Touchdown Shop

Eagles – Jaguars (29-21) : Trevor Lawrence martyrisé, Miles Sanders libéré

Philadelphie l'a joué prudent, pas Trevor Lawrence.

Philadelphia Eagles (4-0) – Jacksonville Jaguars (2-2) : 29-21

Alors que Jacksonville n’avait perdu qu’un ballon cette saison, Trevor Lawrence (11/23, 174 yards, 2 TD, 1 INT, 4 fumbles perdus) en a perdu cinq sous une pluie battante, beaucoup trop pour espérer l’emporter malgré 14 points d’avance après un quart-temps. Doug Pederson n’a pas eu sa revanche, semblant dominé tactiquement par Nick Sirianni.

Du côté des Eagles, le héros offensif s’appelle Miles Sanders (156 yards, 2 TD). Un peu en retrait derrière les stars aériennes en début de saison, il a réalisé une énorme performance, soulageant son équipe qui n’a pas eu à prendre de risques sous la pluie. D’autant plus que Philadelphie a subit une cascade de blessures, dont Darius Slay et Jordan Mailata.

La défense peut également obtenir les félicitations, Haason Reddick (2 sacks, 2 fumbles provoqués, 2 fumbles recouverts) en premier lieu. Pour la deuxième semaine consécutive, l’ancien Panther a fait valoir son statut de star pour la défense de Philly.

Avec cette victoire Philadelphie est toujours invaincu et en tête de la NFC ? Alors que les Jaguars ont prouvé malgré la défaite qu’ils sont bien une bonne équipe. Le titre en AFC Sud est loin d’être impossible à imaginer.

Une mi-temps à deux visages

Une mi-temps se compose de deux quart-temps. Ces derniers se suivent, mais ne se ressemblent pas toujours. Le premier est une démonstration des hommes de Doug Pederson, des deux côtés du terrain. La défense s’illustre en première avec un pick six d’Andre Cisco après une balle boxée, avant que Trevor Lawrence ne trouve Jamal Agnew (50 yards, 2 TD) dans l’en-but (0-14). La confiance est maximale à Jacksonville, qui pense avoir le match en main.

Mais le deuxième quart temps appartient aux Eagles en 2022, avec plus de 20 points en moyenne. Et cela va encore se confirmer, avec une défense opportuniste profitant de deux fumbles de Trevor Lawrence. L’attaque de Philadelphie applique alors un plan de jeu simple : les passes pour A.J. Brown (95 yards), les screens pour Dallas Goedert (72 yards) et BEAUCOUP de jeu au sol. Le résultat est sans appel, avec trois touchdowns par Jalen Hurts (204 yards, 1 INT, 38 yards au sol et 1 TD), Miles Sanders et Kenneth Gainwell (20-14). Les Eagles sont devant, et la confiance a changé de camp.

Miles Sanders superstar, Trevor Lawrence gâche trop

La deuxième mi-temps va voir s’affronter deux équipes sur des dynamiques différentes. Jacksonville avance, et peut rapidement revenir, mais Trevor Lawrence va multiplier les erreurs. D’abord avec une interception en zone rouge par James Bradberry, puis avec un fumble provoqué (et recouvert) par Haason Reddick. La météo n’aide pas, mais Trevor Lawrence peut s’en vouloir, puisqu’il aura perdu 5 ballons dans ce match.

Philadelphie pour sa part utilise le plan de jeu simple : le sol, le sol et encore le sol. Miles Sanders rayonne, et navigue facilement dans la défense de Jacksonville. Jalen Hurts fait le minimum pour ne pas prendre de risques, et les points s’accumulent, avec un field goal et un touchdown de Sanders (29-14).

Jamal Agnew sauve l’honneur avec un doublé, mais Trevor Lawrence perd un cinquième ballon pour sceller le match. Philadelphie a adopté le meilleur plan de jeu sous la pluie, cumulant jeu au sol et grosse défense, et a limité les pertes de balles, suffisant pour l’emporter et rester la seule équipe invaincue en NFL.

Partagez cet article sur : Twitter Facebook
Afficher les commentaires