Touchdown Shop

Falcons – Bears (27-24) : La pièce tombe du côté d’Atlanta

Cordarelle Patterson s'est rappelé au bon souvenir des Bears.

Atlanta Falcons (5-6) – Chicago Bears (3-8) : 27-24

Duel d’équipes surprenantes ce dimanche entre les Falcons et les Bears. D’un côté, une équipe de Chicago qui a enfin débloqué le potentiel de Justin Fields. De l’autre, des Falcons bien coachés, parfois déroutants, parfois décevants.

Dans un match très disputé, c’est finalement les Falcons qui tirent leur épingle du jeu, grâce à un field goal de l’impeccable Younghoe Koo (5/5 sur les coups de pied) à une minute de la fin.

Justin Fields – Marcus Mariota, bonnet blanc et blanc bonnet

Tout au long du match, les deux lanceurs sur le terrain délivrent des prestations plutôt similaires : un jeu de passe poussif, et un jeu de course pour faire avancer les chaînes. Si Justin Fields (14/21, 153 yards, 1 TD, 1 interception, 18 courses, 85 yards, 1 touchdown au sol) est plus actif au sol, avec notamment son dixième touchdown sur les dix derniers quart-temps, Marcus Mariota (13/20, 131 yards, 1 TD, 13 courses, 25 yards, 1 TD) et les siens délivrent in fine une copie assez similaire.

Le match aurait pu tomber d’un côté comme de l’autre : 20 premières tentatives pour les Bears, 18 pour les Falcons. 288 yards pour les Bears, 280 pour les Falcons.

Cordarelle Patterson record

Si les Falcons s’en tirent avec la victoire dans ce match, ils peuvent remercier le vétéran Cordarelle Patterson, dans tous les bons coups ce dimanche : 10 courses pour 52 yards et 2 réceptions pour 7 yards. Surtout, alors que les Bears viennent de mettre un petit coup de marteau sur la tête des Falcons avec un touchdown menant la marque à 17-7, Patterson reçoit le kick-off loin dans sa end-zone. 103 yards plus tard et à coup de crochets chaloupés, il rejoint la end-zone adverse pour le 9ème retour de kick-off pour un touchdown de sa carrière, un nouveau record NFL.

Si le rythme effréné de la première période (17-17 à la mi-temps) se calme en deuxième période, c’est notamment grâce à deux défenses qui se sont bien ajustées. Mine de rien c’est, pour les deux équipes prédites aux bas-fonds du classement, une leçon positive.

Avec cette victoire, les Falcons (5-6) reviennent quasiment à hauteur des Buccaneers (5-5), et peuvent toujours rêver de playoffs inespérés.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires