unibet

Dolphins – Texans (30-15) : comme prévu

Les Texans sont très mauvais. Les Dolphins sont très bons. Et pour une fois cette saison, la logique a été totalement respectée.

Miami Dolphins (8-3) – Houston Texans (1-9-1) : 30-15

Il y a des stats qui font très mal et qui disent tout. À la mi-temps de ce match, Houston avait gagné 32 yards. Miami avait déjà marqué 30 points. Terminé.

Ce compte rendu pourrait s’arrêter là. Les Dolphins étaient largement favoris face à ce qui est probablement l’équipe la plus faible du moment. Ils ont largement tenu leur rang, en seulement une mi-temps.

En attaque d’abord, avec 10 points sur leurs deux premières possessions. Puis en défense, avec une interception qui a remis l’attaque sur les 3 yards adverses pour un touchdown facile (17-0), puis un fumble recouvert pour un touchdown (27-0).

C’est peut-être ça le plus terrible. L’attaque de Miami n’a même pas eu à être parfaite. Houston était juste trop faible dans tous les secteurs.

Même pas besoin de jeu au sol

Tua Tagovailoa (22/36, 299 yards, 1 TD) a distribué le ballon à 9 joueurs différents, dans un match où le jeu au sol a finalement été assez peu utilisé par Mike McDaniel quand il y avait de l’enjeu. Tyreek Hill (6 rec, 85 yards) et Jaylen Waddle (5 rec, 85 yards) étaient évidemment là. La défense des Texans a haussé son niveau par moments pour aller chercher 4 sacks. Mais jamais rien de suffisant pour étouffer tous les playmakers de Miami.

Houston a marqué un touchdown en fin de troisième quart-temps, mais raté la conversion à deux points. Pas de quoi faire peur à Miami, qui a fait rentrer Skylar Thompson (1/5, 6 yards) juste derrière pour finir la rencontre. C’est dire à quel point Houston semblait inoffensif. Kyle Allen (26/39, 215 yards, 1 TD, 2 int) a bien profité de la fin de match pour gonfler ses affreuses statistiques de la première mi-temps, notamment en trouvant Jordan Akins pour un autre touchdown. Mais vraiment pas de quoi affoler Miami, qui a même intercepté une deuxième fois Allen à un peu moins de trois minutes de la fin.

Seule ombre au tableau pour les floridiens, la sortie de Terron Armstead à cause d’une blessure à un muscle pectoral. Une situation à surveiller dans les jours à venir tant le vétéran a renforcé la protection de Tagovailoa cette saison.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires