Touchdown Shop

49ers – Chiefs (23-44) : Qui peut arrêter Patrick Mahomes ?

Il y a les hommes, les sur-hommes, et il y a Mahomes.

San Francisco 49ers (3-4) – Kansas City Chiefs (5-2) : 44-23

Remake du Superbowl 2019 ce dimanche soir au Levi’s Stadium de Santa Clara. Les deux équipes sortent de semaines frustrantes, avec une défaites émaillée de nombreuses blessures pour les locaux, tandis que les visiteurs ont vu les Bills prendre une option sur la première place en AFC. C’est aussi une opportunité de voir l’affrontement entre George Kittle et Travis Kelce. Joli clin d’oeil alors que les Tight End sont mis à l’honneur à l’occasion du National Tight Ends Day (Journée des Tight End). Si les Niners ont pris un petit avantage en début de match, la défense californienne n’a rien pu faire contre un Patrick Mahomes des très grands jours.

Mahomes ne se trompe qu’une fois

Sur leur premier drive, les Chiefs ne jouent que deux jeux avant que Patrick Mahomes (25/34, 423 yards, 3 TD, 1 INT) n’envoie la gonfle dans les bras de l’omniprésent Talanoa Hufanga. Une aubaine pour Jimmy G (25/37, 303 yards, 2 TD, 1 INT) qui convertit l’opportunité avec un touchdown. San Francisco mène 10-0. Mahomes aura fait une erreur. Malheureusement pour San Francisco, ce sera la seule d’un match presque parfait.

Garropolo ne peut pas suivre le rythme

Remonté par son interception, Mahomes décide de cliquer sur Pause, Changer les paramètres du jeu, mode « Très Facile ». Après ce premier drive malheureux, il enchaine 7 drives, conclus par 6 touchdowns (et un field goal manqué, on ne peut vraiment faire confiance qu’à soi-même !). La marge d’erreur est faible pour Jimmy Garropolo, et le matelas de 10 points trop peu épais. Le ballon est distribué aux playmakers, notamment Brandon Aiyuk (7 réceptions, 82 yards), George Kittle (6 réceptions, 98 yards, 1 TD) et le nouveau venu Christian McCaffrey (8 courses, 38 yards, 2 réceptions, 24 yards), malgré un rôle limité. Si sa prestation n’est pas infamante, il ne fait pas partie des rares quarterbacks actuels qui peuvent suivre le rythme de Mahomes quand il est à ce niveau là.

C’est sans commune mesure avec les Chiefs, où tout le monde a droit à sa part du gâteau : JuJu Smith-Schuster (7 réceptions, 124 yards, 1 TD), Marquez Valdez-Scantling (3 réceptions, 111 yards) ou encore Travis Kelce (6 réceptions, 98 yards) sont à la fête. Mecole Hardman, lui, fait du Tyreek Hill et inscrit un triplé : 2 courses, 28 yards, 2 TD au sol, 4 réceptions, 32 yards, 1 TD dans les airs.

Au fil du match, l’écart entre les deux équipes devient un gouffre, puis le gouffre devient un canyon. Les Chiefs ont même le luxe de reposer les titulaires avant la fin et de faire transpirer un tant soit peu Chad Henne.

Quand ils sont dans cette forme là, les Chiefs sont effrayants, et n’ont que peu d’adversaires à leur mesure.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires