[Intersaison] Jacksonville Jaguars, les fauves sont libérés

Après l'explosion, la confirmation pour les Floridiens ?

Josh Allen Jacksonville Jaguars

La saison 2022 vient de se terminer, et dès le 13 mars prochain, la campagne 2023 ouvrira ses portes. Touchdown Actu en profite donc pour vous proposer un tour d’horizon des différentes franchises pendant l’intersaison. Quels joueurs garder et couper ? Quel agent libre prolonger ? Quelles recrues observer ? Voici quelques idées, franchise par franchise. À l’honneur, aujourd’hui, les Jacksonville Jaguars.

En un an, les Jaguars sont passés de plus mauvaise franchise de la ligue à participants au Divisional Round. Un retournement de situation qui doit beaucoup au changement d’entraîneur et à la progression fulgurante d’un jeune effectif. Symbole de ce renouveau, Trevor Lawrence a passé un énorme cap pour son année sophomore.

Il faut désormais confirmer cette ascension avec une nouvelle belle saison. Pour cela, il va falloir peaufiner un effectif qui possède déjà des bases solides.

Les tauliers

1. Trevor Lawrence (QB)
2. Travis Etienne (RB)
3. Josh Allen (Edge)

Difficile dans cette catégorie de passer à côté du quarterback. Sélectionné avec le 1er choix en 2021, l’ancien de Clemson n’a pas convaincu lors de sa première saison. Depuis, il a remis les pendules à l’heure, portant son équipe jusqu’à une victoire en playoffs. Cette fois c’est sûr, Jacksonville a trouvé son quarterback pour les prochaines années. Il va être la pièce centrale de cette attaque pendant un long moment.

À ses côtés dans le backfield offensif, Travis Etienne a lui aussi prouvé sa valeur cette saison. Le running back est déjà l’un des joueurs les plus explosifs de la ligue et sera une arme offensive majeure encore cette saison. De l’autre côté du terrain, Josh Allen fait office de figure de proue d’une jeune escouade défensive. Le pass-rusheur s’est déjà installé comme un leader dans cet effectif et devra amener ses partenaires dans son sillage.

Les indésirables

– Shaquill Griffin

Les grandes manœuvres ont déjà commencé en Floride. Alors que les Jaguars commençaient l’intersaison avec plusieurs millions en trop dans la masse salariale, les dirigeants ont déjà fait en sorte de revenir dans les clous. Ils ont même fait mieux. En restructurant les contrats de Christian Kirk, Zay Jones et Brandon Scherff, les Jaguars ont déjà libéré plus de 26 millions de dollars dans le salary cap. Résultat, les Floridiens se retrouvent désormais avec 13 millions de dollars disponible. Il semblerait même que les dirigeants explorent toujours d’autres options pour continuer dans ce sens. Dans ce contexte, la franchise n’a pas la nécessité absolue de se séparer de joueurs sous contrat. Ça tombe bien, il y a peu d’éléments qui ont véritablement déçu.

S’il fallait en trouver un, ce serait peut-être Shaquill Griffin. Il y a deux ans, le cornerback a signé un contrat de trois ans pour 40 millions. S’il n’a été bon en 2021, il s’est blessé l’an passé, ne participant qu’à 5 rencontres. Doug Pederson a alors replacé Darious Williams sur l’extérieur. Si on additionne le fait que Griffin n’est donc plus vraiment indispensable (à condition de trouver un remplaçant à Williams dans le slot) et que de le couper libérerait 13 millions de dollars, son avenir en Floride s’assombrit (un peu). C’est en tout cas la seule coupe qui ferait sens sportivement ET financièrement pour les Jaguars.

L’homme de l’été

Calvin Ridley (WR)

Avec les belles performances de Jacksonville, on aurait presque tendance à oublier que les Jaguars n’ont pas attendu l’intersaison pour se renforcer pour 2023. En effet, il y a quelques mois, les Floridiens ont monté un trade pour récupérer le receveur des Falcons Calvin Ridley. Quand il est sur le terrain, l’ancien d’Alabama est une menace de tous les instants qui apporterait une dimension différente à l’attaque de Doug Pederson.

Seul problème (et non des moindres), Ridley est pour l’instant suspendu par la ligue. Et s’il a déjà fait la demande, après une saison complète, de réintégration, il attend toujours la réponse de la NFL. Après ça, il devra retrouver le rythme de la compétition et surtout s’adapter à un nouvel environnement, un nouveau quarterback et un nouveau système. Mais si tout cela est fait avant la semaine 1, alors Calvin Ridley peut-être une aubaine pour Trevor Lawrence.

Les principaux free agents

1. Evan Engram (TE)
2. Jawan Taylor (OT)
3. Arden Key (DL)
4. Marvin Jones (WR)
5. Dawuane Smoot (DL)

Les autres : Andrew Wingard (S), Chris Manhertz (TE), Adam Gotsis (DL), Corey Peters (DL), Dan Arnold (TE), Tre Herndon (CB)…

L’an passé, les Jaguars avaient fait signer à Evan Engram un contrat d’un an. Comme si les dirigeants attendaient d’être convaincus pour lui proposer de rester sur plusieurs saisons. Après 17 matchs, 766 yards et 4 TDs, le tight end a prouvé sa valeur. Presque un peu trop même, puisqu’il va falloir sortir le chéquier pour le garder. Malgré une draft dense à cette position, les joueurs tels qu’Engram ne courent pas les rues. Jacksonville pourrait même utiliser le franchise tag pour garder l’ancien Giant.

Pour le reste, Jawan Taylor devrait lui aussi prétendre à un gros contrat. Pas sûr que les Jaguars aient les moyens de retenir les deux. Concernant les autres agents libres, peu de gros noms ou de titulaires sont sur le départ. Les dirigeants n’ont donc aucune obligation de retenir l’un de ces noms si les prix montent trop.

Le Top 5 des besoins

1. Tight end
2. Cornerbacks
3
. Ligne défensive
4. Receveur
5. Safety

On l’a dit, à part deux trois noms, les Jaguars n’auront probablement pas beaucoup de titulaires à remplacer lors de cette intersaison. Ils pourront donc s’attacher à ajouter de la profondeur à certains postes. Celui de tight end par exemple va avoir besoin de changement. Peu importe si Evan Engram reste ou pas, il faudra probablement aller chercher d’autres receveurs rapprochés, car Chris Manhertz et Dan Arnold sont libres.

De l’autre côté du ballon, les lignes arrière ainsi que la ligne défensive ont besoin d’un rafraichissement. On ne doute pas que Trent Baalke pourra trouver des solutions pour améliorer cet effectif.

La cible

Andre Dillard (OT, Eagles)

Il ne faudra pas s’attendre à un énorme coup d’éclat dans un mois côté Jaguars. Trent Baalke a prévenu, c’est le moment de se détourner de la free agency pour combler les trous en Floride :

On a beaucoup de jeunes joueurs qui en sont à leur premier contrat. Au fur et à mesure, ils vont rentrer dans leur deuxième contrat et ce sera de plus en plus difficile d’utiliser la free agency comme voie principale pour améliorer notre équipe. On doit se pencher sur la draft, développer les joueurs qui sont déjà là et en retenir le maximum.

À moins d’un bluff, Jacksonville ne va donc pas cibler les gros free agents disponibles. Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas faire de bonnes affaires. À l’image d’Andre Dillard, tackle remplaçant à Philadelphia, il pourrait vouloir chercher une place de titulaire. Doug Pederson, son ancien entraîneur en Pennsylvanie, pourrait en faire l’un des piliers de sa ligne pour se prémunir d’un éventuel départ de Jawan Taylor.

Le sang neuf

Bryan Bresee (DL, Clemson)

Avec le 24e choix cette saison, Jacksonville peut partir dans bon nombre de directions différentes. Si on imagine que les Jaguars parviennent à conserver Evan Engram et que le trou sur la ligne offensive soit bouché grâce à la free agency, les dirigeants pourraient alors décider de l’utiliser sur la ligne défensive.

Pour cela, Bryan Bresee pourrait être la cible idéale. Le défenseur de Clemson était annoncé plus haut dans cette draft il y a quelques semaines, mais pourrait bien être en dehors du top 20. À ce moment-là, les Jaguars seraient en embuscade.

Autres choix : Darnell Washington (TE, Georgia), Michael Mayer (TE, Notre Dame), Jaelyn Duncan  (OT, Maryland)…

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires