Football Head Coach

Buccaneers – Bears (27-17) : Mike Evans brille, Justin Fields s’éteint

2 sur 2 pour Tampa Bay, le compte est bon.

Tampa Bay Buccaneers (2-0) – Chicago Bears (0-2) : 27-17

Dans un duel équitable sur le papier, Tampa Bay a finalement remporté ce match en se reposant sur ses stars. Si Baker Mayfield (26/34, 317 yards, 1 TD) a encore réussi une belle performance, c’est le receveur quadruple Pro Bowler Mike Evans (171 yards, 1 TD) qui a éclaboussé le match de son talent. La performance offensive des Floridiens est satisfaisante, mais elle souligne aussi le manque de talent dans la défense des Bears. Chicago n’a pas de front seven, et n’a pas pu profiter d’une faible ligne offensive en face.

De l’autre côté du terrain Justin Fields (16/29, 211 yards, 3 yards au sol, 2 TD, 2 INT) est toujours vaillant, mais la progression reste faible, et il est incapable de passer le cap attendu. Décisif en début de match avec D.J. Moore, le quarterback a ensuite disparu, multipliant les imprécisions et incapable de se défaire de la pression adverse. 6 sacks pour la défense des Buccs, avec un Joe Tryon-Shoyinka de gala. Justin Fields va d’ailleurs crucifier son équipe avec un pick six alors qu’ils avaient l’occasion de revenir.

Avec cette seconde victoire, les Buccaneers sont toujours en course en NFC Sud. Pour Chicago, la saison s’annonce déjà longue alors que d’autres équipes se détachent au Nord.

Une étincelle puis le trou noir pour Justin Fields

Si Tampa Bay accumule les longs drives productifs dès le début du match, le manque de finition se fait sentir. Alors que les Floridiens ne marquent qu’un field goal en deux possessions, Chicago marque un touchdown sur sa première opportunité. Après un gros travail de D.J. Moore (104 yards), Justin Fields conclu au sol pour donner l’avantage aux Bears (3-7).

Sans paniquer, Baker Mayfield et son escouade vont reprendre le contrôle de ce match, au sol comme dans les airs. Rachaad White(103 yards, 1 TD) est à la conclusion du touchdown pour repasser devant, avant que Chase McLaughlin ne permette aux Buccs de finir le premier acte devant (13-10).

Le talent fait la différence

Dès le début de la seconde mi-temps, c’est Mike Evans qui va prendre les choses en mains. Absolument irrésistible, il cumule les grosses réceptions et marque le touchdown du break (20-10). Dos au mur, Chicago va pourtant y croire avec le premier touchdown de Chase Claypool (36 yards, 1 TD) sous ses nouvelles couleurs (20-17).

Alors que les Bears peuvent revenir, Justin Fields va multiplier les erreurs pour perdre ce match. Avec un pick six pour Shaquil Barrett (27-17), puis une interception pour le rookie Christian Izien. Match après match, le quarterback démontre qu’il n’est peut-être pas la solution long terme pour son équipe.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires