeudi du mois de novembre, les joueurs du Texas ont remporté 8 des 10 rencontres face à leur rival de division.

Une tendance qui pourrait se confirmer ce jeudi avec la défense de Dan Quinn prête à faire des misères à Washington. Les Commanders possèdent la ligne qui concède le plus de sacks derrière les Giants. Depuis le début de la saison, Sam Howell a été mis au sol à 51 reprises. C’est 11 de plus que les troisièmes (les Jets avec 40 sacks encaissés). Face à l’un des meilleurs pass-rush, symbolisé par Micah Parson, les hommes de Ron Rivera ont des soucis à se faire.

Coup d’envoi dans la nuit de jeudi à vendredi à 02h20
Seattle Seahawks (6-4) – San Francisco 49ers (7-3)

Aussi surprenant que cela puisse paraître au vu des dynamiques opposées, ces deux équipes ne sont qu’à un match d’écart. Une victoire à domicile des Seahawks leur permettrait de revenir à hauteur de leurs adversaires du jour. Ils seraient même premiers de cette NFC Ouest à la faveur du tie-breaker. Toutefois, il semble que les 49ers soient revenus à leur meilleur niveau. En difficulté il y a quelques semaines avec trois défaites consécutives, San Francisco est repartie du bon pied.

Brock Purdy a livré un match sans erreur contre Tampa Bay qui a rassuré les supporters. Quand les Californiens jouent comme ça, peu d’équipes sont capables de leur résister. Pas sûr que les Seahawks fassent partie du lot. Pete Carroll n’a plus battu Kyle Shanahan depuis la saison 2021 et reste sur trois défaites consécutives. Jeudi serait le bon moment pour arrêter cette spirale négative, mais la tâche sera ardue.

Christian McCaffrey, running back des San Francisco 49ers.

Coup d’envoi vendredi à 21h00
New York Jets (4-6) – Miami Dolphins (7-3)

Petite nouveauté cette année, la NFL ne nous offre pas seulement trois rencontres durant Thanksgiving, mais un petit bonus. L’AFC Est sera en effet à l’honneur durant le Black Friday. Pour la première fois, un match de la grande ligue sera joué un vendredi. Miami fait le déplacement à New York avec la ferme ambition de rester solidement accroché à la tête de la division. Les Dolphins ont le temps de voir venir, mais ils doivent se créer de la confiance collective à l’approche des playoffs.

La victoire face aux Raiders n’était pas leur plus clinquante, mais les Floridiens apprennent aussi à remporter les matchs pièges. Comme ce pourrait être le cas ce vendredi. À chaque fois que New York a réussi à faire tomber une grosse écurie (Philadelphia, Buffalo…), les hommes de Robert Saleh l’ont fait en provoquant des pertes de balles. L’attaque de Miami devra rester concentrée. On observera aussi le premier match de Tim Boyle, titularisé à la place de Zach Wilson, laissé sur le banc.

Parier en ligne
sur la NFL avec

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires