Touchdown Shop

Chargers – Seahawks (23-37) : Geno Smith et Kenneth Walker donnent la leçon

Seattle ne fait plus rire du tout.

Los Angeles Chargers (4-3) – Seattle Seahawks (4-3) : 23-37

Démarrage canon, maîtrise se l’horloge, attaque équilibrée, défense appliquée, le football est simple quand il est bien exécuté. Et Seattle ena fait la démonstration. Alors qu’on prédisait l’enfer en début de saison, les Seahawks sont bien là, en tête de leur division et des outsiders chaque semaine de plus en plus crédible pour un strapontin pour les playoffs dans le chaos de la NFC. Mené par un Geno Smith (20/27, 210 yards, 2 TD, 1 Int) efficace et un Kenneth Walker (23 courses, 168 yards, 2 TD) qui s’affirme chaque semaine un peu plus, l’attaque est entre de bonnes mains. De l’autre côté du ballon, la défense sort les jeux qu’il faut quand il faut et se montre redoutable contre la course.

On ne peut pas en dire autant de celle des Chargers. Punit aussi bien dans les airs qu’au sol, les hommes de Brandon Staley continuent d’encaisser des camions de points.

Seattle déchainé…

Dans un début de match largement haché par des mouchoirs en pagaille, les Seahawks frappent les premiers. Malgré une interception concédée sur la première possession, Geno Smith profite d’un stop de sa défense pour se mettre en avant et mettre sur orbite Marquise Godwin pour le touchdown. Dans la lancée d’un premier quart temps idéal, les visiteurs mettent Justin Herbert à mal. Une interception d’abord qui est concrétisé cinq jeux plus tard par un touchdown au sol de Kenneth Walker. Puis un fumble sur un sack ensuite bonifié par un field goal. 0-17

Mais le vent tourne rapidement à L.A. Après avoir réduit l’écart par l’incontournable Austin Ekeler, les Chargers récupèrent très vite le cuir grâce à Khalil Mack, qui récupère un fumble sur un ballon cafouillé par l’attaque de Seattle. En bonne position Herbert s’appuie sur Mike Williams pour revenir à 3 points. 14-17

… puis en contrôle

Un court passage à vide qui ne désunit pas les Seahawks qui reprennent leur marche en avant. L’alternance course, passe fonctionne très bien. Walker pilonne et Smith dissèque. Le quarterback trouve une seconde fois Goodwin pour un touchdown de 23 yards. A l’image d’un interminable drive au 3e quart-temps de plus de 10 minutes, les hommes de Pete Carroll ont la main sur le ballon et contrôle la montre. 14-27

En face l’attaque n’avance plus. Ou trop peu. Contraint à punter cinq fois de suite, les Chargers s’en remettent à leur défense pour rester dans le match, provisoirement. Un safety synonyme de 2 points supplémentaires. Maigre bilan. Plus capable de faire bouger les chaines, ils sont inoffensifs dans le second acte et voit le rookie Walker leur marcher dessus avec un touchdown de 74 yards. La coupe est pleine. Un touchdown tardif d’Ekeler ne fait que donner l’illusion d’une défaite un peu moins sévère. Les Seahawks ont dominé du début à la fin et repartent de Californie avec une victoire largement méritée.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires