Touchdown Shop

Steelers – Bengals (30-37): Samaje Perine, le héros inattendu

Dans un duel de haute volée, Cincinnati l'emporte au forceps.

Pittsburgh Steelers (3-7) – Cincinnati Bengals (6-4): 30-37

Après une cruelle défaite en première semaine (et 3 défaites en division), les Bengals avaient l’opportunité d’envoyer un message contre des Steelers en difficulté. Si la victoire a été longue à se dessiner, c’est bien Cincinnati qui fait la différence sous l’impulsion d’un trio offensif irrésistible.

Si Joe Burrow (24/39, 355 yards, 4 TD, 2 INT) a su faire la différence, il doit laisser la lumière à deux cibles : Tee Higgins (148 yards) et surtout l’étonnant Samaje Perine (82 yards, 3 TD), qui a remplacé Joe Mixon (62 yards) qui est sorti sur blessure (commotion). Les Bengals retrouvent l’explosivité de la fin de saison dernière, et sont plus que jamais en course pour les playoffs.

Pittsburgh a résisté pendant la majorité du match, mais l’attaque et Kenny Pickett (25/42, 265 yards, 2 TD) a craqué dans le deuxième acte, ne parvenant pas à suivre le rythme. Les hommes de Mike Tomlin sont distancés pour les playoffs, et vont déjà commencer à penser à la prochaine saison.

Les coureurs en vedette

Avec l’absence de Ja’Marr Chase, Joe Burrow a besoin de trouver des nouvelles cibles. Dans cette première mi-temps ce sont les coureurs qui ont rempli ce rôle. Joe Mixon est électrique, mais c’est bien Samaje Perine qui débloque le compteur avec un touchdown en réception après un gros travail de la ligne (3-10).

Pour lui répondre, les Steelers de Kenny Pickett utilise également le coureur, Najee Harris (116 yards, 2 TD) qui confirme son retour en forme avec un touchdown acrobatique (10-10). Les deux équipes ne sont pas spectaculaires, mais se rendent coup pour coup dans un match de division haletant.

Cincinnati ne se laisse pas abattre, et Joe Burrow continue sa démonstration. Tee Higgins est le héros du drive suivant, avec quatres réceptions sur la série. Mais c’est bien Perine, l’homme de ce premier acte, qui conclut encore une fois en réception (10-17).

Mais ce match fou n’est pas fini, loin de là. Kenny Pickett mène la charge, et George Pickens (83 yards, 1 TD) est à la réception pour recoller au score (17-17). Cincinnati ne profitera pas des deux dernières minutes, Burrow perdant même le ballon après une interception de Levi Wallace. Pat Freiermuth en profite, et remonte le terrain pour offrir un field goal à son équipe. Les Steelers sont devant à la pause (20-17).

Pittsburgh s’essoufle, Cincinnati en profite

Au retour des vestiaires, les Bengals ne lâchent rien. Tee Higgins continue de danser, alors que Trenton Irwin (42 yards, 1 TD) conclut le beau drive (20-24). Les Bengals contrôlent le jeu mais joue à se faire peur, Burrow offrant une seconde interception aux Steelers, cette fois à T.J. Watt. Conséquence limitée, puisque Pittsburgh ne marque qu’un field goal, comme les Bengals ensuite (23-27).

C’est alors que les défenses se réveillent, et que les attaques multiplient les fautes inutiles. Samaje Perine met finalement fin au suspense en fin de match avec un troisième touchdown, synonyme de victoire finale (23-34). Un field goal viendra conclure la partie pour Cincinnati, mais c’est plus anecdotique qu’autre chose.

L’honneur sera sauf pour Pittsburgh, qui profitera du relachement de la défense adverse pour marquer un touchdown par Najee Harris, ce qui permet de réduire l’écart à défaut d’offrir la victoire (30-37).

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires