Touchdown Shop

[Preview] Semaine 11 : Dallas doit sortir les muscles

Face aux Vikings, la bande à Dak Prescott a un gros défi devant elle.

Après une nouvelle défaite des Packers face à des Titans toujours aussi sérieux, place désormais au reste de la NFL. Cette semaine, direction la NFC. Minnesota vient peut-être de sortir gagnant du match de l’année face aux Bills, mais les hommes de Kevin O’Connell devront être de nouveau sur le pont. Ils reçoivent une équipe de Dallas qui veut se rattraper de sa défaite face aux Packers. VikingsCowboys est LE match à ne pas manquer cette semaine.

Coup de projecteur aussi sur un duel de pass-rusheur, l’AFC Ouest, un coureur en folie et Sean McVay. Voici justement le programme de la semaine 11.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Minnesota Vikings (8-1) – Dallas Cowboys (6-3)

Depuis la défaite des Eagles lundi dernier, Minnesota est désormais l’équipe à abattre. Celle qui a la série de victoire la plus longue en NFL actuellement (7). Un sentiment renforcé par sa victoire face aux Bills la semaine dernière en forme de message envoyé à la ligue : il va falloir être costaud pour faire tomber ces Vikings-là. Ça tombe bien, c’est l’ambition de Dallas. Les Cowboys se déplacent à Minneapolis avec l’idée de se repositionner dans cette course aux playoffs en NFC. Leur défaite face aux Packers la semaine passée leur a fait du mal. Comme face aux Bears le week-end précédent, ils ont encaissé plus de 200 yards au sol.

Un secteur qu’il faudra fortement renforcé face à Dalvin Cook. Le running back sort d’une belle performance face aux Bills, avec notamment un touchdown de 81 yards. Mais il faudra aussi (et surtout) se méfier des airs. Le duel à distance entre Justin Jefferson et CeeDee Lamb promet d’être explosif !

Le duel : Von Miller vs. Myles Garrett

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (6-3) – Cleveland Browns (3-6)

Von Miller et Myles Garrett sont beaucoup plus liés qu’il n’y parait. D’abord statistiquement. Ils sont en effet les deux seuls joueurs à avoir cumulé 7 sacks ou plus lors de chacune des 6 dernières saisons. Symbole de performance et de longévité. Mais ce n’est pas le seul point commun entre les eux. Ils sortent tous les deux de Texas A&M par exemple. D’ailleurs, le jour où Von Miller avait battu le record de sack des Broncos, il avait échangé son maillot avec… Myles Garrett.

Cette saison, ils sont toujours dans le haut du panier. Von Miller a déjà 10 sacks, tandis que Myles Garrett est à 8. Dimanche, ils vont avoir une occasion de faire grossir ce total. Les Bills accueillent Cleveland à Detroit à cause d’une météo qui s’annonçait compliquée du côté de Buffalo.

La stat : 13

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New England Patriots (5-4) – New York Jets (6-3)

Voici le nombre de victoires consécutives de New England sur New York. C’est simple, les Jets n’ont plus battu leurs rivaux depuis une prolongation en semaine 16 de la saison 2015. 8 ans sans victoire, à raison de deux confrontations par an. Autant dire une éternité en NFL. Rarement le terme « bête noire » aura si à propos. Prenons par exemple cette saison. Les Jets ont entamé leur renouveau avec notamment des victoires face aux Bills ou aux Dolphins, prouvant qu’ils sont des candidats sérieux au titre dans cette division. Un match contre les Patriots, qui flirtent avec les 50% de victoire depuis le début de l’année, ne devrait être qu’une partie de plaisir. C’est en tout cas ce qu’on se disait au moment où les hommes de Robert Saleh ont accueilli New England alors qu’ils restaient sur 4 victoires consécutives.

Sauf que comme depuis de nombreuses saisons, New York n’a pas su être à la hauteur. Zach Wilson a été en dessous de tout avec notamment 3 interceptions et les New yorkais ont buté sans relâche sur cette défense des Patriots (22-17). Ce dimanche, ils ont de nouveau l’occasion de mettre un terme à cette série. Une victoire dans le Massachussetts confirmerait définitivement le changement d’ère pour les Jets. Robert Saleh et ses hommes en sont-ils capables ? Réponse dimanche.

Le joueur : Saquon Barkley

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Giants (7-2) – Detroit Lions (3-6)

Avec déjà sept victoires en neuf matchs, les Giants font un début de saison tonitruant. Un explosion qui est une combinaison de facteur. On ne cesse par exemple de tresser des louanges à Brian Daboll. On félicite aussi cette défense qui est de plus en plus solide. Mais si New York en est là aujourd’hui, c’est avant tout grâce à un homme : Saquon Barkley. Le running back est de retour à son meilleur niveau. Avant cette semaine 11, il est le coureur qui amasse le plus de yards (931). Il a par exemple martyrisé la défense des Texans la semaine dernière avec pas moins de 152 unités gagnés.

Et il ne serait pas surprenant qu’il réitère ce dimanche. Face à lui, il aura l’une des plus mauvaises escouades dans ce secteur (161 yards autorisés par match au sol, 31e en NFL). L’occasion de confirmer encore un peu plus son retour parmi les meilleurs coureurs de la ligue. Et permettre aux Giants de continuer de gagner.

L’entraîneur : Sean McVay

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New Orleans Saints (3-7) – Los Angeles Rams (3-6)

L’état d’urgence est déclarée à Los Angeles. Pour la première fois depuis son arrivée en Californie, Sean McVay affiche un bilan sous les 50%. Surtout, les Rams démarrent le week-end avec 2,5 victoires de retard sur le leader de la NFC Ouest : Seattle. les playoffs s’éloignent de plus en plus pour le champion en titre. Le technicien doit absolument trouver la solution. Et vite. Ce dimanche, la formation californienne se déplace en Louisiane pour y affronter des Saints qui ne vont pas beaucoup mieux.

D’un côte comme de l’autre, le poste de quarterback sera un point d’interrogation à l’approche de cette rencontre. Pour Los Angeles, Matthew Stafford, absent la semaine dernière, a repris l’entraînement et pourrait être à même de tenir sa place. Pour New Orleans, les performances d’Andy Dalton n’ont pas convaincu et il se pourrait que Denis Allen choisisse de refaire confiance à Jameis Winston.

L’AFC Ouest

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Denver Broncos (3-6) – Las Vegas Raiders (2-7)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Los Angeles Chargers (5-4) – Kansas City Chiefs (7-2)

Quand les quatre équipes d’une division s’affrontent au sein du même week-end, c’est forcément un petit évènement. En début de saison, cette AFC Ouest était annoncée comme la division la plus relevée de la ligue. Quelques semaines plus tard, la réalité a rattrapé certaines de ces équipes. Si Kansas City a retrouvé son rythme de croisière, d’autres sont en grandes difficultés. C’est le cas de Denver et Las Vegas. À elles deux, ces franchises n’affichent que 5 succès en cumulé. Dimanche, Broncos et Raiders se rencontrent pour le match de la peur. Malheur au perdant au terme de cette partie.

Côté Chargers, c’est un peu mieux. On a parfois tendance à l’oublier, mais Los Angeles affiche un bilan positif et se trouve toujours dans le course aux playoffs. Mais les attentes étaient tellement hautes pour cette équipe que ce début de saison en dent de scie déçoit quelque peu. L’état de santé de Justin Herbert pose toujours question. Lors de ce Sunday Night Football, il faudra toutefois la meilleure version du lanceur pour mettre en danger les Chiefs. Dans cette division décevante, Patrick Mahomes et ses coéquipiers réussissent eux à être réguliers. Avec 7 victoires, ils consolident une fois de plus leur rang de cadors de la conférence.

Les (autres) duels de division

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Pittsburgh Steelers (3-6) – Cincinnati Bengals (5-4)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Arizona Cardinals (4-6) – San Francisco 49ers (5-4)

L’AFC Ouest ne sera pas la seul division à nous proposer des duels. En deuxième partie de soirée, les perdants malheureux du dernier Super Bowl se déplacent à Pittsburgh. À l’image de leur explosion l’an dernier, les Bengals veulent profiter de cette deuxième partie de saison pour retrouver une dynamique et pouvoir défendre leur titre de champion de l’AFC. Cette semaine de repos a pu leur faire du bien pour préparer ce match face aux Steelers. Et même si les hommes de Mike Tomlin sont parfois en difficultés cette saison, on se rappelle tout de même qu’ils avaient mis un véritable coup de froid à Cincinnati il y a quelques mois. Une victoire 23-20 à la surprise général face aux Bengals dès la semaine 1 qui avait fait redescendre Joe Burrow et les siens sur terre.

Enfin, il faudra attendre le dernier match du week-end pour voir l’ultime duel de division. Cette fois-ci, cap sur la NFC avec un affrontement à l’Ouest. Même si géographiquement, il faudra plutôt se tourner vers le sud, car la NFL a décidé de délocaliser cette rencontre à Mexico. Cardinals et 49ers joueront donc dans la capitale mexicaine pour un Monday Night Football qui s’annonce explosif. Un petit clin d’oeil de l’histoire aussi puisque ces deux franchises avaient joué le premier match de saison régulière hors des Etats-Unis. C’était en 2005 et c’était déjà au Estadio Azteca de Mexico. Arizona l’avait emporté 31-14 et les 49ers ont désormais l’occasion de se venger.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (4-6) – Chicago Bears (3-7)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (6-3) – Carolina Panthers (3-7)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (1-7-1) –  Washington Commanders (5-5)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (4-5-1) – Philadelphia Eagles (8-1)

Dans le reste des matchs de la semaine, Atlanta et Chicago risquent de se livrer un duel accroché au sol. Les deux franchises affichent le plus grand nombre de tentative à la course depuis le début de la saison (360 pour les Bears et 328 pour les Falcons) et ne devraient pas changer de philosophie ce dimanche. Autre équipe tournée vers le sol, Baltimore est de retour de sa semaine de repos. Les Ravens accueillent Carolina pour un retour à la compétition largement abordable.

Dans le même temps, les Commanders veulent confirmer leur belle victoire face aux Eagles avec un déplacement à Houston. Sur le papier, l’adversité est beaucoup moindre. Washington passe d’une des meilleures équipes de la ligue, à l’une des plus faibles. Attention toutefois à l’exces de confiance. Les Eagles justement veulent eux revenir sur le chemin de la victoire. Direction l’Indianapolis pour cela avec une rencontre contre les Colts. Jeff Saturday est pour l’instant invaincu et Jalen Hurts et ses coéquipiers veulent le faire tomber.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (4-6) – Chicago Bears (3-7)
Baltimore Ravens (6-3) – Carolina Panthers (3-7)
Buffalo Bills (6-3) – Cleveland Browns (3-6)
Houston Texans (1-7-1) –  Washington Commanders (5-5)
Indianapolis Colts (4-5-1) – Philadelphia Eagles (8-1)
New England Patriots (5-4) – New York Jets (6-3)
New Orleans Saints (3-7) – Los Angeles Rams (3-6)
New York Giants (7-2) – Detroit Lions (3-6)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Denver Broncos (3-6) – Las Vegas Raiders (2-7)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Minnesota Vikings (8-1) – Dallas Cowboys (6-3)
Pittsburgh Steelers (3-6) – Cincinnati Bengals (5-4)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
Los Angeles Chargers (5-4) – Kansas City Chiefs (7-2)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Arizona Cardinals (4-6) – San Francisco 49ers (5-4)

Au repos : Jacksonville Jaguars (3-7), Miami Dolphins (7-3), Seattle Seahawks (6-4), Tampa Bay Buccaneers (5-5).

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires