[Preview] Semaine 9 : les Cowboys pour envoyer un message

Chez les Eagles, Dallas passe un test au coeur de cette semaine de compétition.

Après ce succès des Steelers à domicile face aux Titans, place désormais au reste de la NFL. Ce week-end, le choix du match de la semaine est vaste. Deux ou trois rencontres auraient pu mériter ce titre, mais le duel de division dans la NFC Est a tout de même une saveur particulière. Les Eagles reçoivent Dallas dimanche soir dans une opposition qui sent déjà bon les playoffs. C’est LE match à ne pas manquer cette semaine.

On parlera aussi du match à Francfort, de Frank Reich, du défi pour Justin Herbert, de Bryce Young et des autres quarterback rookies. Voici le programme de la semaine 9.

Le match : duel de NFC Ouest

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Philadelphia Eagles (7-1) – Dallas Cowboys (5-2)

Il va falloir attendre la deuxième partie de soirée pour voir ce qui sera peut-être la plus grosse rencontre de la journée. Après un superbe échauffement entre les Chiefs et les Dolphins  (voir plus bas) et un plat de résistance entre les Bengals et les Bills (voir plus bas), les deux mastodontes de la NFC Est nous offrent un dessert incroyable. Dans ce match, Philadelphia peut assurer sa supériorité, mais ce sont surtout les Cowboys qui ont la pression. D’abord parce qu’ils ont déjà deux matchs de retard sur leurs adversaires. Ensuite, parce qu’ils doivent prouver qu’ils sont faits pour ce genre de joutes.

En Pennsylvanie, ils doivent prouver qu’ils peuvent battre un concurrent directe. Pour cela, ils pourront s’appuyer sur un duo Dak Prescott-CeeDee Lamb en grande forme en ce moment. Mais leur mission principale sera surtout d’arrêter l’attaque aérienne des Eagles. Leur ennemi numéro 1 se nomme A.J. Brown. Le receveur est, avec Tyreek Hill, le meilleur attrapeur de ballon de la ligue. Il semble inarrêtable et les Cowboys auront une tâche ardue devant eux.

Le duel : la défense des Jets vs. l’attaque des Chargers

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
New York Jets (4-3) – Los Angeles Chargers (3-4)

La semaine dernière, les Chargers ont atteint la barre des 30 points inscrits pour la première fois depuis la semaine 1. Un bon signe pour une équipe qui se cherche encore offensivement. L’escouade orchestrée par Kellen Moore devait être le moteur de la franchise cette saison, mais n’arrive pas à lancer réellement la machine. Désormais, après cette belle victoire face aux Bears dimanche dernier, Los Angeles doit confirmer. La constance est désormais la clé pour les partenaires de Justin Herbert. Problème, ils affrontent ce week-end un adversaire hautement plus outillé défensivement que Chicago : New York.

Les Jets restent sur 3 victoires consécutives. Une série qui est en grande partie (pour ne pas dire uniquement) dû à leur performance défensive. Robert Saleh possède l’une des meilleures défenses contre la passe de la ligue avec seulement 184,4 yards autorisés par match (5e en NFL). Au total, New York n’encaisse que 18,4 points par rencontre (8e). Il va donc falloir être très solide pour manœuvrer cette escouade défensive. Pour Los Angeles, ce déplacement au MetLife est un bon test pour savoir ce que peuvent espérer (ou pas) les Chargers pour la suite.

La statistique : 17-1

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (6-2) – Seattle Seahawks (5-2)

Voici le bilan de Lamar Jackson face aux équipes de la NFC. En conférence de presse, le quarterback n’a pas souhaité répondre à une question concernant ce bilan avant d’affronter les Seahawks. Certainement pour ne pas y penser et se polluer l’esprit. Mais la statistique reste tout de même notable. Une seule équipe de l’autre conférence a réussi à faire tomber le MVP 2019. Ce dimanche, il va avoir l’occasion de porter ce bilan à 18-1 face à une équipe des Seahawks en forme.

Lamar Jackson

Photo : Tiffany Amisse pour TDActu à Londres

Seattle a repris la tête de la NFC Ouest aux 49ers la semaine dernière. Avec San Francisco au repos, les hommes de Pete Carroll ont l’occasion d’asseoir un peu plus leur place en tête. Pour cela, ils vont pouvoir profiter de la présence de Leonard Williams, récupéré via un trade il y a quelques jours. L’ancien Giant vient apporter ses qualités athlétiques au milieu de cette ligne défensive. Ce qui ne sera pas de tout refus pour affronter Lamar Jackson. Les Ravens eux ont vu la victoire des Steelers ce jeudi et savent qu’ils ne peuvent pas se permettre de ralentir le rythme. Ils possèdent actuellement l’une des meilleures équipes de l’AFC, mais en NFL, il faut le prouver chaque semaine.

Le joueur : Joe Burrow

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Cincinnati Bengals (4-3) – Buffalo Bills (5-3)

A-t-on retrouvé le vrai Joe Burrow ? C’est la question que tout le monde se pose du côté de Cincinnati. En difficulté en début d’exercice, le quarterback a retrouvé de l’allant la semaine dernière. Une belle performance face aux 49ers qui a rassuré. Le lanceur a terminé avec le plus haut pourcentage de passes complétées de sa carrière (87%). Surtout, l’impression visuelle donnée nous rappelle ses deux dernières saisons. Explosif et athlétique, il a su aussi être calme et appliqué dans la poche. Avec lui, les Bengals enchaînent un deuxième gros match. Une rencontre qui sera une revanche du match de playoffs de l’an passé, remporté par les hommes de Zac Taylor.

Pour les Bills, le calendrier devient très difficile à partir de cette semaine. Ce match n’est pas un « must-win », mais pas loin. Josh Allen semble touché à l’épaule et la défense va avoir du gros travail. L’escouade va devoir contenir l’attaque de Cincinnati et devra maîtriser Joe Burrow.

L’entraîneur : Frank Reich

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Carolina Panthers (1-6) – Indianapolis Colts (3-5)

Cette réception des Colts aura forcément une saveur particulière pour Frank Reich dimanche. L’entraîneur des Panthers affronte la franchise qu’il a coachée durant quatre saisons et demi avant de se faire licencier. S’il a déjà expliqué en conférence de presse qu’il n’avait aucune animosité envers Indianapolis, ce devrait tout de même être dans un coin de sa tête. D’autant que son équipe, Carolina, sort de sa première victoire cette saison. Ce serait donc le match parfait pour enchaîner sur une série positive.

Pour cela, il va falloir composer avec la force offensive de l’équipe de Shane Steichen. Les Colts possèdent la 6e attaque de la ligue (25,6 points/match). Surtout, Indianapolis est la seule équipe à avoir dépassé les 20 points lors de ses 8 matchs cette saison. Les Panthers devront donc se méfier de la bande à Gardner Minshew et tenter d’appuyer là où ça fait mal : les pertes de balles. Le quarterback et son attaque ont déjà perdu 13 ballons cette saison (6 interceptions et 7 fumbles). Frank Reich doit donc trouver la solution pour profiter des faiblesses de son ancienne équipe. Lui qui mène une équipe qui n’a provoqué que 6 turnovers (32e de la ligue) depuis le début de la saison (1 fumble et 5 interceptions).

Francfort

Coup d’envoi dimanche à 15h30 à Francfort
Kansas City Chiefs (6-2) – Miami Dolphins (6-2)

Rarement, un match européen aura eu autant d’enjeux. Ce dimanche, les Allemands (et toute l’Europe) vont avoir l’occasion de voir deux des meilleures équipes de la ligue face à face. Surtout, cette rencontre pourrait avoir des implications directes pour les playoffs. À minima, elle va servir de baromètre à deux équipes qui ont besoin de se jauger. D’un côté, les Chiefs ne rassurent pas particulièrement offensivement, malade la semaine passée, n’est pas dans ses standards habituelles. Et même si la défense performe plutôt très bien, Kansas City a besoin de son escouade offensive pour espérer défendre son titre.

En face, tout semble aller pour le mieux en Floride. Les Dolphins explosent offensivement et réussissent à être solides défensivement. Tout aurait pu être parfait s’il n’y avait pas eu ces deux défaites qui interrogent. Miami n’a chuté que deux fois cette saison, mais c’était à chaque fois contre des grosses équipes de NFL. Les hommes de Mike McDaniel n’ont pas encore prouvé leur capacité à battre un mastodonte cette saison. Pour s’imposer clairement comme l’un des principaux favoris de la ligue, les Floridiens doivent frapper un grand coup. Ce match à Francfort est l’occasion parfaite.

Les quarterbacks rookies

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (4-4) – Minnesota Vikings (4-4)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cleveland Browns (4-3) – Arizona Cardinals (1-7)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New Orleans Saints (4-4) – Chicago Bears (2-6)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Las Vegas Raiders (3-5) – New York Giants (2-6)

Au-delà de Bryce Young et C.J. Stroud, déjà installés dans leurs équipes respectives, il y a pas mal de nouveaux lanceurs qui tentent de se faire une place dans cette ligue. Si on a vu jeudi le retour sur terre de Will Levis, d’autres seront sur le pont dimanche, même si tous sont dans des situations différentes. Les trois premiers par exemple ont plus des rôles d’intérimaire pour l’instant. À Minnesota, Jaren Hall jouera lors du déplacement à Atlanta, entre deux équipes qui veulent passer en positif. Les Vikings devraient toutefois aligner Joshua Dobbs, récupéré via un trade cette semaine, pour le reste de la saison en l’absence de Kirk Cousins.

Côté Cardinals et Bears, même schéma. Clayton Tune et Tyson Bagent sont dans l’attente des retours de Kyler Murray et Justin Fields. Le premier se déplace à Cleveland et jouera face à une défense solide. Le second quant à lui à un match à la Nouvelle-Orléans devant lui. Enfin, pour les Raiders, la situation est différente avec un nouveau régime en place qui souhaite voir ce que donne Aidan O’Connell. Le jeune lanceur va donc avoir l’occasion de se montrer avec la réception des Giants, ce qui n’est pas forcément un cadeau.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Green Bay Packers (2-5) – Los Angeles Rams (3-5)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (3-4) – Tampa Bay Buccaneers (3-4)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New England Patriots (2-6) – Washington Commanders (3-5)

Dans le reste des matchs de la semaine, seules des équipes au bilan négatif s’affrontent. En NFC, Green Bay reçoit les Rams. Deux équipes en perte de vitesse qui espèrent redonner un élan à leur saison. L’opposition la plus intéressante est peut-être celle qui se joue du côté de Houston entre les Texans et les Buccaneers. Le vainqueur retrouvera un bilan à l’équilibre.

Bien malin est celui qui saura dire qui l’emportera entre deux équipes qui performent en défense actuellement, mais qui ont du mal en attaque. Enfin, New England accueille des Commanders qui ont fait un grand ménage à la fin de la période de trade. Les Patriots ont actuellement le pire bilan de l’AFC et continuent d’accumuler les blessés. Une nouvelle défaite à domicile ferait très mal à Bill Belichick et ses hommes.

Toutes les affiches

Coup d’envoi dimanche à 15h30 à Francfort
Kansas City Chiefs (6-2) – Miami Dolphins (6-2)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (4-4) – Minnesota Vikings (4-4)
Baltimore Ravens (6-2) – Seattle Seahawks (5-2)
Cleveland Browns (4-3) – Arizona Cardinals (1-7)
Green Bay Packers (2-5) – Los Angeles Rams (3-5)
Houston Texans (3-4) – Tampa Bay Buccaneers (3-4)
New England Patriots (2-6) – Washington Commanders (3-5)
New Orleans Saints (4-4) – Chicago Bears (2-6)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Carolina Panthers (1-6) – Indianapolis Colts (3-5)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Las Vegas Raiders (3-5) – New York Giants (2-6)
Philadelphia Eagles (7-1) – Dallas Cowboys (5-2)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Cincinnati Bengals (4-3) – Buffalo Bills (5-3)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h15
New York Jets (4-3) – Los Angeles Chargers (3-4)

Au repos :
Jacksonville Jaguars (6-2), San Francisco 49ers (5-3), Detroit Lions (6-2) et Denver Broncos (3-5)

Parier en ligne
sur la NFL avec

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires