unibet

[Preview] Semaine 10 : duel de haut vol

Steffon Diggs et Justin Jefferson devraient nous offrir un affrontement à distance de qualité au cœur de cette semaine 10 chargée.

Après un succès des Panthers dans cette rencontre de la NFC Sud, place désormais au reste de la NFL. Cette semaine, plusieurs temps forts sont à observer. Il y aura forcément ce déplacement des Vikings à Buffalo symbolisé par le duel entre Diggs et Jefferson. Mais aussi un affrontement entre deux des meilleures attaques de la ligue : Cleveland et Miami. C’est d’ailleurs LE match à ne pas manquer cette semaine si vous aimez les points.

Les receveurs seront donc mis à l’honneur, tout comme Jeff Saturday, T.J. Watt et cette grande première à Munich. Voici justement le programme de la semaine 10.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (6-3) – Cleveland Browns (3-5)

Sur le papier, ce n’est peut-être pas le match qui saute aux yeux en premier. Pourtant, il promet d’être excitant, notamment parce que Miami et Cleveland font partie des attaques les plus prolifiques de la ligue. Derrière Buffalo, Kansas City et Philadelphia, les Browns (385,8 yards/rencontre) et les Dolphins (380,4) complètent le Top 5. Autant dire qu’ils sont en bonne compagnie. Des chiffres qui s’expliquent par le talent offensif présent dans ces deux effectifs. En Floride, le duo Jaylen WadlleTyreek Hill est en train de désosser toutes les défenses aériennes du pays. L’ancien Chief est pour l’instant le receveur qui accumule le plus de yards en NFL (1104 unités) et personne n’arrive à trouver de solution. En face, on n’est pas trop à plaindre non plus niveau talent. Cleveland possède en effet l’un des meilleurs coureurs de la ligue : Nick Chubb. Seul Derrick Henry pourrait lui contester ce titre. Le Brown n’est d’ailleurs qu’à 29 yards du Roi Henry au classement des running backs qui ont enregistré le plus de yards cette saison (870 contre 841).

Reste désormais à savoir lequel de ces deux entraîneurs arrivera à mettre ses talents offensifs dans les meilleures conditions pour pouvoir performer. À ce petit jeu-là, Mike McDaniel semble avoir pris une longueur d’avance sur son homologue, Kevin Stefanski. L’ancien coordinateur offensif de San Francisco livre une première saison quasi parfaite à la tête des Dolphins, notamment grâce à cette attaque tout feu tout flamme. La pression sera bel et bien sur les défenses qui auront fort à faire dans cette rencontre. Attention, pluie de points attendue dès 19h.

Le duel : Steffon Diggs vs. Justin Jefferson

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (6-2) – Minnesota Vikings (7-1)

Forcément quand deux des meilleurs receveurs de la ligue s’affrontent, cela attire l’attention. Mais quand ces deux joueurs-là ont une connexion toute particulière, cela devient un duel qu’on ne peut pas rater. En effet, en mars 2020, les Vikings envoient Steffon Diggs à Buffalo contre (notamment) le 22e choix de la prochaine draft. Un pick qui servira ensuite à Minnesota pour choisir… Justin Jefferson. Ne cherchez pas plus loin pour trouver le lien. Depuis, les deux hommes s’éclatent dans leurs équipes respectives. Cette saison semble d’ailleurs être l’apothéose. Pour preuve, seul Tyreek Hill fait mieux que Justin Jefferson (867 yards et 3 TDs) et Steffon Diggs (857 yards et 7 TDs) en terme de yards gagnés. Dans leur sillage, Buffalo et Minnesota se placent parmi les meilleures équipes de la ligue actuellement. Leur affrontement dimanche promet d’être explosif.

La stat : 145.5 yards/match

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
San Francisco 49ers (4-4) – Los Angeles Chargers (5-3)

Cela en devient presque culturel désormais. Les Chargers ont beau tenter tout ce qu’ils veulent, ils n’arrivent pas à défendre face à la course. Cette saison, ils autorisent en moyenne 145.5 yards par rencontre au coureurs adverses. Ce qui fait d’eux la 29e défense dans ce secteur en NFL. Une statistique qui n’augure rien de bon quand on doit se déplacer à San Franscico. Les 49ers sont en effet connus pour être performants au sol. Si les statistiques ne sont pas exceptionnelles (119.5 yards/match, 15e de la ligue), on sait que Kyle Shanahan est capable de trouver la faille. D’autant plus qu’il possède désormais Christian McCaffrey comme option supplémentaire. Son match plein face aux Rams il y a 15 jours nous a prouvé que l’entraîneur est capable de mettre l’ancien Panther dans de très bonnes situations. Brandon Staley est prévenu.

Le joueur :T.J. Watt

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Pittsburgh Steelers (2-6) – New Orleans Saints (3-6)

« Enfin », doivent se dire les supporters de Pittsburgh.Ce week-end, T.J. Watt, devrait être de retour au sein de cette défense des Steelers. Depuis sa blessure, il était clair que cette escouade avait baissé d’un cran. Le talent est présent partout dans cette effectif défensif, mais sans son fer de lance, Pittsburgh n’arrivait plus à faire le poids. Surtout que l’attaque n’avance pas. Avec le défenseur de l’année 2021 de retour, les attaques peuvent de nouveau se méfier. À commencer par celle des Saints. New Orleans doit en plus composer sur la ligne offensive avec pas mal de changement. Cesar Ruiz, le garde droit pourrait jouer centre et les joueurs de Louisiane se retrouveraient avec deux remplaçants sur les poste de gardes. Ryan Ramczyk et James Hurst, les tackles, auront donc beaucoup de pression. Un groupe qui n’a pas fait grosse impression face aux Ravens lundi dernier. Il ne faudra pas prendre trop de temps pour s’adapter parce que face à ce pass-rusheur là, la moindre hésitation est payée cash.

L’entraîneur : Jeff Saturday

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Las Vegas Raiders (2-6) – Indianapolis Colts (3-5-1)

Ce sera forcément l’attraction du week-end : les premiers pas de Jeff Saturday. Jusqu’à lundi dernier, il était consultant télévisé sur ESPN. Désormais, il est à la tête d’une équipe NFL. Et ce avec une l’absence totale d’expérience à ce niveau. La décision a pu surprendre mais il faut maintenant attendre les résultats pour pouvoir la juger. Première étape pour Saturday, Las Vegas. Pour affronter les Raiders, il devra faire avec Sam Ehlinger, de nouveau annoncé titulaire. En face, Josh McDaniels ne saura pas non plus à quoi s’attendre de cette version des Colts. L’ancien des Patriots doit lui gérer des absences qui s’accumulent (Darren Waller, Hunter Renfrow,…) et un début de saison particulièrement moyen.

Allemagne à la fête

Coup d’envoi dimanche à 15h30
Tampa Bay Buccaneers (4-5) – Seattle Seahawks (6-3)

Pour la première fois de son histoire, la NFL joue un match de saison régulière en Allemagne. Après l’Angleterre depuis des années, la ligue tente de conquérir de nouveaux territoires. Dimanche, elle posera sa première pierre outre-Rhin. À Munich plus précisément. Et quel meilleur ambassadeur que celui qui est considéré comme le meilleur lanceur de tous les temps : Tom Brady. Avec les Buccaneers, le quarterback espère capitaliser sur la victoire de la semaine dernière (vs. les Rams). Sauf que face à eux, Seattle a prouvé que la franchise avait du répondant. Mieux, les Seahawks sont en train de former l’un des effectifs les plus complets des deux côtés du terrain. La clé de cette rencontre sera certainement au sol avec un Kenneth Walker inarrêtable depuis plusieurs semaines et un Leonard Fournette qui doit absolument performer pour rendre cette attaque moins unidimensionnelle.

Les duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Chicago Bears (3-6) – Detroit Lions (2-6)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Los Angeles Rams (3-5) – Arizona Cardinals
(3-6)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Washington Commanders (4-5) – Philadelphia Eagles (8-0)

Seulement trois duels de division cette semaine en NFL et ils sont tous en NFC. Le premier se trouve dans la première salve de rencontre. Au Nord, les Lions se déplacent à Chicago. Detroit n’a gagné aucun match à l’extérieur depuis le début de la saison, mais sort d’un succès face à un autre rival de division, Green Bay. Pour les Bears, dimanche dernier n’a pas produit de victoire, mais de belles promesses. C’est le moment de confirmer pour Justin Fields et ses coéquipiers. En deuxième partie de soirée, cap à l’Ouest avec ce duel entre Arizona et Los Angeles.

Les deux équipes se sont déjà affrontées. C’était lors de la 3e semaine de compétition. Les Cardinals s’étaient inclinés à domicile (20-12) dans une rencontre peu emballante. Dimanche, la donne pourrait changer avec une potentielle absence de Matthew Stafford, incertain. Une chose est sûre les deux franchises sont en danger avec quatre défaites lors de leur cinq derniers matchs. Le perdant s’enfoncera encore un peu plus dans la crise. Enfin, le week-end se terminera par un Monday Night Football estampillé NFC Est. Philadelphia, la seule équipe encore invaincue de la ligue, se déplace dans la capitale fédérale. Face à des Commanders qu’ils ont déjà battus (24-8 en semaine 3), les Eagles veulent continuer leur parcours parfait.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Kansas City Chiefs (6-2) – Jacksonville Jaguars (3-6)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Giants (6-2) – Houston Texans (1-6-1)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tennessee Titans (5-3) – Denver Broncos (3-5)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Green Bay Packers (3-6) – Dallas Cowboys (6-2)

Dans le reste des matchs de la semaine, Kansas City accueille des Jaguars qui sortent d’une victoire convaincante offensivement. Jacksonville va essayer de faire vaciller des Chiefs sûrs de leur force depuis plusieurs semaines. On observera d’ailleurs le duel entre Doug Pederson et son mentor, Andy Reid.Dans le même temps, les Giants reviennent de leur semaine de repos avec l’ambition de poursuivre ce qu’ils avaient (très bien) commencé en début de saison. Pour leur faciliter la tâche, le calendrier leur offre une réception des Texans, l’une des équipes les plus en difficultés de la ligue. Saquon Barkley et Dameon Pierce seront les deux joueurs à suivre de la soirée dans la Grosse Pomme.

Le jeu au sol sera aussi d’actualité pour le déplacement des Broncos dans le Tennessee. Derrick Henry est revenu à son meilleur niveau, mais il affronte dimanche l’une des meilleures défense de la ligue. Difficile de dire qui prendra le dessus. Côté Broncos, Nathaniel Hackett et Russell Wilson seront toujours scrutés. Enfin, dans la deuxième partie de soirée, Green Bay accueillera Dallas. Les Packers n’ont plus gagné depuis le 2 octobre et leur saison semble compromise. Pas sûr qu’ils réussissent à embêter des Cowboys qui voudront mettre la pression sur Philadelphia qui ne jouera que le lendemain.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 15h30
Tampa Bay Buccaneers (4-5) – Seattle Seahawks (6-3)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Buffalo Bills (6-2) – Minnesota Vikings (7-1)
Chicago Bears (3-6) – Detroit Lions (2-6)
Kansas City Chiefs (6-2) – Jacksonville Jaguars (3-6)
Miami Dolphins (6-3) – Cleveland Browns (3-5)
New York Giants (6-2) – Houston Texans (1-6-1)
Pittsburgh Steelers (2-6) – New Orleans Saints (3-6)
Tennessee Titans (5-3) – Denver Broncos (3-5)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Las Vegas Raiders (2-6) – Indianapolis Colts (3-5-1)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Green Bay Packers (3-6) – Dallas Cowboys (6-2)
Los Angeles Rams (3-5) – Arizona Cardinals
(3-6)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi 02h20
San Francisco 49ers (4-4) – Los Angeles Chargers (5-3)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Washington Commanders (4-5) – Philadelphia Eagles (8-0)

Au repos : Baltimore Ravens (6-3), Cincinnati Bengals (5-4), New England Patriots (5-4) et New York Jets (6-3).

Parier en ligne
sur la NFL avec

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires