unibet

Commanders – Falcons (16-10) : Washington remporte la bataille du sol

Dans un match où les deux équipes auront beaucoup couru, ce sont les locaux qui auront eu le dernier mot.

Washington Commanders (7-5) – Atlanta Falcons (5-7) : 16-10

À défaut de spectacle, les deux équipes nous auront au moins offert du suspens. Jamais une équipe n’aura compté plus de six points d’avance dans cette rencontre. Certainement gênées par la pluie, mais également par la qualité de leurs quarterbacks, les deux franchises ont surtout joué au sol, en témoignent les 66 courses proposées contre les 48 passes tentées.

Sans être brillant, Taylor Heinicke (14/23, 138 yards, 2TDs, 1int) continue de gagner. Depuis qu’il a repris sa place de titulaire, le quarterback en est à 5 victoires pour 1 défaite. De son côté, Marcus Mariota (15/25, 174 yards, 1TD, 1int ; 6 courses, 49 yards) a été propre, mais coûte le match à son équipe sur une interception malheureuse.

Deux équipes très proches

Le début du match des Falcons montre bien le peu de confiance accordée à Mariota. Des passes simples, peu risquées et beaucoup de jeux au sol, Atlanta ne priorise pas le bras de son quarterback pour avancer.

Pourtant c’est bien grâce à ce dernier que les visiteurs vont marquer leur seul touchdown dans cette première mi-temps. Malmené sur une possession ralentie par une pénalité, Mariota va tout d’abord trouver Drake London, avant de conclure grâce à MyCole Pruitt.

De leur côté, les Commanders semblaient très bien partis pour dérouler en attaque. Terry McLaurin maintient l’illusion Heinicke qui trouve Brian Robinson Jr (18 courses, 105 yards ; 2 réceptions 20 yards, 1TD) pour un touchdown sur leur première possession du match. Derrière, Washington est privé de ballon par le jeu au sol adverse, et doit se contenter d’un field goal pour retourner au vestiaire sur un score de parité, 10-10.

Ils auraient mieux fait de continuer au sol

La seconde mi-temps est similaire à la première. Les deux équipes sont dépendantes de leurs coureurs pour avancer et à ce jeu-là, c’est les Commanders qui s’en sortent le mieux. Une possession de 11 jeux qui ne progresse qu’au sol et qui se termine par… une réception de John Bates dans la endzone. L’extra point est manqué mais Washington prend 6 points d’avance, 16-10.

Un échange de punts et de field goals plus tard et l’écart est maintenu à +6 pour les locaux. Dos au mur à cinq minutes de la fin du match, Atlanta laisse à nouveau parler le bras de son quarterback et ça marche. Mariota trouve Olamide Zaccheaus pour un gain de 45 yards. Les Falcons s’approchent de la endzone, Mariota tente de conclure mais sa passe déviée est interceptée par Kendall Fullers.

Avec 50 secondes à jouer et trois temps-morts, la défense d’Atlanta va chercher le 3&out avant que l’équipe spéciale n’enterre définitivement les espoirs des visiteurs. Un coup sur le punter offre la possession et donc le match à Washington.

Cette nouvelle défaite ne condamne pas encore les espoirs de playoffs pour les Falcons, mais il va falloir aller chercher la division pour espérer y aller. Pour Washington, quatrième de la NFC Est, malgré un bilan à 7-5, rien n’est perdu. La double confrontation contre les Giants ainsi que le déplacement à San Francisco vont être décisifs.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires